🔔 Liga – Séville FC – Atlético de Madrid : El Partidazo de la J2️⃣9️⃣

0
Atletico Madrid's goalkeeper Jan Oblak (L) in action against Sevilla FC's Youssef En-Nesyri (C) during a Spanish LaLiga soccer match between Atletico Madrid and Sevilla FC at Wanda Matropolitano stadium in Madrid, Spain, 12 January 2021. Efe/ABACAPRESS.COM//JUANJO MARTIN By Icon Sport - Jan OBLAK - Youssef EN-NESYRI - Estadio Wanda Metropolitano - Madrid (Espagne)

Pour la reprise de la Liga après trois semaines de trêve internationale, le choc de la 29e journée opposera l’Atlético de Madrid, leader, aux Andalous du Séville FC, 4eme. Les deux équipes, désormais éliminées de la Ligue des champions, peuvent se concentrer uniquement sur le championnat. La route jusqu’au titre est encore longue pour l’Atlético, tout de même à 11 points des hommes de Lopetegui.  Tout ce qu’il faut savoir, les déclarations et les XI possibles, présentation de ce Partidazo !

Dimanche 04 avril à 21h
📺BeIN Sports 2

  • Attention, match à enjeu ! Le podium de la Liga est à 5 points du Séville FC. L’Atlético de Madrid est toujours leader, avec 3 points d’avance sur le Real Madrid. Mais tout pourrait bien basculer ce soir. En s’imposant, face aux hommes de Lopetegui, les Indios se donneraient un peu d’air avant d’affronter le Real Betis la semaine prochaine, durant un week-end de Clasico qui pourrait leur être favorable.
  • Le premier match de la saison entre l’Atlético et le Séville FC a été remporté par les Rojiblancos (2-0) grâce à un but d’Angel Correa et un golazo de la part de Saul Ñiguez. Ce dernier n’ayant pas brillé lors des dernières rencontres pourrait ne pas être titularisé ce dimanche. Reste à savoir si cela constitue un avantage ou un inconvénient pour les Andalous.
  • L’Atlético de Madrid : la bête noire du Séville FC ? Sur les 18 dernières rencontres opposant les Andalous aux Madrilènes sous les directives de Simeone, seul un match a été remporté par Séville. A l’époque, le milieu de terrain français, Steven Nzonzi, avait marqué le but de la victoire. Côté colchonero, Koke était sorti sur carton rouge.

Séville FC, venir à bout d’un grand

  • Se mesurer aux trois grands de Liga est difficile. Le Séville FC l’a encore expérimenté cette saison. Défaits contre l’Atlético début janvier, puis par le Real Madrid (0-1) et le Barça (2-0), les joueurs de Julen Lopetegui ne trouvent pas la faille. Pour parvenir à s’imposer face à l’Atlético, la différence devra se faire dans les espaces, parfois délaissés par les Colchoneros et les exposent au danger.
  • Un jeu de possession pour venir à bout de l’Atlético ? Les Sevillistas évolueront surement en 433 comme au match aller face aux Madrilènes. Ils pourront s’appuyer sur Youssef En-Nesyri (15 buts en 28 apparitions), ou encore sur Joan Jordan, passeur décisif de l’équipe avec 6 offrandes.
  • Reprendre sur de nouvelles bases. Débarrasser de la Ligue des champions après s’être fait sortir par Dortmund, le Séville FC devrait parvenir à sécuriser sa place sur la scène européenne pour la prochaine saison. Mais le match contre l’Atlético sera l’occasion de tirer un trait sur l’échec et de se relancer. Sans oublier qu’au Sanchez-Pizjuan, les Andalous ont remporté 10 de leurs 14 matchs cette saison.

L’Atlético sur le fil

  • Les dernières prestations de l’Atléti en Liga comme en Ligue des champions ne payent pas de mine. En difficulté face à Getafe (0-0), puis Alaves (1-0), les Colchoneros ont tout de même été auteurs d’un bon derby au début du mois de mars contre le Real Madrid (1-0). Un match sur lequel ils pourraient s’appuyer ce dimanche pour s’octroyer 3 points cruciaux contre le Séville FC.
  • Retour de trêve internationale pour Koke, Marcos Llorente et Thomas Lemar. Le capitaine des Indios ainsi que l’attaquant français se sont démarqués avec la sélection espagnole et les Bleus. Auteur de deux passes décisives contre la Grèce et le Kosovo, Koke épaulera son équipe face à Séville. Thomas Lemar de son côté, a démontré de très belles qualités offensives face au Kazakhstan et la Bosnie. En forme, il sera un atout pour les rouges et blancs.
  • 10 matchs et le Graal. L’Atlético doit encore disputer 10 rencontres avant d’être couronné à la tête de la Liga, mais la concurrence fait rage. João Félix blessé et Yannick Carrasco indisponible (suspendu et blessé), le club de la capitale devra faire face aux Sevillistas avec des trous dans son attaque.

💬 Les déclas

Ivan Rakitic (capitaine du Séville FC) : « je vois que les deux équipes sont égales. Nous pouvons rivaliser avec n’importe quelle équipe et nous leur rendrons la tâche aussi difficile que possible. Même si l’Atlético est toujours excellente et ne concède pas facilement à l’extérieur ».

Diego Simeone (entraîneur de l’Atlético de Madrid) : « tous les matchs sont décisifs, très importants. Nous les traitons toujours de la même façon. Il n’y aura pas de changements, nous continuons sur la même dynamique. Le match est très important parce que c’est celui qui arrive. Tout ce que je dis aujourd’hui n’aura pas de répercussion sur demain. Les mots ne sont pas si importants, mais ce qui compte est ce que nous faisons. Ce qui compte c’est le match ».

Les XI probables

Séville FC

Atlético de Madrid

 

Julie Marchetti
@MarchettiJulie

Commentaires