🥇 SuperCopa – Demi-finale / Real Madrid – Athletic Club

0
December 15, 2020, Valdebebas, MADRID, SPAIN: Raphael Varane of Real Madrid and Inaki Williams of Athletic Club in action during the spanish league, La Liga, football match played between Real Madrid and Athletic Club de Bilbao at Alfredo di Stefano stadium on december 15, 2020, in Valdebebas, Madrid, Spain (Credit Image: © Oscar J. Barroso/AFP7 via Zuma Wire/ABACAPRESS.COM) By Icon Sport - Raphael VARANE - Inaki WILLIAMS - Stade Santiago-Bernabeu - Madrid (Espagne)

Aura-t-on droit au Clásico qui fait saliver Luis Rubiales ? Après la qualification du Barça au bout de la nuit contre la Real Sociedad, la deuxième 1/2 finale de la SuperCopa oppose le Real Madrid à l’Athletic au stade de la Rosaleda de Málaga. Les Vikingos sont les tenants du titre, tandis que les Leones, finalistes d’une Copa qui n’a pas encore rendu son verdict, espèrent que l’arrivée de Marcelino constituera un déclic dans le jeu. Infos, déclas et XI probables : tout est dans la previa. 

⌚Jeudi 14 janvier 2021
📺La Chaîne L’Équipe à 21h

  • Real Madrid – Athletic Club est un grand classique du football espagnol mais c’est la première fois depuis la création de la SuperCopa, en 1982, que les deux équipes se rencontrent dans cette compétition. Elles ne s’étaient jamais retrouvées non plus lors de la Copa Eva Duarte, ancêtre de la SuperCopa, entre 1947 et 1953. Le système de Final 4 offre donc une affiche inédite pour ce 260e duel de l’Histoire.
  • L’Athletic a remporté sans jouer l’édition 1984 car les Leones avaient réalisé le doublé Coupe-championnat. La situation s’est répété en 1989 pour le Real Madrid. C’était un autre temps !
  • L’Athletic a remporté la SuperCopa en 2015, en format aller-retour. A San Mamés, les Zuri-gorriak avaient étrillé le Barça (4-0) avant de concéder le nul au Camp Nou (1-1). Le Real Madrid est tenant du titre, vainqueur en Arabie Saoudite du premier Final 4 créé par la Fédération.

Real Madrid : une respiration mais pas de rotation

  • Les Madridistas ont passé un sale weekend, entre une attente de plus de 3h dans l’avion qui devait les amener à Pampelune, une arrivée tardive au Sadar, un match sur une pelouse difficile, un match nul contre un relégable et 2 points de perdu sur l’Atlético. La SuperCopa, disputée sous des latitudes plus clémentes, est une respiration pour les Vikingos.
  • Interrogé en conférence de presse sur l’absence de rotation dans le XI de départ de Zinedine Zidane, Luka Modric n’a pas su vraiment trop quoi dire. Si l’équipe tourne bien depuis quelques semaines, les organismes risquent d’être touchés dans un futur proche. Cette demi-finale ne devrait pas être l’occasion de voir des changements dès le coup d’envoi.
  • Blessé longue durée, Rodrygo n’est pas du voyage en Andalousie. Luka Jovic est en instance de départ. Dani Carvajal est le seul titulaire douteux. Diario AS annonce Lucas Vázquez titulaire au poste de latéral droit.

Athletic : Marcelino pour renverser la bête noire

  • L’arrivée de Marcelino García Toral sur le banc a engendré l’arrivée du 4-4-2 à plat si cher à l’Asturien. Contre le Barça, les Basques ont réalisé une très belle entame de match, parvenant à ouvrir le score très tôt grâce à Iñaki Williams. Si les Catalans l’ont emporté à San Mamés (3-2), le contenu a été très encourageant pour une première.
  • L’Athletic n’a plus battu le Real Madrid depuis 11 matches. La dernière rencontre de championnat disputée à Valdebebas a tourné à l’avantage des Vikingos (3-1), bien aidés par l’expulsion de Raúl García en première période. Les statistiques sont guère meilleures pour Marcelino avec seulement 3 succès en 16 rencontres.
  • Yuri Berchiche, Unai López et Peru Nolaskain sont forfait. Pour l’heure, Yeray Álvarez est annoncé dans le XI de départ après avoir été douteux.

💬 Les déclas

Zinedine Zidane (Entraîneur Real Madrid) : « Nous nous sommes bien préparés pour le match. Nous sommes arrivés il y a 3 jours et nous ferons tout pour faire un grand match contre un grand adversaire. Je ne vais pas répondre à Javier Tebas, c’est déjà du passé. Je ne pense qu’au match de jeudi, c’est qui m’intéresse ainsi que mes joueurs. L’autre jour, j’ai dit ce que j’ai dit mais ce n’étaient pas des excuses. C’était une évidence ».

Marcelino García Toral (Entraîneur Athletic Club) : « Nous sommes à deux matches de gagner le tournoi ! C’est ce que nous voulons mais il est évident que le match est très difficile. Le niveau d’enthousiasme est maximal. Le Real Madrid est favori mais en aucun nous ne devons oublier que nous pouvons gagner ».

Les XI probables

Real Madrid

Athletic

Commentaires