🔥 Golazo J2️⃣2️⃣ / La talonnade géniale de Rubén García (Osasuna) pour déborder le côté droit d’Éibar et faire marquer Calleri

0
Crédits photo : compte Twitter officiel CA Osasuna

Osasuna n’est guère en réussite cette saison mais l’espoir demeure du côté de Pampelune. Au Sadar, les Rojillos ont remporté un succès précieux contre Éibar, un concurrent direct. Sur l’ouverture du score, les hommes de Jagoba Arrasate ont pris de vitesse tout le bloc armero grâce à un mouvement limpide et une finition parfaite de Jonathan Calleri. Analyse en images du golazo de la 22e journée de Liga. 

Après une première remise en touche, Osasuna récupère immédiatement le ballon quelques mètres plus haut. Manu Sánchez effectue la rentrée en jeu. Lucas Torró se propose, suivi par Sergi Enrich. En défense, deux lignes se forment avec 3 et 4 joueurs.

Torró redonne à Sánchez. Yoshinori Muto et Enrich les serrent pour provoquer la perte de balle.

Torró rejoue sur son latéral gauche. Kike García redescend pour proposer un surnombre dans le pressing. Rubén García est sorti de la surface de réparation pour devenir une solution de passe. Il est suivi par Anaitz Arbilla.

Torró hérite de nouveau de la balle. 3 solutions sont disponibles : Oier Sanjurjo dans l’axe, Rubén García entre les lignes et Jonathan Calleri dans la surface.

C’est la solution entre les lignes qui est choisie. Rubén García se retrouve entre 4 Armeros. Côté gauche, Manu Sánchez anticipe le mouvement de son coéquipier et entame sa course dans le couloir.

Rubén García n’est pas face au jeu mais il a vu son coéquipier plonger dans l’espace. Plutôt que de chercher à se mettre sur son pied gauche, il talonne dans la profondeur et lance Manu Sánchez qui a surpris Muto. Avec cette passe, 5 Armeros sont éliminés et Osasuna se crée une opportunité de but avec de la vitesse.

Manu Sánchez a une solution évidente au 2nd poteau. Ante Budimir lève d’ailleurs le bras pour le lui signaler. Il y a 2 Rojillos pour un seul Armeros. Calleri est, lui, entouré de 5 joueurs d’Éibar dans la surface.

Manu Sánchez opte pourtant en faveur de l’avant-centre argentin qui a pris quelques pas d’élan pour se positionner et arriver lancé. Cette option prend de cours toute la défense d’Éibar. Calleri a le temps de placer une frappe puissante au 2nd poteau hors de portée de Marko Dmitrovic qui n’a pas le temps d’anticiper. Avec seulement 3 joueurs et en partant d’une phase arrêtée, Osasuna a débordé Éibar sur quelques mètres avant de marquer sur un centre en retrait. Un grand classique réalisé à la perfection.

Commentaires