♀️ Football féminin / Les 5️⃣ choses à retenir de la J1️⃣7️⃣

0
Crédits photo : compte Twitter officiel du Real Madrid féminin

Difficile de s’y retrouver dans cette saison de Primera… Les 15e et 16e journées ont été largement tronquées et la 17e, avec seulement 3 matches reportés, a limité la casse. Levante a remporté le choc contre l’Atlético et le Real Madrid a triomphé sur le fil de Santa Teresa. Voici les 5 choses à retenir de cette J17.

1️⃣ Levante sans pitié avec l’Atlético

Battues en finale de la SuperCopa, les Granotas se sont vengées des Colchoneras en championnat. Récemment nommée dans le XI sud-américain de la décennie, Estafania Banini a ouvert le score à la 21e minute, idéalement servie par Esther González. La 2e période a été difficile pour les Indias et notamment, une fois n’est pas coutume, pour Aïssatou Tounkara. La Française a perdu le ballon dans les pieds d’Alba Redondo qui n’a pas gâché l’offrande pour battre Hedvig Lindahl (50′), tout proche de concéder un but évitable après avoir manqué un arrêt facile consécutif à une frappe de Redondo, de nouveau plus prompte que Tounkara. L’attaquante s’est rattrapée à la 73e minute, à la conclusion d’un mouvement initiée par une récupération très haute de María de Alharilla relayée par une passe décisive de Sandie Toletti. Levante devance désormais l’Atlético de 3 points avec un match en moins.

2️⃣ Le Real Madrid à la dernière seconde

Il s’en est fallu de quelques dixièmes pour que Yolanda Aguirre, la gardienne de Santa Teresa, résiste aux Vikingas. Mais à la 95e minute, Lorena Navarro a enfin percé la muraille estrémègne. Avant ce dénouement, les arbitres assistantes n’ont guère brillé par leur acuité visuelle en signant deux hors-jeux fantaisistes sur un but de Sofia Jakobsson, très active mais en manque de réussite, et un autre d’Olga Carmona.

Avec cette victoire, le Real Madrid conserve sa 2e place au classement à égalité de points avec Levante. Une belle satisfaction pour Aurélie Kaci, capitaine du soir en l’absence d’Ivana Andrés.

3️⃣ Le Betis coule contre la Real

La talonnade géniale de Bea Parra pour égaliser avant la mi-temps n’a pas suffi pour sauver les apparences. Le Betis sombre de match en match et l’arrivée de Juan Carlos Amorós sur le banc n’a rien changé contre la Real Sociedad. Les Txuri-urdinak ont infligé une manita au Manquepiedra et ont réalisé une deuxième période parfaite avec 4 buts inscrits, dont deux dans le temps additionnel. Avec 5 buteuses (Maitane López, Gemma Gili, Nerea Eizagirre, Cecilia Marcos et Sanni Franssi), Natalia Arroyo démontre que le danger peut venir de partout, même que Nahikari García ne trouve pas le chemin des filets.

Si la Real Sociedad est plus que jamais dans la course au podium, les Verdiblancas quant à elles sont à 6 points de Logroño, 1er non-relégable, et avec au moins un match supplémentaire disputé par rapport aux concurrents.

4️⃣ Le Madrid CFF s’ajoute à la course

L’air de rien, le Madrid CFF fait son chemin et s’impose comme un outsider sérieux à la qualification en Ligue des Champions. Grâce à un déboulé rageur de la Brésilienne Geyse Ferreira et un centre en retrait parfait, la légende Priscila Borja a ajouté un but à son immense collection et par la même occasion offert 3 points à son club.

2e meilleure défense de Primera (ex aequo avec le Real Madrid) avec seulement 14 buts encaissés, le Madrid CFF avance vite avec un 10e succès cette saison. A présent 5e au classement, le petit club de la capitale réalise une saison magnifique et ne semble pas près de s’arrêter.

5️⃣ Logroño sort de la zone rouge

Ça respire mieux dans la Rioja ! Sur une pente ascendante et avant de disputer la finale de la Copa de la Reina en retard en février, Logroño est sorti de la zone rouge grâce à son succès à Las Gaunas contre le Rayo Vallecano. Cependant, ce sont les Franjirrojas qui ont ouvert le score pas l’intermédiaire de Pilar García, à l’affût avec un coup franc de Camila Sáez repoussé par la transversale (21′). Il a fallu attendre la 2e période pour que les coéquipières de Pamela Tajonar ne fassent la différence. C’est d’abord Rebecca Elloh qui a remis les deux équipes à niveau au terme d’un mouvement d’école dès le retour des vestiaires (46′). Six minutes plus tard, Grace Asantewaa a inscrit un authentique golazo avec une frappe lourde dans la lucarne rayista.

14e avec 13 points, Logroño sort la tête de l’eau même si son avance est maigre par rapport aux poursuivants.

Résultat J1️⃣7️⃣

Real Madrid 1 – 0 Santa Teresa CD
Madrid CFF 1 – 0 Sevilla FC
RCD Espanyol 1 – 1 Valencia CF
EDF Logroño 2 – 1 Rayo Vallecano
Real Sociedad 5 – 1 Betis
Levante UD 3 – 0 Atlético de Madrid
Athletic (reporté) FC Barcelona
UDG Tenerife (reporté) SD Éibar
Deportivo (reporté) Sporting de Huelva

Classement

1️⃣ FC Barcelona 36 pts (12 matches)
2️⃣ Real Madrid 34 pts (15 matches)
3️⃣ Levante UD 34 pts (15 matches)
4️⃣ Atlético de Madrid 31 pts (15 matches)
5️⃣ Madrid CFF 31 pts (16 matches)
6️⃣ Real Sociedad 30 pts (16 matches)
7️⃣ UDG Tenerife 30 pts (16 matches)
8️⃣ Sevilla FC 23 pts
9️⃣ Valencia CF 21 pts (16 matches)
🔟 SD Éibar 21 pts (15 matches)
1️⃣1️⃣ Athletic 15 pts (16 matches)
1️⃣2️⃣ Rayo Vallecano 15 pts (15 matches)
1️⃣3️⃣ RCD Espanyol 15 pts (16 matches)
1️⃣4️⃣ EDF Logroño 13 pts (15 matches)
1️⃣5️⃣ Sporting de Huelva 11 pts (14 matches)
1️⃣6️⃣ Santa Teresa CD 11 pts (15 matches)
1️⃣7️⃣ Betis 7 pts (16 matches)
1️⃣8️⃣ Deportivo 7 pts (14 matches)

Commentaires