📌 Les Notes de Benfica – FC Barcelone (3-0)

Accueil Articles Barça Coupes d'Europe En avant

Deux semaines aprĂšs une dĂ©faite au Camp Nou contre le Bayern, le FC Barcelone a pris le mĂȘme tarif contre Benfica. À Lisbonne, le club blaugrana a Ă©tĂ© tout simplement catastrophique. Voici nos notes. 

Benfica 

 

FC Barcelone 

El MVP : Darwin Nuñez 

Double buteur l’Uruguayen a marchĂ© sur une Ă©quipe blaugrana aux abois ! DĂšs la 2e minute Benfica a pu profiter d’une perte de balle de Pedri, Nuñez a par la suite torturĂ© Eric Garcia avant de battre un Ter Stegen fautif Ă©galement. Toujours tranchant malgrĂ© quelques approximations techniques, l’arriĂšre garde catalane n’a jamais pu le mettre sous l’Ă©teignoir. Il enfonce les CulĂ©s en fin de match sur penalty ! Le Charrua avant les bƓufs.

El Patrón : Lucas Veríssimo 

Dans une dĂ©fense Ă  trois complĂ©mentaire, le BrĂ©silien a Ă©tĂ© Ă©norme. Ses statistiques parlent d’elles-mĂȘmes : 6 tacles, 2 interceptions, 4 dĂ©gagements, 6 interventions, 3 duels aĂ©riens, 1 balle perdue et 1 faute Ă  45m de ses cages. À son image, Jan Vertonghen et surtout Nico Otamendi ont verrouillĂ© l’arriĂšre-boutique et ont pris un malin plaisir Ă  constamment mettre hors-jeu les Blaugranas.

La Mala Sorpresa : Retour à la réalité !

On le savait, Levante n’Ă©tait pas un marqueur fiable ! Incapables de gagner depuis 14 matchs avant le match contre les Catalans,  les hommes de Paco Lopez ont offert ce week-end une prestation indigne, mais ce qui a plu lors de cette rencontre ce n’est pas que le score. C’est l’envie, le jeu pratiquĂ©. ArrivĂ© en Ligue des Champions le coach a tout changĂ©, prĂ©fĂ©rant l’expĂ©rience. Une expĂ©rience qui n’a pourtant plus le coffre.

La Decepción : Ronald Koeman 

DĂ©ception est un grand mot, mais comment ne pas en vouloir Ă  Ronald Koeman aprĂšs cette deuxiĂšme humiliation de la saison en Ligue des Champions ? Les excuses, il les a toutes donnĂ©es et elles sont fondĂ©es pour certaines : la situation Ă©conomique difficile, l’effectif trĂšs jeune, un prĂ©sident qui ne veut pas de lui ou encore les arbitres. Mais lui oĂč se situe-t-il sur la photo de famille ? La situation du Barça est ce qu’elle est mais le Hollandais a bien profitĂ© de ce marasme pendant un an avec une presse complaisante, pour tenter, se tromper. La question aujourd’hui c’est : oĂč sont les progrĂšs depuis plus d’un an ? OĂč est le travail ? Pendant ses confĂ©rences de presse Koeman se trahit seul, il ne connait pas vraiment Cadiz ni mĂȘme Benfica son adversaire du soir. Miralem Pjanic ou encore Junior Fipo avaient dĂ©jĂ  mis en avant le manque de travail ? Des ex- jaloux disait-on.

Commentaires