📌 Les notes de FC Barcelone – AtlĂ©tico de Madrid (0-0)

0
FC Barcelona's defender Oscar Mingueza (L) vies for the ball against Atletico's winger Yannick Ferreria Carrasco (R) during the Spanish LaLiga soccer match between FC Barcelona and Atletico de Madrid at Camp Nou stadium in Barcelona, Catalonia, Spain, 08 May 2021. Efe/ABACAPRESS.COM//Enric Fontcuberta Photo by Icon Sport - Camp Nou - Barcelone (Espagne)

Pas de but lors de ce choc de la 35e journĂ©e et un nul qui n’arrange ni le Barça ni l’AtlĂ©tico (0-0). Dans un match oĂč les Blaugranas s’en sont remis Ă  Messi pour se procurer des occasions, les Colchoneros ont fait vaciller leurs adversaires sans parvenir Ă  faire la diffĂ©rence. Voici nos notes. 

FC Barcelone

Atlético de Madrid

El MVP : Yannick Carrasco

CollĂ© aux basques de Sergiño Dest en dĂ©but de rencontre, le Belge a changĂ© de registre avec la sortie prĂ©maturĂ©e de Thomas Lemar. A la fois dĂ©fenseur et contre-attaquant, l’ancien MonĂ©gasque a crĂ©Ă© du dĂ©sĂ©quilibre et du danger Ă  de nombreuses reprises. Énorme volume de jeu. Qui aurait pariĂ© sur un tel retour aprĂšs son passage en Chine mis Ă  part le Cholo Simeone ?

El PatrĂłn : Koke ResurrecciĂłn

Le capitaine Ă©tait attendu pour ce partidazo et il a rĂ©pondu prĂ©sent. Lien indispensable entre la dĂ©fense et l’attaque, rĂ©cupĂ©rateur et relanceur, son implication a rappelĂ© sa premiĂšre moitiĂ© de saison, quand l’AtlĂ©tico Ă©tait quasiment intouchable. La sortie de Sergio Busquets lui a Ă©galement facilitĂ© la tĂąche mais ce serait oublier un peu vite l’abattage du Colchonero.

La Buena Sorpresa : SaĂșl Ñiguez

EntrĂ© en tout dĂ©but de match pour pallier la blessure de Thomas Lemar, SaĂșl Ñíguez Ă©tait clairement dos au mur. TrĂšs loin de son niveau depuis de longs mois, l’Ilicitano a pourtant changĂ© la face du match en prenant principalement la bande gauche et laissant ainsi plus de champ Ă  Yannick Carrasco. Un changement en apparence dĂ©fensif s’est transformĂ© en excellent coup car les Blaugranas ont perdu la bataille du milieu, mĂȘme avec la sortie de Sergio Busquets.

La DecepciĂłn : Ronald Koeman

TĂ©lĂ©phone portable en main, masque baissĂ©, l’entraĂźneur nĂ©erlandais avait l’occasion de mettre Joan Laporta dans sa poche et l’assurance de poursuivre son bail en Catalogne. Las, entre une composition de dĂ©part amarrategui, des changements tardifs et une animation offensive qui s’est rĂ©sumĂ©e Ă  laisser Lionel Messi se dĂ©brouiller seul pour trouver des solutions, l’ancien dĂ©fenseur central n’a tout simplement pas Ă©tĂ© Ă  la hauteur de l’enjeu collectif et personnel. Car cet AtlĂ©tico-lĂ  Ă©tait battable et le titre atteignable. Ni le rĂ©sultat ni le style.

Commentaires