📌 Liga / Les notes de Real Madrid – Atlético de Madrid (2-0)

0
Karim Benzema of Real Madrid and Felipe Augusto de Almeida of Atletico de Madrid during the La Liga match between Real Madrid and Atletico de Madrid played at Alfredo Di Stefano Stadium on December 12, 2020 in Madrid, Spain. (Photo by Ruben Albarran/Pressinphoto/Icon Sport)Photo by Icon Sport - Stade Santiago-Bernabeu - Madrid (Espagne)

Dans cet Eterno Derbi tellement attendu tant par son prestige que pour ses probables enseignements dans la course au titre, l’Atlético de Madrid a complétement était dépassé par un Real Madrid infiniment supérieur (2-0). La course au titre est plus que jamais relancée. Voici nos notes. 

Real Madrid

Atlético de Madrid

 

Le MVP : Dani Carvajal

L’importance de Dani Carvajal pour la Casa Blanca n’est plus à démontrer et les semaines d’absence qui ont précédé ce derbi le prouve même si Lucas Vázquez a bien géré l’intérim. Eloigné des terrains pendant plusieurs semaines, l’Espagnol est toujours une référence mondiale au poste de latéral droit. Toujours juste défensivement, il n’a jamais souffert face à Carrasco, en devenant le bourreau du Belge sorti à la pause. Son duo avec Lucas Vázquez a rendu fou les Colchoneros. Il achève son match en plaçant une grosse frappe dans les filets de l’Atleti avec l’aide d’Oblak pour le 2-0. Un match plein.

El Patrón : Lucas Vázquez

L’homme à tout faire de Zinedine Zidane n’en finit plus d’étonner son monde. Toujours présent quand on fait appel à lui, Lucas Vázquez a fait valser la défense rojiblanca. En mouvement constamment et dans le tempo d’un match qu’il a traversé en patron, l’Espagnol est un atout particulièrement précieux pour son coach et ses coéquipiers.

La Mala Sorpresa : Diego Simeone

Difficile de trouver des circonstances atténuantes au coach des Rojiblancos sur ce non-match des siens. Diego Simeone avait été alerté cette semaine par le RB Salzburg des difficultés que pouvaient rencontrer son équipe en utilisant ce système et cette approche. Comme prévu, Zinedine Zidane s’est largement inspiré du match des Autrichiens et l’entraîneur de l’Atleti a semblé patauger face à la cohérence des Blancos. Pire, El Cholo a par la suite fait des changements assez peu compréhensibles, laissant son équipe pourtant menée de deux buts avec peu de cartouches offensives après les sorties de Luis Suárez et surtout João Felix quand le score était toujours de 1-0.

La Decepción : Hector Herrera

Hector Herrera avait l’occasion de prendre une place laissée libre par un Saúl Ñíguez en difficulté et le moins que l’on puisse dire c’est que le Mexicain n’a pas su saisir sa chance, bien au contraire. Absent du marquage sur Casemiro, il permet au Brésilien d’ouvrir le score pour le Real Madrid en début de match. Perdu au milieu de terrain, il n’a absolument rien apporté ni offensivement ni défensivement et ce n’est pas la première fois. Diego Simeone a d’ailleurs « réparé » son erreur à la mi-temps en le sortant du terrain purement et simplement.

Commentaires