🏆 LDC / Paris Saint-Germain – FC Barcelone : rien à perdre, tout à gagner.

0
Ousmane DEMBELE of FC Barcelona and Kylian MBAPPE of Paris Saint Germain (PSG) during the UEFA Champions League round of 16, first leg match between FC Barcelona and Paris Saint-Germain at Camp Nou on February 16, 2021 in Barcelona, Spain. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Kylian MBAPPE - Ousmane DEMBELE - Camp Nou - Barcelone (Espagne)

Dans une compétition aussi prestigieuse que la Ligue des Champions, le dénouement des phases finales peut se jouer jusque dans les derniers instants d’une rencontre. Les exemples sont pluriels ces dernières années, et le suspens se retrouve ainsi amplifié. Pour le FC Barcelone, la défaite lors du match aller face au PSG a été sèche, brutale et difficile à encaisser. Outre les potentielles croyances en l’exploit de remonter au score, le Barça n’aura surtout plus rien à perdre au Parc des Princes. L’occasion sans doute de tentercrânement sa chance. Tout ce qu’il faut savoir, les déclarations et les XI possibles, voici la présentation de ce Paris Saint-Germain – FC Barcelone !

⌚ Mercredi 10 mars à 21h /  📺 RMC Sport 1

• Au Parc des Princes, l’enjeu pour les Parisiens sera de confirmer la belle prestation du match aller en se qualifiant pour les 1/4 de finale. Même si une simple qualification reste l’objectif premier, une nouvelle belle performance permettrait de marquer un grand coup pour la suite de la compétition, et de tourner définitivement la page de la remontada. Pour cela, les hommes de Mauricio Pochettino pourront compter sur une confiance retrouvée depuis le match aller, malgré une défaite à domicile face à Monaco en Ligue 1. L’effectif semble avoir enfin trouvé son rythme de croisière, et l’infirmerie est quasiment vide.

• L’élément prépondérant de la saison blaugrana n’est sans doute pas sportif. Il est surtout institutionnel, avec la nomination dimanche 7 mars du nouveau président du FC Barcelone, Joan Laporta, qui retrouve sa position de président 11 ans après l’avoir quittée. C’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le club, qui va enfin pouvoir rebâtir un groupe, une dynamique sportive, une politique, une économie, bref c’est la révolution.

• Le nouveau président, élu avec 54,28% des voix, a d’ailleurs confirmé qu’il serait du voyage avec l’équipe première du FC Barcelone. Laporta avait tenu dimanche les propos suivants, suite à sa victoire aux élections présidentielles : « Allons à Paris pour voir si on va remonter ! ». Le ton est donné, et la balle est désormais dans le camp des Catalans.

Paris Saint-Germain РFinir le travail avec s̩rieux

• Face au Barça, le club parisien dispose des armes nécessaires pour se rendre le match facile. Avec un duo Paredes-Verratti, impérial au match aller, Paris possède un milieu capable de contrôler le tempo du match et d’alimenter efficacement les attaquants parisiens. Privé de Moise Kean, touché par la COVID-19, Mauricio Pochettino pourra néanmoins compter sur le retour de blessure de Di Maria, et le regain de forme de Julian Draxler. Leurs percussions, couplées à la vitesse de Mbappé seront les options privilégiées coté parisien. Sans oublier Icardi, précieux au match aller dans son jeu de remise et son repli défensif. Pour une fois, Paris devra faire des choix en raison des présences et non des absences. Dès lors, les joueurs sur la pelouse devront capitaliser sur les faiblesses défensives du Barça pour écarter tout espoir de nouvelle remontada.

• Outre l’efficacité de Mbappé lors du premier acte, la discipline tactique en défense du PSG fut soulignée. Avec des centraux présents au duel et des latéraux proches des ailiers adverses, peu de solutions ont été données aux joueurs barcelonais. Dans leur antre, les Parisiens devront se montrer tout aussi intraitables. Empêcher la connexion Messi-Alba, décisive contre Osasuna le week-end dernier, sera essentiel, tout comme fermer les intervalles de passe lors des transitions offensives du Barça. Quelque peu en difficulté face aux dribbles et la vitesse d’Ousmane Dembélé, Kurzawa devra contenir au maximum son compatriote français. Il devrait être titularisé malgré les bonnes performances d’Abdou Diallo à ce poste. Pour son homologue côté droit, Thilo Kehrer, la problématique est identique : éviter que son vis-à-vis ne prenne la profondeur ou ne se retrouve dans une situation de frappe dangereuse. L’Allemand, en manque de confiance depuis deux saisons, devra hausser son niveau de jeu, comme il l’avait fait lors de la finale de Ligue des Champions face au Bayern. Il devra également pouvoir compter sur le repli défensif de Di Maria, comme a su le faire Moise Kean au Camp Nou. A moins que ce ne soit, Florenzi, de retour de blessure et dans le groupe parisien qui prenne place dans le XI titulaire. Toujours est-il qu’au-delà de leur rigueur défensive, les latéraux parisiens devront créer le déséquilibre par leurs montées offensives, qui ont particulièrement bien fonctionné lors du 4-1, à l’image du premier but de Mbappé.

• Plus de trois ans après s’être séparés dans un contexte tumultueux, Neymar et le FC Barcelone avaient de nouveau la possibilité de voir leurs destins se recroiser lors du match aller. Mais une blessure à l’adducteur du Brésilien a retardé les retrouvailles tant attendues. Le numéro 10 parisien n’a pas caché sa déception en déclarant sur ses réseaux que ce match faisait partie des trois confrontations qu’il aurait voulu jouer à tout prix. Depuis, « Ney » s’est lancé dans une course contre-la-montre afin de pouvoir se mesurer contre ses ex-coéquipiers lors du match retour. Un pari fou qui a pris pourtant de l’épaisseur ces derniers jours. Mais Neymar sera de nouveau absent de la feuille de match. Ressentant encore quelques gènes lors des séances collectives, le staff du PSG n’a voulu prendre aucun risque en vue des échéances à venir. Même si tous les amoureux du football auraient rêvé de voir Neymar jouer contre son ancien club et Lionel Messi, la raison l’a finalement emporté. Il faudra donc encore patienter avant de voir cette opposition qui déchaîne les passions. Nul doute que d’ici là, le Brésilien aura sûrement eu l’occasion de s’illustrer lors du potentiel  quart de finale de Ligue des Champions. Réponse ce soir.

• Pour cette réception du Barça, 3 joueurs manqueront à l’appel. Neymar, Juan Bernat et Moise Kean.

FC Barcelone – Sauver l’honneur au Parc ?

• L’écart conséquent au tableau d’affichage lors du match aller conditionnera sûrement ce match retour. Cela permettra sans doute au Barça d’aborder la rencontre différemment. En effet, les hommes de Ronald Koeman n’ont plus rien à perdre dans cette compétition, les objectifs semblent se situer en championnat et en Copa. Le fait de n’avoir rien à perdre dans une confrontation peut logiquement enlever un peu de pression sur les épaules du collectif blaugrana, qui tentera de sauver l’honneur au Parc des Princes. Il est difficile de prédire si les joueurs du FC Barcelone croient à une fin heureuse contre le PSG. Quoi qu’il en soit, le minimum syndical serait de jouer en gardant la tête haute, et faire preuve d’unité collective, chose qu’il avait cruellement manqué lors du match aller au Camp Nou.

• Pour ce faire, Ronald Koeman pourrait très bien se servir du système utilisé sur les 3 derniers matchs. Un 3-5-2 avec Jordi Alba et Sergiño Dest placés très haut lors des phases de possession. Une approche qui plaît notamment à ces deux joueurs, et qui sourit au Barça. Sur les 3 rencontres où ce nouveau système a été utilisé, Barcelone s’est à chaque fois imposé. C’était contre Osasuna et le Séville FC en Liga (0-2 et 0-2), puis en Copa lors du retournement de situation incroyable face à ce même Séville FC (3-0). La dynamique positive due à la qualification en finale de Copa sera-t-elle suffisante pour obtenir un résultat au Parc des Princes ?

• Pour ce déplacement prestigieux du côté de Paris, 5 joueurs sont toujours blessés. Il s’agit d’Ansu Fati, de Philippe Coutinho, de Sergi Roberto, de Gérard Piqué, et de Ronald Araújo.

💬 Les déclarations

Mauricio Pochettino (entraîneur Paris Saint-Germain) : « comme je l’ai dit avant, c’est important de bien aborder la rencontre. Ça l’est pour les deux équipes. Il y a 90 minutes durant lesquelles il faut être concentré. Nous voulons nous qualifier, et nous savons qu’il y a de grands joueurs en face. Il faut respecter l’adversaire. On sait que le match sera difficile et on devra avoir un bon rendement pour se qualifier. Il y a 90 minutes à jouer, il faut être constant. Le plus important est d’être concentré, performant, et d’avoir la bonne approche du match. Pour nous, ce match commence à 0-0 et nous devons gagner pour nous qualifier. C’est la meilleure mentalité à avoir ».

Ronald Koeman (entraîneur FC Barcelone) : « il est toujours plus compliqué d’avoir un 1-4 pour revenir de l’extérieur qu’un 2-0 pour revenir de la maison. Mais rien n’est impossible. Nous croyons en nous-mêmes. Nous savons qu’au Barça, nous devons gagner et nous allons montrer cette mentalité dont nous faisons preuve depuis longtemps. Ça va être très compliqué. Nous jouons contre une équipe comme le PSG qui ne nous laisse pas beaucoup jouer.  Nous devons sortir forts, jouer notre jeu, nous créer des occasions de marquer et si nous jouons le jeu et que nous avons le sentiment d’avoir fait de notre mieux, nous verrons le résultat par la suite. Le plus important est de donner le meilleur de nous-mêmes et d’essayer. Si nous ne le faisons pas, c’est la pire chose qui puisse nous arriver ».

Les XI possibles

Paris Saint-Germain

FC Barcelone

Dorian Faucherand (@DorianFchrd) & Melvil Chirouze (@melvilchirouze).

Commentaires