📌 Les notes de Atlético de Madrid – Chelsea (0-1)

0
Partido de ida de los octavos de la Liga de Campeones entre el Atlético y el Chelsea en Bucarest. En la imagen, Simeone. First leg of 1/8 Champions League match between Atlético and Chelsea at Bucarest. In this picture, Simeone. By Icon Sport - Arena Nationala - Bucarest (Roumanie)

Cette fois, Bucarest n’a pas souri à l’Atlético de Madrid. Diego Simeone a renié ce qu’il a instauré cette saison pour revenir à un style minimaliste. Le MVP Olivier Giroud a puni des Colchoneros qui ont joué le 0-0. Voici nos notes.

Atlético de Madrid

Chelsea

 

El MVP : Olivier Giroud 

Il a surgi dans un match fermé où les deux équipes avaient bien du mal à se montrer à leur avantage. Olivier Giroud a illuminé cette rencontre d’une Chilena clinique qui offre la victoire à son équipe avant un match retour à Stamford Bridge qui promet. Le Français est toujours aussi efficace, pour le plus grand plaisir de son entraineur Thomas Tuchel.

El Patrón : César Azpilicueta

1 interception, 4 dégagements, 6 duels aériens gagnés, 116 ballons touchés (plus haut total du match), César Azpilicueta a sorti une prestation XXL pour permettre aux siens de repartir avec un excellent résultat de Bucarest. Le capitaine des Blues est aussi le patron.

La Mala Sorpresa : João Felix

Est-ce l’enjeu ou bien l’approche du match de son coach bien différente de ce que l’on peut voir cette année qui a perturbé João Felix ? Le fait est que le Portugais est passé à côté de sa rencontre. L’attaquant a fait preuve d’une maladresse inhabituelle avec un déchet technique conséquent. Défensivement ça n’a pas été non plus concluant, son placement s’est avéré plus qu’hasardeux à plusieurs reprises, provoquant des occasions adverses.

La Decepción : Diego Simeone

Certes son équipe traverse une passe difficile, certes 3 hommes importants (Yannick Carrasco, Kieran Trippier et José Maria Giménez) sont absents, mais l’on pouvait attendre mieux de cet Atlético là, leader de Liga qui a offert des prestations beaucoup plus convaincantes cette saison. Ces choix de départs, avec notamment la titularisation d’un Saul souvent dépassé au milieu de terrain, au détriment de Geoffrey Kondogbia posent question.

Commentaires