🩇 ¡Furia Liga! x CD Cuenca-Mestallistes : En route pour le Fenix Trophy !

100% Liga Accueil Actu Articles CD Cuenca-Mestallistes En avant

Pas simple de jouer au football pour les petites Ă©quipes ! Si, contrairement Ă  la France, les championnats amateurs ont repris en Espagne, la saison a Ă©tĂ© chaotique pour le CD Cuenca-Mestallistes. Mais le club membre du FĂștbol Popular a un objectif Ă  partir septembre prochain : conquĂ©rir le trophĂ©e Fenix, tournoi qui rĂ©unit 8 Ă©quipes d’actionnariat populaire dans toute l’Europe.

Il n’y a pas que la Ligue des Champions dans la vie ! LancĂ© par le Brera FC, un club basĂ© Ă  Milan, le Fenix Trophy rassemblera de septembre 2021 Ă  mai 2022 huit Ă©quipes non-professionnelles partout en Europe. Chaque club sera associĂ© Ă  une association de son choix. CompĂ©tition amicale mettant Ă  l’honneur des structures impliquĂ©es dans la vie locale, le Fenix Trophy dessine les contours d’une Europe solidaire avec une gestion populaire et participative.

La prĂ©sentation du tournoi a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© le 5 juin dernier via visio-confĂ©rence avec les responsables de tous les clubs. Ensuite, un tirage au sort a dĂ©terminĂ© leur sort pour la phase de groupe qui s’Ă©tendra de septembre Ă  dĂ©but mai. Aucun Ă©liminĂ© : le classement des poules dĂ©terminera l’ordre des 1/4 de finale lors du Final 8 qui se dĂ©roulera Ă  Rimini fin mai.

Selon le programme, la premiĂšre phase durera 24 semaines, soit un match par semaine, diffusĂ© sur la chaĂźne YouTube dĂ©diĂ©e Ă  l’Ă©vĂ©nement. Une maniĂšre de fĂ©dĂ©rer tous les supporters et d’offrir la mĂȘme couverture Ă  chaque club.

Enfin, un crowdfunding a été lancé le 7 juin pour une durée de trois mois afin de contribuer au financement du Fénix Trophy.

ÂĄFuria Liga! suivra les aventures du CD Cuenca-Mestallistes qui ira Ă  Rome, Prague et Hambourg pour affronter Lodigiani, les Raptors de Prague et Falke. Ce FĂ©nix Trophy est le premier grand marqueur de l’unification des clubs populaires Ă  travers l’Europe. Une Ă©dition inaugurale qui en appelle de nombreux autres !

François Miguel Boudet

Commentaires