🔔 Liga / FC Barcelone – Real Madrid : El Partidazo De La J1️⃣0️⃣ !

100% Liga Accueil Actu Articles Barça En avant Real Madrid

C’est jour de Clásico en Espagne ! Cette saison, les deux équipes sont très différentes, dans les dynamiques et donc logiquement aussi dans les objectifs à atteindre. Et pourtant, le FC Barcelone, qui est à la peine actuellement, ne pointe qu’à deux longueurs seulement du Real Madrid, plus sûr de ses forces. Ce duel entre les deux géants historiques espagnols demeure tout de même l’attraction principale de la Liga, car même lors d’une baisse globale de niveau de jeu, le standing de cette confrontation prime. Tout ce qu’il faut savoir et les XI possibles : présentation de ce Clásico !

⌚️Dimanche 24 octobre à 16h15 / 📺 BeIN Sports 1

• Dans quelle forme se situe le Barça à l’heure d’affronter le Real Madrid ? À vrai dire, il y a de quoi être pessimiste du côté blaugrana. Et ce ne sont pas les victoires face à Valencia (3-1) et contre le Dynamo Kiev (1-0) qui vont déroger à la réalité du terrain. Les joueurs de Ronald Koeman sont à la peine, ont souvent des carences mentales, et obtenir une victoire face au grand rival qui est mieux armé serait assurément un coup de boost énorme. L’enjeu de ce Clásico pour les joueurs fera-t-il oublier la méforme catalane ?

• De l’autre côté de la balance, la sérénité est plus d’actualité. Le Real Madrid cette saison gagne la plupart du temps en convaincant, comme en témoigne le dernier succès acquis contre le Shakhtar Donetsk en Ligue des Champions (0-5). Si l’on dit souvent qu’il n’y a pas de favori dans un Clásico, l’équipe de Carlo Ancelotti semble être la plus à même de pouvoir l’emporter. Tant dans le jeu que dans l’état d’esprit.

• En ce sens, les dernières confrontations ont plutôt tourné à l’avantage des Merengues qui ont remporté les trois précédentes. À l’inverse, le Barça n’a pas vaincu le rival dans un Clásico depuis mars 2019, une série qui commence à faire long. Surtout qu’aujourd’hui, ce sera le premier de l’ère post-Messi.

Bonus 1 – Interview Sonny Anderson : « Les entraînements de Van Gaal, c’était le top du top ! »

 

FC Barcelone РS̩vir sans avertir ?

• Pour le moment dans cette saison 2020/2021, les résultats ont logiquement suivi les performances au Barça. En Liga, les hommes de Ronald Koeman ont concédé trois matchs nuls (Athletic Club, Grenade et Cádiz) et ont perdu piteusement face à l’Atlético de Madrid. Puis en Ligue des Champions, l’addition peut difficilement être plus salée, avec deux revers par trois buts d’écart contre le Bayern Munich et Benfica. Heureusement que le club s’est relancé dans son groupe E, en s’imposant dernièrement sur le plus petit des scores face au Dynamo Kiev, non sans difficulté. Le jeu blaugrana est toujours aussi mal pensé, et quand bien même quelques joueurs importants étaient absents depuis le coup d’envoi de la saison, le Barça n’a pas tenté de faire avec et s’est résigné.

• À tel point qu’on en oublierait presque que le FC Barcelone vient seulement de remporter deux matchs consécutifs toutes compétitions confondues. Une équipe encore trop irrégulière et faible sur certains aspects du jeu, pour affirmer haut et fort sans sourciller pouvoir rivaliser avec le Real Madrid. Sans doute, mais chaque Clásico nous raconte une histoire différente. Et le Barça, en dépit de ses lacunes évidentes, est capable on ne sait trop comment de créer la surprise et de se relancer de la meilleure des manières. Sévir, sans avertir personne, pas même les observateurs qui sont peu nombreux à y croire. Barcelone pointe à la 7ème place de la Liga, mais est bien conscient du coup à tenter aussi bien sportif que symbolique.

• Comme s’ils n’étaient pas suffisants, quatre joueurs catalans seront absents. Pedri, Ronald Araújo, Ousmane Dembélé et Martin Braithwaite sont blessés. Jordi Alba, touché en Ligue des Champions récemment, devrait tenir son poste.

Bonus 2 Р2 mai 2009 : Le Bar̤a gifle le Real Madrid au Bernab̩u et fonce vers le sextupl̩

 

Real Madrid – Imposer son football au Camp Nou

• Le Real Madrid de Carlo Ancelotti est parti sur de très belles bases en ce début d’exercice. Cinq victoires, deux résultats nuls, et une surprenante défaite face au promu l’Espanyol Barcelone. Plus précisément, c’est surtout la manière qui est louée à la Casa Blanca actuellement. Si les Merengues n’ont pas vraiment habitué les spectateurs à se divertir devant les matchs ces dernières années, ils semblent aujourd’hui retrouver un élan positif contagieux dans le groupe. Le Real Madrid marque beaucoup et ne se contente plus forcément du minimum syndical, élément reproché plusieurs fois sous l’ère Zinedine Zidane. En huit rencontres de championnat, les coéquipiers de Karim Benzema ont inscrit 22 buts, bien aidés évidemment par le Français, auteur de 9 d’entre eux. C’est tout simplement la meilleure attaque de Liga, loin devant le Rayo Vallecano, deuxième dans l’exercice avec ses 15 réalisations.

• Un collectif meilleur avec la mentalité qui correspond. Vinicius Junior pour ne citer que lui, est en train de prendre une autre dimension que lors des saisons précédentes. Il semble épris d’un gain de confiance lui apportant intelligence de jeu et progression dans la finition. Le Brésilien a déjà été buteur en Liga à cinq reprises, en seulement huit rencontres. C’est d’ores et déjà plus que ses autres saisons sous le maillot madrilène. Et que dire de Karim Benzema, qui affiche des statistiques démesurées, comptabilisant 9 réalisations et 7 passes décisives… alors que nous jouons ce week-end la 10e journée. Bien entendu tout n’est pas parfait dans cette équipe, mais gêner le Barça semble désormais donné à beaucoup d’écuries, dont forcément son meilleur ennemi.

• Trois joueurs manqueront le déplacement au Camp Nou. Il s’agit de Gareth Bale, Dani Ceballos, et Luka Jovic.

Bonus 3 Р7 janvier 1995 : Le Real Madrid inflige une manita au Bar̤a de Cruyff

XI probables

FC Barcelone

Real Madrid  

Dorian Faucherand
@DorianFchrd

Commentaires