🔥 Liga / Messi MVP, un Slovène volant et un artilleur 🇺🇾 : le 1️⃣1️⃣ de la J2️⃣5️⃣

0
Partido de LaLiga Santander entre el Sevilla y el Barcelona en el Pizjuán sin espectadores. En la imagen, Messi y Diego Carlos. LaLiga Santander match between Sevilla and Barcelona at Pizjuán without spectators. In this picture, Messi and Diego Carlos. By Icon Sport - Ramón Sánchez-Pizjuán - Seville (Espagne)

Cette 25e journée de Liga a offert un retour aux sources pour de nombreux cadres du championnat. Auteur d’un match abouti contre Séville, Lionel Messi est notre MVP et Jan Oblak notre gardien référence de la semaine. Dans un 4-2-3-1 rapide sur les ailes et propre au milieu, voici notre XI ! 

Jan Oblak (Atlético de Madrid) : 6 parades pour le gardien slovène qui a réalisé un très match sur la pelouse de Villarreal et dégouté Gerard Moreno. Obi Oblak, cada día te quiero más !

Víctor Díaz (Granada) : 43 passes (record des Nazarís), 3 tacles, 1 interception, 2 dégagements, aucune faute et aucune balle perdue dans son camp, et une passe décisive pour l’ouverture du score. Ce qu’on appelle un match plein pour le latéral gauche de Grana.

Jeison Murillo (Celta) : 3 tacles, 2 interceptions, 5 dégagements, 3 duels aériens, aucune faute dans son camp, aucune balle perdue et cette lévitation à la dernière pour égaliser contre Valladolid pour le Colombien le mieux gominé de Liga.

Stefan Savic (Atlético de Madrid) : défendre debout, intercepter (2), dégager (5), aller au duel (4), ne pas commettre de faute dans ses 45m, ne pas perdre la balle, marquer (ou pousser Alfonso Pedraza à le faire contre son camp), c’est ce qui s’appelle un match costaud pour le défenseur qui a rarement semblé aussi fort avec le Cholo Simeone.

Lucas Vázquez (Real Madrid) : 90 passes, 4 tacles, 1 interception, une seule faute, une balle perdue et une passe décisive pour Vinicius Jr qui vaut le point du match nul pour la Casa Blanca. Assurément le meilleur intérimaire de Liga.

Mauro Arambarri (Getafe) : les Azulones sont affreux, sales et méchants mais le milieu charrua termine son match contre Valencia sans faute commise et avec une torpille expédiée dans la lucarne de Jasper Cillessen.

Domingos Quina (Granada) : l’homme en forme niveau réalisme pour les Nazarís. Cette semaine encore, l’international U21 portugais y est allé de son but contre Elche après sa réalisation contre Huesca. 2 titularisations et 2 buts : voilà un prêt déjà fructueux !

Fabián Orellana (Valladolid) : la loi de l’ex a été respectée avec le Chilien qui a conclu une belle action de Pucela pour prendre 3 points décisifs dans la lutte pour le maintien. Souvent décrié mais souvent important le Fabián.

Portu (Real Sociedad) : on ne l’a pas vu pendant la première mi-temps et puis il a surgi pour postériser Ferland Mendy et trouver la lucarne de Thibaut Courtois. Un des buts de la 25e journée.

Jorge De Frutos (Levante) : le canterano merengue continue d’afficher un niveau de performance énorme sous les ordres de Paco López. Si les Granotas ont concédé le nul à domicile contre l’Athletic, De Frutos, lui, a été omniprésent par son volume de jeu offensif et défensif.

Lionel Messi (Barça) ⭐ Le MVP de ¡Furia Liga! : 13 dribbles (!), 1 passe décisive parfaite dans la course d’Ousmane Dembélé et un but en fin de match contre Séville dans un 3-5-2 new look. Le patron, plus que jamais, encore et toujours.

Commentaires