🔥 Liga / Un 🇫🇷 MVP, un Comandante fidèle au poste et un poulpe : le 1️⃣1️⃣ de la J2️⃣2️⃣

0
Partido de LaLiga Santander entre el Sevilla y el Getafe sin espectadores. En la imagen, Kounde y Cucurella. LaLiga Santander match between Sevilla and Getafe without spectators. In this picture, Kounde and Cucurella. By Icon Sport - Ramón Sánchez-Pizjuán - Seville (Espagne)

Beaucoup de bleu-blanc-rouge dans ce XI de la 22e journée de Liga ! Pour l’ensemble de son oeuvre, Jules Koundé est notre MVP, entouré de deux autres Tricolores en défense et du Pulpo Kondogbia en milieu défensif. Ce 3-5-2 convoque de nombreux habitués dont les dents s’aiguisent au moment où les choses deviennent sérieuses. 

Álvaro Fernández (Huesca) : une fois n’est pas coutume, le gardien de la journée a perdu et a encaissé deux buts. Mais le portier Oscense a réalisé un très beau match contre le Real Madrid avec 5 parades et il a fallu beaucoup de réussite aux Vikingos pour vaincre sa vigilance.

Florian Lejeune (Alavés) : le retour d’Abelardo semble plaire au central Babazorro qui enchaîne les très bonnes sorties avec Alavés. Aucune faute commise, pas de balle perdue dans son camp et une sérénité retrouvée contre Valladolid.

Raphaël Varane (Real Madrid) : si les rumeurs en Espagne l’annoncent partant, le central vikingo s’est transformé en Sergio Ramos pour tirer la Casa Blanca d’un très mauvais pas contre la lanterne rouge Huesca.

Jules Koundé (Séville) ⭐ Le MVP de ¡Furia Liga! : existe-t-il quelque chose qu’il ne sache pas faire ? Il défend debout, dribble, intercepte, va au duel, écarte le danger, construit, relance, prend sa chance, ne commet aucune faute et ne perd aucune balle dans son camp. Son match contre Getafe a été un modèle. Allô Didier Deschamps ?

Manu Sánchez (Osasuna) : sur le côté gauche, le Rojillo a proposé des solutions et des courses pertinentes pour animer son couloir, comme en atteste sa passe décisive pour Jonathan Calleri.

Mikel Oyarzabal (Real Sociedad) : le taulier txuri-urdin a fait trembler les filets à 2 reprises contre Cádiz et a provoqué l’exclusion de Marcos Mauro. Retour à la normale pour le capitaine.

Geoffrey Kondogbia (Atlético) : le Poulpe est de retour ! 71 ballons touchés, 9 tacles, aucune faute, aucune perte de balle dans ses 40 mètres et pour couronner le tout une transversale lumineuse pour Renan Lodi lors du 2e but des Indios.

Emerson (Betis) : contre le Barça, le latéral droit verdiblanco a sans doute réalisé son meilleur match de la saison. Plus rapide que Jordi Alba, il a adressé une passe décisive au cordeau au Panda Borja Iglesias.

José Luis Morales (Levante) : déjà buteur contre le Real Madrid lors de la 21e journée, El Comandante a fêté sa prolongation de contrat par un doublé contre Granada. L’ailier gauche de 33 ans est dans une forme étincelante et ça mériterait bien un coup de fil de Luis Enrique pour l’ensemble de son oeuvre chez les Granotas.

Gerard Moreno (Villarreal) : l’homme à tout faire du sous-marin jaune a donné un cours magistral d’intérieur du pied gauche. Un doublé limpide qui n’a cependant pas empêché Elche de remonter le score.

Luis Suárez (Atlético) : pas de victoire pour des Colchoneros diminués par les cas de COVID-19 mais encore un doublé pour le Pistolero, roi du placement pour tromper la vigilance de la défense galicienne. Quand les jambes n’avancent plus, le flair reste en revanche toujours aussi développé.

Commentaires