📌 LDC / Les notes d’AtlĂ©tico de Madrid – Bayern Munich (1-1)

0
Photo by Icon Sport - Estadio Wanda Metropolitano - Madrid (Espagne)

Dans un match crucial pour la qualification pour les 1/8 de finale, l’AtlĂ©tico de Madrid n’avait pas le droit Ă  l’erreur et les Rojiblancos n’ont pas totalement rĂ©pondu prĂ©sent. Dominateurs, les hommes de Simeone ne sont pourtant pas parvenus Ă  enfoncer le clou et dĂ©crochent un match nul (1-1) synonyme de match couperet la semaine prochaine contre Salzburg. Voici nos notes !

Atlético de Madrid 

 

Bayern Munich 

 

Le MVP : JoĂŁo Felix

Auteur de l’ouverture du score sur un passe en retrait de Marcos Llorente, JoĂŁo Felix a encore une fois offert une prestation remarquĂ©e mĂȘme si son coup de pompe physique s’est fait ressentir aprĂšs la premiĂšre pĂ©riode. A nouveau prĂ©sent sur toutes les actions chaudes des Colchoneros, le Portugais continue de prouver que ses coups d’Ă©clats ne seront pas Ă©pisodiques mais s’inscrivent dans une vraie logique de progression.

El Patrón : José María Giménez

Sorti touchĂ© Ă  la 66e minute et remplacĂ© par Felipe, JosĂ© MarĂ­a GimĂ©nez est la dĂ©finition parfaite du mot patron. Chef d’une dĂ©fense presque parfaite, il a interceptĂ© toutes les initiatives du Bayern avec dĂ©termination et fougue comme il sait le faire. Parfait dans le dĂ©placement dĂ©fensive mais Ă©galement toujours prĂȘt Ă  placer sa tĂȘte offensive quand il le faut, l’Uruguayen est dĂ©sormais le Godin 2020 des Rojiblancos.

La Mala Sorpresa : Felipe

Remplacer le patron n’est jamais chose aisĂ©e et Felipe l’a prouvĂ©. Il concĂšde le penalty pour le Bayern en fin de match transformĂ© par Thomas MĂŒller et perturbe par son entrĂ©e l’Ă©quilibre dĂ©fensif colchonero. Une entrĂ©e difficile et une erreur qui ne doivent pas faire oublier ses derniĂšres bonnes performances mais qui obligent l’AtlĂ©tico Ă  jouer un dernier match dĂ©cisif la semaine prochaine en Autriche.

La DecepciĂłn : Lucas HernĂĄndez

On ne peut pas dire que Lucas Hernåndez a vraiment brillé pour son retour à Madrid. Timide offensivement, le Français a été en danger constant sur son cÎté gauche lors de la premiÚre mi-temps. En retard sur le but de João Felix, il a par la suite offert quelques frayeurs à ses coéquipiers par ses absences au marquage.

Commentaires