📌 Les notes de Borussia Dortmund – SĂ©ville FC (2-2)

0
09 March 2021, North Rhine-Westphalia, Dortmund: Football: Champions League, Borussia Dortmund - FC Sevilla, knockout round, round of 16, second leg at Signal Iduna Park. Dortmund's players celebrate the goal for 1:0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL Deutsche Fu?ball Liga and the DFB Deutscher Fu?ball-Bund, it is prohibited to use or have used photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequence pictures and/or video-like photo series. Photo: Martin Meissner/AP-Pool/dpa Photo by Icon Sport - Signal Iduna Park - Dortmund (Allemagne)

MalgrĂ© de belles intentions en 1re pĂ©riode et un baroud d’honneur, le SĂ©ville FC a payĂ© trĂšs cher une erreur d’attention en 1re pĂ©riode et un dĂ©but de 2e acte manquĂ©. EmmenĂ© par un Erling Haaland XXL, le Borussia Dortmund a frisĂ© la correctionnelle mais se qualifie pour les 1/4 de finale de Ligue des Champions aprĂšs ce match nul Ă  domicile (2-2). Voici nos notes. 

Borussia Dortmund

SĂ©ville FC

El MVP : Erling Haaland

Qui d’autre que le NorvĂ©gien ? Buteur sur la seule occasion du BVB en 1re pĂ©riode, il a inscrit un but de mutant en dĂ©but de 2e, refusĂ© par une VAR tatillonne qui a prĂ©fĂ©rĂ© revenir Ă  une faute plusieurs secondes auparavant pour lui offrir la possibilitĂ© d’inscrire un doublĂ© sur penalty. AprĂšs un premier Ă©chec, Haaland a eu droit Ă  un 2e essai qu’il a transformĂ© en frappant exactement au mĂȘme endroit et en allant rendre le chambrage de Yassine Bounou. Il est vraiment fait d’un autre bois ce garçon.

El PatrĂłn : Mahmoud Dahoud

50 ballons touchĂ©s, 4 tacles, 2 interceptions, 1 seule balle perdue : des statistiques de taulier pour le Kurde. Avec Jude Bellingham, il a Ă©tĂ© Ă  la hauteur de l’enjeu milieu de terrain, abattant un travail dĂ©fensif colossal et toujours prĂ©sent pour apporter son Ă©cot offensivement.

La Buena Sorpresa : Youssef En-Nesyri

Pendant les 40 premiĂšres minutes, SĂ©ville a dominĂ© mais le Marocain a eu toutes les peines du monde Ă  se frayer un chemin au milieu des dĂ©fenseurs du BVB qui se mĂ©fiaient de sa vitesse d’exĂ©cution. Beaucoup de ballons dans les airs n’ont pas rĂ©ussi Ă  le trouver. Pourtant, le Lion de l’Atlas ne s’est pas dĂ©couragĂ©. Un penalty en force puis un cabezazo en fin de match ont failli faire de lui un hĂ©ros. MalgrĂ© l’Ă©limination de NerviĂłn, il peut ĂȘtre fier de son abnĂ©gation sans faille.

La Mala Sorpresa : Emre Çan

Une mauvaise relance pour offrir la 1re occasion du match Ă  Lucas Ocampos, des approximations et un penalty absurde qui a relancĂ© SĂ©ville en 2e pĂ©riode. Certes ce n’est pas son poste de prĂ©dilection et Mats Hummels a jouĂ© pour deux mais on attendait plus de sĂ©rĂ©nitĂ© de la part d’un joueur de cette envergure.

La Decepción : Jules Koundé

Thomas Delaney l’a fait sauter Ă  l’impact sur le duel Ă  l’Ă©paule qui a coĂ»tĂ© l’ouverture du score Ă  NerviĂłn, il a enchaĂźnĂ© avec une mauvaise relance qui a failli coĂ»tĂ© un 2e but dans la foulĂ©e, puis provoquĂ© le penalty du 2-0. L’ancien Bordelais a passĂ© une soirĂ©e exĂ©crable.

Commentaires