📌LDC/ Les notes de Shakthar Donetsk – Real Madrid (2-0)

0
Partido de la Champions League disputado entre Shakthar y Real Madrid. En la imagen, Asensio.Champions League match played between Shakthar and Real Madrid. In this picture, Asensio. Photo by Icon Sport - Metalist Stadium - Donetsk (Ukraine)

Après une défaite à domicile le week-end dernier face à Alavés, le Real Madrid voulait se relancer en Ligue des Champions et obtenir son billet pour les 1/8 de finale. Occasion ratée pour les Vikingos,qui se sont inclinés 2-0 sur le terrain du Shakthar Donetsk. Un naufrage qui réduit les chances de survie de la Maison Blanche dans cette compétition. Les hommes de Zidane devront à tout prix aller chercher un résultat contre le Borussia Mönchengladbach la semaine prochaine. Voici les notes de ce Shakthar Donetsk – Real Madrid !

Real Madrid

Shakthar Donetsk

Le MVP : Taison

Sur les transitions défensives catastrophiques du Real Madrid, Taison s’est imposé comme le détonateur et a déséquilibré à des nombreuses reprises l’arrière-garde merengue. Impérial sur le côté gauche, il a appuyé là où ça faisait très mal.

El Patrón : Marlos

Très actif et mobile sur le front de l’attaque, Marlos a dicté le rythme de la rencontre. À l’amorce de nombreuses situations de contre avec son compère Taison, il a mis en danger la Maison Blanche par sa liberté et sa faculté à gagner des mètres balle au pied.

La Mala Sorpresa : Le milieu Kroos – Modric

Si elles avaient été plutôt bien gérées face à l’Inter la semaine passée, les transitions défensives ont coûté très cher au Real Madrid ce mardi soir. Et l’une des raisons de ce naufrage, c’est l’espace dans le dos de ses deux milieux de terrain Toni Kroos et Luka Modric. Casemiro a été laissé sur le banc comme à San Siro, mais son apport défensif a tout de même manqué aux Vikingos.

La Decepción : Raphaël Varane

Le match de Raphaël Varane ce soir a été cataclysmique. Seule une intervention réussie sur une frappe de Kovalenko aurait pu sauver les meubles, mais le mal était fait. En première mi-temps, le Français aurait même pu être renvoyé aux vestiaires. Finalement, il est resté sur la pelouse et est fautif sur l’ouverture du score de Dentinho. Les débats sur les performances de Varane sans son capitaine Sergio Ramos seront certainement relancés, même si l’ex Lensois restait sur des bonnes performances en Liga et en Ligue des Champions aux côtés de Nacho.

Fabien Chevallier (@fabchevallier)

Commentaires