🔥 Golazo J2️⃣3️⃣ / 3 passes et un zapatazo de Santi Mina : le Celta surpasse Elche en 7 secondes !

0
Partido de LaLiga Santander entre el Celta y el Elche sin espectadores. En la imagen, Brais Méndez celebra su gol. LaLiga Santander match between Celta and Elche without spectators. In this picture, Brais Méndez celebrates his goal. Photo by Icon Sport - Municipal de Balaídos - Vigo (Espagne)

Le Celta version Chacho Coudet est capable de fulgurances offensives et Elche en a subi les frais. A quelques secondes de la mi-temps, les Galiciens ont placé une attaque d’école pour prendre de vitesse les Ilicitanos avec seulement 3 passes dans le camp adverse. Analyse en images du golazo de la 23e journée de Liga. 

Elche cherche la verticalité : Iván Marcone trouve Lucas Boyé sur la ligne médiane qui a le temps de transmettre à Guido Carrillo. Hugo Mallo fait l’effort de presser l’attaquant ilicitano.

Mallo intercepte le ballon et donne en retrait à Néstor Araújo. Le ballon redevient galicien.

Araújo donne à Rubén Blanco qui laisse ensuite Jeison Murillo remonter le bloc balle au pied. Renato Tapia redescend dans ses 30 mètres pendant que Carrillo se replace dans l’axe.

Pendant que le réalisateur rend hommage à Iago Aspas, Tapia oriente le jeu côté gauche. Carrillo n’a pas vu le déplacement de Denis Suárez dans son dos et l’ancien Blaugrana progresse jusqu’à la ligne médiane.

Suárez dispose de 2 solutions : appuyer à gauche avec Aarón Martín malgré la présence d’Emiliano Rigoni ou rentrer en intérieur en orientant sur Iago Aspas. Elche est coupé en deux. Aspas et Nolito sont entre les lignes, démarqués et avec du temps pour s’organiser.

Aspas a à présent dans les pieds. Santi Mina est entre dans les deux centraux et débute sa course pour être servi en profondeur. Dans l’axe, Nolito est laissé absolument seul par Raúl Guti et Josema.

La vitesse d’exécution du Celta version Coudet est trop rapide pour Elche : Aspas trouve Nolito qui transmet sans contrôle à Mina, déjà en mouvement quand l’axe ilicitano est bien trop statique.

Mina a tout le temps d’ajuster Edgar Badia : le gardien anticipe l’intérieur du pied au 2nd poteau mais l’attaquant frappe fort au 1er, conclusion d’un mouvement limpide et parfaitement executé.

Commentaires