đŸšș Football fĂ©minin / Ligue des Champions : L’heure de l’exploit pour Levante et le Real Madrid

Accueil Articles En avant Foot FĂ©minin Levante Real Madrid

Battues par l’Olympique Lyonnais au Ciutat de ValĂšncia (1-2), les Granotas de Levante sont contraintes Ă  un exploit majuscule pour se qualifier pour la phase de groupes de la Ligue des Champions. Quant aux Vikingas du Real Madrid tenues en Ă©chec Ă  domicile par Manchester City (1-1), elles sont en ballotage face aux Citizens. Pourtant, l’espoir est permis.

Levante pour un tremblement de terre

Pour son retour en Ligue des Champions aprĂšs 13 ans d’absence, Levante a sorti successivement le Celtic puis Roseborg avant de tomber sur un sacrĂ© os : l’Olympique Lyonnais en reconquĂȘte aprĂšs avoir perdu ses titres en D1F et en Coupe d’Europe. Au Ciutat de ValĂšncia, les Granotas ont tenu 80 minutes avant de cĂ©der coup sur coup aprĂšs des frappes de Melvine Malard (80′) et Perle Morroni (84′). Mais dans un baroud d’honneur, Giovanna Crivelari, arrivĂ©e cet Ă©tĂ© en provenance du Corinthians, a rĂ©duit l’Ă©cart. Avec la disparition de la rĂšgle du but Ă  l’extĂ©rieur, il suffit d’un seul but pour pousser les Fenottes en prolongation. Le dĂ©fi reste colossal pour Ángel Villacampa et son Ă©quipe. Pour autant, il existe des motifs d’espoirs.

Ces motifs, on les trouve dans le grand match rĂ©alisĂ© dimanche Ă  Buñol contre le Real Madrid. Les Granotas ont remportĂ© une trĂšs large victoire (4-0), assommant d’emblĂ©e les Vikingas avec un but d’Alba Redondo Ă  la 4e minute. GrĂące Ă  un jeu rapide et un engagement total, Levante a ajoutĂ© 3 buts en 2e pĂ©riode et l’addition aurait pu ĂȘtre encore plus corsĂ©e car Ivana AndrĂ©s aurait pu ĂȘtre exclue trĂšs rapidement et un penalty aurait dĂ» ĂȘtre sifflĂ© sur Sandie Toletti, autrice par ailleurs de 2 passes dĂ©cisives pour cette journĂ©e inaugurale.

« Le principal est de rĂ©cupĂ©rer l’effectif au niveau physique et la fougue, que cette euphorie ne nous fasse pas perdre de vue l’objetif. Nous devons nous prĂ©parer et rĂ©cupĂ©rer pour affronter le match de mercredi avec des certitudes »
Ángel Villacampa, entraßneur de Levante

L’OL s’est imposĂ©e Ă  l’expĂ©rience Ă  l’aller aprĂšs avoir eu chaud Ă  plusieurs reprises contre des Granotas qui ont manquĂ© de justesse pour convertir leurs occasions. Mais Ă  leur image, les Fenottes ont rĂ©galĂ© en championnat avec une victoire 6-0 contre Saint-Étienne. Évidemment, les coĂ©quipiĂšres de Damaris Egurrola sont dans une position ultra-favorable et il est toujours trĂšs difficile de sortir deux grands matches consĂ©cutifs contre l’OL. Mais avec un peu de rĂ©ussite, Levante peut faire douter le monument.

Photo by Omar Arnau / Pressinphoto / Icon Sport

Le Real Madrid pour maintenir la « tradition »

16 buts en 29 matches en 2020-2021, forcĂ©ment ça pĂšse dans la balance au moment de se lancer en Ligue des Champions. Revenue des JO avec une mĂ©daille d’argent et un premier tir au but manquĂ© en finale contre le Canada dans les valises, Kosovare Asllani a dĂ» observer une pĂ©riode de quarantaine au retour de ses vacances aprĂšs un test positif Ă  la COVID. Forfait Ă  l’aller, la SuĂ©doise fait son retour avec le Real Madrid et c’est un sacrĂ© soulagement pour David Aznar.

AprĂšs avoir arrachĂ© le match nul dans les derniĂšres secondes grĂące Ă  la Mexicaine Kenti Robles (1-1), les Vikingas ont Ă©tĂ© rĂ©compensĂ©es de leurs efforts, aprĂšs avoir vu un penalty d’Esther GonzĂĄlez filer au-dessus et une tĂȘte de l’attaquante s’Ă©craser sur la transversale. MĂȘme si Caroline Weir a ouvert le score, le Manchester City d’une certaine Vicky Losada paraĂźt Ă  la portĂ©e du Real Madrid. Rappelons que les Citizens restent sur 3 Ă©liminations consĂ©cutives contre des clubs espagnols (AtlĂ©tico par deux fois et le FC Barcelone) et que la « tradition » doit ĂȘtre respectĂ©e pour accĂ©der Ă  la phase de groupes. A l’image de l’OL, les Anglaises ont frappĂ© fort en championnat avec une belle victoire contre Everton (4-0). Elles rĂ©cupĂšreront Georgia Stanway et Ellen White, de retour de blessure mais devraient compter sans Ellie Roebuck, Keira Walsh et l’ex-Lyonnais Lucie Bronze.

AprĂšs la goleada enregistrĂ©e contre Levante, le Real Madrid doit se remettre Ă  l’endroit pour aller chercher une qualification. En 2018, l’AtlĂ©tico y Ă©tait parvenu alors que les Colchoneras n’Ă©taient pas favorites aprĂšs avoir concĂ©dĂ© le nul Ă  Madrid (1-1) et qu’il fallait marquer 2 fois au minimum. Que le club merengue en prenne de la graine !

François Miguel Boudet

Commentaires