📌 Les notes de Real Madrid – Liverpool (3-1)

Actu Coupes d'Europe En avant Liveactu Real Madrid

Dans un remake de la finale de 2018, c’est de nouveau le Real Madrid qui s’impose face à Liverpool dans un match maitrisé par les joueurs de la Casa Blanca. Les hommes de Zidane prennent ainsi une sérieuse option pour les demi-finales. Voici les notes de la rédaction. 

REAL MADRID 

LIVERPOOL

El MVP : Vinicius Junior 

Profitant de la nouvelle indisponibilité d’Eden Hazard, le Brésilien avait à cœur de se montrer dans ce prestigieux 1/4 de finale. Auteur d’un précieux doublé, Vinicius a su maximiser ses capacités au profit de son équipe. Souvent décrié pour son jeu peu productif, le Madrilène a cette fois réussi à faire de nombreuses différences. Par sa vitesse de percussion et ses appels en profondeur, la défense de Liverpool a eu de grandes difficultés à le contenir, le Brésilien créant constamment du danger dans le camp des Reds. Mais il s’est également fait remarquer par sa propension à jouer dans le bon tempo n’hésitant pas à chercher du soutien auprès de ses coéquipiers. Un match clé qui appelle désormais à de la continuité.

El Patrón : Toni Kroos

Connu pour être le régulateur du milieu de terrain du Real Madrid, l’Allemand a encore livré une grande prestation. Utile à la récupération et dans la projection, Kroos s’est surtout démarqué par son jeu au pied, déstabilisant constamment le bloc anglais. A l’image du premier but de Vinicius, il a profité des largesses défensives de Liverpool pour trouver ses coéquipiers dans la profondeur et les intervalles. Si le milieu de terrain adverse a été peu en vue notamment en première mi-temps, cela est dû à l’activité de l’ancien du Bayern. On l’a également aperçu aux abords de la surface pour ajouter de la présence devant la cage d’Alisson. Un énième match complet de Kroos en somme.

La Buena Sorpresa : la charni̬re Nacho РMiliṭo

En l’absence de Sergio Ramos et de Raphaël Varane, la charnière centrale du Real Madrid était composée de Nacho et Militão. Peu rassurante sans ses titulaires indiscutables et face à un redoutable trio d’attaque de Liverpool, les craintes madrilènes autour de cette défense avant le match étaient légitimes. Pourtant, le duo du soir a rendu une copie plus que sérieuse. Présent au duel physique de la tête et en empêchant les attaquants adverses de prendre de la vitesse en se retournant, on a senti les deux joueurs concernés et appliqués tout au long du match. Même si la partie se termine sans clean sheet, on peut souligner l’étendue de leur prestation surtout en deuxième mi-temps lorsque Liverpool a haussé son niveau de jeu. De quoi donner des garanties à leur entraineur alors que le Clasico aura lieu ce samedi toujours sans les habituels titulaires.

La Decepción : Liverpool

Même si les hommes de Jurgen Klopp ont élevé leur niveau de jeu en seconde période mettant davantage d’intensité dans leur plan de jeu, ils n’ont pas été au rendez-vous de cette confrontation. Trahi par des erreurs grossières de ses défenseurs en première mi-temps, Liverpool n’a jamais semblé en mesure de prendre le dessus sur le Real. Et que dire d’un milieu de terrain dépassé par celui de son adversaire où seul Fabinho a surnagé. Le rapide changement de Keita par Thiago Alcantara en est le symbole. En difficulté, les Reds n’ont pas su alimenter correctement des attaquants, eux aussi, à la peine. Les prestations des joueurs madrilènes peuvent expliquer une telle performance mais nous étions en droit d’attendre davantage des Anglais, surtout qu’ils avaient la possibilité de prendre une revanche après la finale perdue de 2018. Rien est joué pour la qualification mais il faudra montrer un tout autre visage au retour.

Melvil Chirouze

(@melvilchirouze)

 

Commentaires