🔥 Golazo J1️⃣2️⃣ / Suárez pardonne, Lemar non

0
Thomas Lemar of Atletico de Madrid during the La Liga match between Atletico de Madrid and Real Valladolid played at Wanda Metropolitano Stadium on December 5, 2020 in Madrid, Spain. (Photo by Ruben Albarr‡n/Pressinphoto/Icon Sport) - Estadio Wanda Metropolitano - Madrid (Espagne)

Qui pourra arrêter l’Atlético de Madrid cette saison ? Les Colchoneros allient combativité, réalisme et collectif à chaque sortie et malgré les blessures et les rotations, ils n’ont jamais été aussi sûrs de leur force. L’ouverture du score contre Valladolid en témoigne avec une mise en place consciencieuse avant de déborder Pucela en seulement 3 passes. Si Luis Suárez a manqué le coche, Thomas Lemar n’a pas fait de cadeau. Voici l’analyse en images du golazo de cette 12e journée de Liga. 

Perte de balle de Valladolid dans son camp. Marcos Llorente récupère et transmet à Saúl Ñíguez qui dispose de solution hormis la remettre à Llorente : en retrait à Koke Resurrección pour essayer de ressortir le ballon de derrière ou devant lui à Ángel Correa soit pour jouer le un contre un pour déborder, soit pour solliciter le une-deux.

Óscar Plano et Roque Mesa serrent Saúl qui recule et donne à Koke qui profite du déplacement de Kike Pérez au centre du terrain pour jouer sans pression.

Koke a le temps de s’organiser, les joueurs de Valladolid étant suffisamment loin pour presser convenablement. Il choisit la solution la plus proche de lui, Felipe, plutôt que de transmettre directement à Mario Hermoso.

Le bloc de Pucela coulisse vers le côté gauche colchonero. Thomas Lemar hérite du ballon pendant que le milieu Jota et le latéral droit Pablo Hervías viennent fermer.

Sául fait l’appel entre les lignes mais Lemar assure et joue en retrait sur Hermoso. Côté droit colchonero, Llorente est dans la même zone que Plano.

Hermoso donne à Felipe qui a le champ ouvert pour trouver Llorente ou Correa. Sául monopolise 2 défenseurs pucelanos, ce qui profite à l’offensive des Indios. Les 10 joueurs de Valladolid se répartissent sur seulement une moitié de terrain. Cette passe du défenseur brésilien effectue une première différence et apporte de la vitesse.

Llorente se dégage comme solution idoine. Même s’il est dos au jeu, le retard pris par Mesa lui permet de se retourner. Deux solutions s’offrent à lui : Correa dans l’axe et Kieran Trippier côté droit. Plano et Nacho glissent pour intercepter.

Mais Llorente va en fait profiter de l’espace entre les deux joueurs de Valladolid pour lancer Trippier dans la profondeur. Le décalage est fait. Luis Suárez est dans l’axe avec Bruno González tandis que Lemar court vers le second poteau pour offrir une 2e solution à l’Anglais.

Nacho fait l’effort pour couper la trajectoire du centre de Trippier alors que Suárez a pris le dessus sur Bruno. A moins d’un exploit de Jordi Masip, c’est un but assuré pour le Pistolero. Néanmoins, Lemar poursuit son effort.

Nacho tacle mais ne parvient pas à dévier le centre de Trippier. Suárez a fait le plus difficile mais il est trop court pour couper la trajectoire du centre. Contrairement à Hervías, Thomas Lemar a suivi l’action et offre une nouvelle opportunité de but à l’Atlético.

L’abnégation de Thomas Lemar est récompensée : Masip a plongé et n’est plus sur ses appuis. Malgré l’angle fermé, le Français trouve la lucarne opposée pour ouvrir la marque en faveur des Indios. Intelligence de placement, lucidité et réalisme : Thomas Lemar signe son regain de forme en faisant sauter le verrou de Pucela.

François Miguel Boudet
@fmboudet

Commentaires