🔥 Liga / Un MVP 🇸🇪, la Pulga et un ancien Canari : le 1️⃣1️⃣ de la J2️⃣3️⃣

0
Alexander Isak of Real Sociedad during the La Liga match between FC Barcelona and Real Sociedad played at Camp Nou Stadium on December 16, 2020 in Barcelona, Spain. (Photo by Pressinphoto/Icon Sport) - Camp Nou - Barcelone (Espagne)

Il y a eu beaucoup de buts lors de cette 23e journée et le XI s’en ressent évidemment. Dans un 4-2-3-1 équilibré mais résolument offensif, notre MVP Alexander Isak est fort bien entouré.

Sergio Herrera (Osasuna) : alors que les Rojillos menaient au Ciutat de València contre Levante, le gardien a sorti le penalty du Comandante Morales pourtant en pleine confiance. Un sauvetage qui faut 3 points précieux pour Osasuna.

Yuri Berchiche (Athletic) : quand ses pépins sont derrière lui, l’ancien Parisien est égal à lui-même, c’est à dire excellent. Dommage pour lui que la concurrence soit si relevée à son poste avec la Roja parce qu’il mériterait bien d’être convoqué vu sa régularité et son niveau de performance.

Diego Carlos (Séville) : 2 tacles, 3 interceptions, 11 dégagements, 4 duels aériens, aucune faute dans son camp. Un match de mammouth pour l’ancien Nantais contre Huesca.

Aritz Elustondo (Real Sociedad) : présent au duel, capable de toujours défendre debout et sans commettre de faute dans son camp, le central txuri-urdin a été excellent dans le placement contre Getafe.

Luis Pérez (Valladolid) : 5 tacles, 2 interceptions, 6 dégagements, 3 duels aériens et aucune faute commise pour le latéral droit de Pucela contre Éibar. Du très solide.

Toni Kroos (Real Madrid) : avec une passe décisive et un but magnifique, le métronome allemand a été la clef de voûte du succès merengue contre Valencia, sobre et clinique.

Marcos Llorente (Atlético) : un but, une passe décisive pour le milieu colchonero contre Granada. Une journée comme une autre au fond.

Iker Muniain (Athletic) : le capitaine des Zuri-gorriak est sur un petit nuage depuis l’arrivée de Marcelino à San Mamés. Contre Cádiz, il a tout fait aux Andalous. Dépositaire du jeu, il a touché 87 ballons touchés, preuve de son rayonnement, et adressé une passe décisive à Alex Berenguer. La Roja jouera des matches de l’Euro à San Mamés, le chemin est tout tracé.

Lionel Messi (Barça) : contre Alavés, la Pulga y est allée de son doublé lors de la ballade blaugrana contre les Babazorros. Un petit cadeau empoissonné avant le match en Ligue des Champions mais qui prouve que l’Argentin reste indispensable à son équipe.

Santi Mina (Celta) : quand plus personne ne l’attend, l’attaquant surgit ! Cela faisait un petit moment que le Galicien n’avait pas claqué un doublé. Contre Elche, il a ouvert et clôturé la marque. Un retour en forme au bon moment pour le Celta.

Alexander Isak (Real Sociedad) ⭐ Le MVP de ¡Furia Liga! : intenable depuis le début de l’année, l’attaquant suédois a inscrit l’unique but du match contre Getafe, un morceau toujours aussi coriace. Le Txuri-urdin est dans une forme étincelante et complète parfaitement le travail de son milieu de terrain. Pour ce but crucial et l’ensemble de son oeuvre depuis plusieurs journées, il mérite d’être MVP.

Commentaires