📌 Les notes d’Espagne – Croatie (5-3)

0
Spain's Alvaro Morata celebrates after scoring the 3-4 lead during the UEFA EURO 2020 round of 16 soccer match between Croatia and Spain at Parken Stadium in Copenhagen, Denmark, 28 June 2021. Efe/ABACAPRESS.COM// Kiko HuescaPhoto by Icon Sport - Telia Parken - Copenhague (Danemark)

Au terme d’un match fou, l’Espagne s’est qualifiĂ©e aprĂšs la prolongation pour les 1/4 de finale de l’Euro 2020 aux dĂ©pens de la Croatie, revenue d’entre les morts en fin de 2e pĂ©riode. La Roja est passĂ©e par toutes les Ă©motions mais elle retrouve enfin le Top 8 dans une compĂ©tition internationale. Voici nos notes avec un MVP insubmersible. 

Espagne

Croatie

El MVP : Álvaro Morata

Au terme des 90 minutes, l’attaquant aurait sĂ»rement eu 4. On aurait louĂ© son engagement mais la finition, son premier travail, avait Ă©tĂ© absente et dĂ©faillante. Et puis vint cet enchaĂźnement contrĂŽle du droit-zapatazo du gauche  qui a dĂ©livrĂ© tout un pays et lui aussi. Toujours sur le fil, suscitant toujours des interrogations, Morata est insensible aux critiques mais continuera d’en provoquer. Rendez-vous au prochain Ă©pisode.

El PatrĂłn : Sergio Busquets

Sur sa lancĂ©e du match contre la Slovaquie, le Catalan a fait parler sa science du placement pour Ă©touffer le milieu de terrain croate, totalement inexistant, pour ne pas dire paumĂ©. Avec Koke et Pedri, le Blaugrana a Ă©tĂ© capital pour la Roja. Avec 5 tacles et 4 interceptions, Busi a encore quelques beaux restes… mais la prĂ©sence de Koke paraĂźt indispensable pour assurer l’Ă©quilibre de l’Ă©difice.

Las Buenas Sorpresas : Unai SimĂłn et Pedri

AprĂšs ce churro du Blaugrana et cette Ă©norme erreur du Basque, ils auraient pu sombrer. Mais leur mental a Ă©tĂ© en titane renforcĂ©. Pedri a livrĂ© une 2e pĂ©riode de trĂšs grande classe, peut-ĂȘtre bien ses meilleures minutes du tournoi. Quant au gardien, malgrĂ© deux buts encaissĂ©s coup sur coup, il a sorti les deux parades en prolongation qui ont certainement sauvĂ© la Roja.

La Mala Sorpresa : Pau Torres

Luis Enrique a-t-il cru que le match Ă©tait pliĂ© Ă  3-1 ? Quoi qu’il en soit, l’entrĂ©e de Pau Torres Ă  la place d’Eric GarcĂ­a a Ă©tĂ© calamiteuse. Non seulement cela a dĂ©sordonnĂ© une dĂ©fense qui avait dĂ» bouger en raison de la blessure de JosĂ© GayĂ , mais en plus le Groguet est coupable sur l’Ă©galisation croate. Sur une pente trĂšs glissante le dĂ©fenseur central…

La Decepción : la fin de la 2e période

Tout allait bien jusqu’Ă  ce que la Roja plonge l’espace de quelques minutes. A 3-1, Luis Enrique a voulu prĂ©server ses hommes mais a dĂ©sĂ©quilibrĂ© son Ă©quipe. La sortie de Koke s’est franchement fait ressentir, la recomposition de la charniĂšre aussi. L’histoire finit bien pour la Roja mais en 1/4, ce genre de choses ne sera pas tolĂ©rĂ©e.

Commentaires