🔥 Liga / Le sosie de Bart Simpson, 2 vieux de la vieille et 2 Blaugranas : le 1️⃣1️⃣ de la J2️⃣0️⃣

0
Partido de LaLiga Santander disputado entre Athletic y Getafe.LaLiga Santander match played between Athletic and Getafe. By Icon Sport - Iker MUNIAIN - Estadio de San Mames - Bilbao (Espagne)

2021 commence très fort pour les attaquants et les créateurs offensifs ! Cette 20e journée de championnat a encore fait la part belle aux jugones, tandis que peu de gardiens ont été à la fête. Dans un 3-2-4-1 porté vers l’attaque tous terrains, voici notre XI avec un certain Iker Muniain en MVP ! 

Marc-André ter Stegen (FC Barcelone) : remis en question après la finale de la SuperCopa contre l’Athletic, le gardien allemand a rappelé pourquoi il était une référence. Contre Elche, sa parade face à Emiliano Rigoni a empêché les Ilicitanos de recoller au score et aux Blaugranas de s’éviter une fin de match pénible.

Raphaël Varane (Real Madrid) : mais bien sûr que le Français peut réussir un bon match sans Sergio Ramos ! Contre Alavés qui fêtait son centenaire, le champion du monde a, comme à son habitude, défendu debout, commis aucune faute, perdu aucun ballon. Pas pour rien qu’il est surnommé Don Limpio !

Yeray Álvarez (Athletic) : pas simple de changer de partenaire en charnière en fonction des blessures et des suspensions. Associé à Unai Núñez qui n’a pas été un modèle de concentration, le natif de Barakaldo a resserré les boulons après l’ouverture du score précoce de Getafe et a même inscrit un but pour les Leones.

Jules Koundé (Séville FC) : 3 tacles, 2 interceptions, 5 dégagements, 6 duels aériens, une seule balle perdue et aucune faute commise pour le meilleur défenseur de Liga contre Cádiz.

Frenkie de Jong (FC Barcelone) : étrangement, quand il n’est pas engoncé dans un double pivot, le Néerlandais retrouve sa créativité de l’Ajax et Sergio Busquets retrouve des couleurs. Contre Elche, de Jong a ouvert le score et adressé une superbe passe décisive à Riqui Puig.

Iker Muniain (Athletic) ⭐ Le MVP de ¡Furia Liga! : s’il y en a bien un qui est ravi de l’arrivée de Marcelino à San Mamés, c’est bien lui ! Positionné à gauche dans l’immuable 4-4-2 à plat, le KKC de Bart Simpson adulte a réalisé un match immense contre Getafe avec notamment 2 passes décisives et surtout un impact énorme sur le jeu des Leones.

Thomas Lemar (Atlético de Madrid) : présent défensivement (4 tacles, 2 interceptions) et précieux offensivement, notamment dans sa gestion des coups de pied arrêtés, le champion du monde a de nouveau été au niveau attendu pour un milieu de terrain colchonero. Avec Yannick Carrasco, le côté gauche des Indios est plaqué or.

Suso (Séville FC) : 9 dribbles, une passe décisive et encore un match de cador pour l’ancien Rossonero qui s’entend à merveille avec Youssef En-Nesyri. Très impressionnant depuis plusieurs semaines, le Gatidano a fait très mal contre le club de sa ville natale.

Joaquín (Betis) : quand il est entré en jeu à la 77e minute, le Manquepiedra perdait 2-0 contre la Real Sociedad. 15 minutes après, l’ailier droit avait adressé une passe décisive à Sergio Canales et égalisé dans le temps additionnel. Grâce à ce but, il est devenu le plus vieux buteur de l’Histoire de la Liga à 39 ans et 186 jours. Dépasser la légende Ferenc Puskas, ça vous classe le bonhomme.

Raúl García (Athletic) : à 34 ans sonnés, le Navarrais s’offre une nouvelle jeunesse avec Marcelino. Auteur d’un doublé contre Getafe (quel geste pour égaliser !), le vétéran marche dans les traces d’Aritz Aduriz !

Youssef En-Nesyri (Séville FC) : encore un triplé pour le Marocain qui empile les buts sans jamais s’arrêter. Le Lion de l’Atlas a donné une leçon de placement sur son 2e but à la suite d’un coup franc de Suso. Nervión compte tellement sur lui que le club a repoussé une offre mirobolante de West Ham. Vu sa réussite du moment, c’est la seule solution à prendre.

Commentaires