đŸšș Liga Ellas / Les 3ïžâƒŁ faits marquants de la J1ïžâƒŁ

Accueil Articles En avant Foot FĂ©minin

La Liga Ellas a repris ses droits ce weekend et il y a dĂ©jĂ  eu du spectacle ! Le Barça et l’AtlĂ©tico ont dĂ©marrĂ© trĂšs fort tandis que le Real Madrid a sombrĂ© contre Levante. Voici notre Top 3 des infos Ă  retenir pour cette 1re journĂ©e de championnat ! 

À LIRE – 5ïžâƒŁ questions avant le dĂ©but de la Liga Ellas

1ïžâƒŁ La jeune garde du Barça mate Granadilla Tenerife

La classe biberon du FC Barcelone est dĂ©jĂ  en jambes ! Contre un club solide, les Blaugranas n’ont pas tremblĂ© : 5-0 net et sans bavure. Pour la grande premiĂšre de Jonatan GirĂĄldez, adjoint de LluĂ­s CortĂ©s promu numĂ©ro 1 cet Ă©tĂ©, Bruna Vilamala (19 ans) s’est mise en Ă©vidence. TitularisĂ©e, elle a inscrit un doublĂ© en 1re pĂ©riode, Ă  la rĂ©ception d’un centre en retrait d’Aitana BonmatĂ­ (31′) puis d’une passe millimĂ©trĂ©e de Mariona Caldentey (35′). De retour de son prĂȘt trĂšs rĂ©ussi Ă  SĂ©ville, ClĂ udia Pina (20 ans) a clĂŽturĂ© la marque Ă  bout portant (81′). Entre temps, Alexia Putellas (55′) et Patri Guijarro (68′) avaient corsĂ© l’addition. La transition GirĂĄldez-CortĂ©s semble s’ĂȘtre effectuĂ©e trĂšs rapidement et plus que jamais le Barça est le grand favori.

À (RE)LIRE : La classe biberon du Barça, exemple d’un travail de formation rĂ©ussi

2ïžâƒŁ Levante punit le Real Madrid

La 1re journĂ©e, ce n’est vraiment pas le truc du Real Madrid. Que cela soit avec l’Ă©cusson du CD TacĂłn il y a 2 ans ou avec celui de la Casa Blanca, Ă  3 reprises, c’est une dĂ©faite. AprĂšs ĂȘtre tombĂ©es sur le Barça en 2019 et 2020, les Vikingas ont trĂ©buchĂ© lourdement Ă  Buñol contre Levante (4-0).

Crédits photo : LaLiga.com

Si AurĂ©lie Kaci a dĂ©butĂ© sur le banc (elle est entrĂ©e en jeu Ă  la 52e minute), Sandie Toletti Ă©tait, elle, titulaire. Et elle n’a mis que 4 minutes Ă  se mettre en valeur en glissant une passe en profondeur parfaite Ă  Alba Redondo qui, au terme d’un mouvement d’Ă©cole, a ouvert le score. Buteuse, Redondo s’est muĂ©e en passeuse dĂ©cisive pour la nouvelle arrivĂ©e Leyre Baños (54′) d’une frappe imparable dĂ©clenchĂ©e aux 20m. Au dĂ©part de l’action sur le 2e but, MarĂ­a de Alharilla a mis la super glue Ă  la 80e minute pour lancer Sandie Toletti cĂŽtĂ© droit qui a servi sur un plateau Redondo, Ă©videmment. Et histoire de bien enfoncer le clou, Tatiana Pinto a rĂ©galĂ© avec une croqueta enchaĂźnĂ©e d’un zapatazo sous la barre (90′). Le Real Madrid avait-il la tĂȘte au match retour de Champion’s contre Manchester City ? En tous cas, les Granotas sont prĂȘtes pour l’exploit contre l’OL (mercredi 18h).

« Ce match contre le Real Madrid Ă©tait la 1re de nos finales et nous voulions commencer d’un bon pied. (…) Nous ne baissons jamais les bras, nous avons cette garra pour toujours aller de l’avant. Nous mettons en pratique tout ce que nous faisons Ă  l’entraĂźnement »
Alba Redondo

 

3ïžâƒŁ L’AtlĂ©tico est prĂȘt pour le derbi de Madrid

C’est la saison du rebond pour les Colchoneras et elles sont particuliĂšrement motivĂ©es. Le Rayo Vallecano en a fait les frais en encaissant une manita. L’affaire Ă©tait entendue dĂšs la fin de la 1re pĂ©riode avec 3 buts inscrits par l’intermĂ©diaire de Maitane LĂłpez (9′), Rasheedat Ajibade (33′) et Laia Aleixandri (44′). Nouvelles tĂȘtes rojiblancas, Sheila GarcĂ­a (ex du Rayo) et Barbara Latorre ont chacune adressĂ© une passe dĂ©cisive. Quand Ă  Aleixandri, elle a inscrit un doublĂ© (77′) pour fermer la marque, Deyna Castellanos ayant transformĂ© un penalty qu’elle a elle-mĂȘme provoquĂ© Ă  la 68e minute. Le 4-4-2 diamant proposĂ© par le nouvel entraĂźneur Óscar FernĂĄndez est donc amenĂ© Ă  se rĂ©pĂ©ter. Le prochain test ? Le Real Madrid !

« Je suis trĂšs content car l’Ă©quipe a trĂšs bien travaillĂ© cette semaine. Les joueuses sont Ă  l’Ă©coute du staff, elles veulent s’amĂ©liorer, sur mais aussi en dehors du terrain, avec beaucoup de vidĂ©o et d’analyse. Elle ont dĂ©jĂ  hĂąte d’ĂȘtre Ă  lundi pour prĂ©parer le derbi »
Óscar Fernández

 

Les rĂ©sultats de la J1ïžâƒŁ

François Miguel Boudet

Commentaires