📝 Analyse / Les 3️⃣ enseignements de Dynamo Kiev – FC Barcelone (0-4)

0
KYIV, UKRAINE - NOVEMBER 24: Pedri of FC Barcelona, Vitali Mykolenko of Dynamo Kiev during the UEFA Champions League match between Dinamo Kyiv and Barcelona at NSK Olimpiyskiy stadium on november 24, 2020 in Kyiv, Ukraine (Photo by Andrey Lukatsky/Orange Pictures) | usage worldwidePhoto by Icon Sport - NSC Olimpiyskiy Stadium - Kiev (Ukraine)

Avec une équipe largement remaniée et au bout d’une performance très satisfaisante, le FC Barcelone s’est imposé par 4 buts d’écart en Ukraine contre le Dynamo Kiev. Un succès qui permet au club de continuer son sans-faute en tête du groupe G, avec 12 points sur 12 possibles. Le double objectif est atteint pour Ronald Koeman : repartir avec la victoire, et faire tourner suffisamment son effectif. Voici 3 enseignements de ce Dynamo Kiev – FC Barcelone !

1️⃣ Une amélioration progressive

Tout d’abord, il est important de souligner les choix logiques mais assez forts de Ronald Koeman au niveau de la composition d’équipe. Oscar Mingueza a disputé ses premières minutes en équipe première au poste de défenseur central, Carles Aleñá a quant à lui honoré sa première titularisation de la saison, au même titre que Francisco Trincão et que Martin Braithwaite. Dès le début de la rencontre et ce n’est pas vraiment surprenant, le Barça peine à trouver le rythme, et laisse la possession du ballon aux locaux. Les 20 premières minutes sont poussives et peu maîtrisées de la part des Blaugranas.

Mais au fur et à mesure de la rencontre, le collectif remanié du FC Barcelone commence à s’installer dans le camp adverse. En phase de possession, les joueurs essayent de construire proprement, de trouver les bons intervalles au bon moment, et n’hésitent pas à jouer sur les côtés, occupés par les latéraux Junior Firpo (à gauche), et Sergino Dest (à droite). Une circulation qui se met en place avec en tête de gondole Philippe Coutinho, prenant le jeu à son compte. Parfois numéro 10, parfois exilé sur l’aile gauche au profit de Pedri. Les deux joueurs ont d’ailleurs permuté régulièrement, alternant axe, demi-espace gauche et couloir gauche.

En première période, le Barça ne se crée pas énormément d’occasions. Tout ira nettement mieux en seconde période, véritable déclic pour le Barça. Le jeu se dessine plutôt vers les latéraux, et les circuits de passes demandent régulièrement des centres de la part de Dest et de Firpo. Ces deux joueurs se voient attribuer un rôle majeur, leurs projections offensives créent la plupart des situations dangereuses de l’équipe. Le premier but provient justement de là : jeu rapide vers l’avant où Sergino Dest s’introduit dans la profondeur du half-space droit en entrant dans la surface et en concluant l’action d’une belle frappe croisée. Le jeune américain marque son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Par la suite, les joueurs se libèrent et le FC Barcelone déroule. Les moments de joie ne font que commencer. Sur un corner, Oscar Mingueza gagne son duel de la tête en coupant la trajectoire du ballon, qui file au deuxième poteau, avant d’être coupée par le pied de Martin Braithwaite, qui en profite pour marquer son premier but en Ligue des Champions. L’international danois profitera même d’un penalty pour inscrire un doublé, dans un match qu’il n’oubliera sans doute jamais. En cette fin de match, le jeu est fluide, les acteurs barcelonais sont libérés et jouent sans pression. Le supporter catalan lambda peut tranquillement savourer de voir des joueurs de la Masia réciter leur football. L’action du dernier but est de grande classe. Un enchaînement Riqui Puig, Carles Aleñá, Jordi Alba et Antoine Griezmann, qui participe lui aussi à la fête. Une victoire nette et sans bavure qui laisse présager un bon futur aux jeunes joueurs du Barça.

2️⃣ Mentions spéciales pour Oscar Mingueza et Carles Aleña

Oscar Mingueza. Vous ne le connaissez peut-être pas, mais son nom risque désormais de se répandre lors des prochaines échéances du FC Barcelone. Le jeune défenseur central de 21 ans et formé à La Masia, se rappellera de ses débuts en équipe première comme d’un très bon souvenir. Mingueza a tout simplement été impressionnant pour une première en équipe A. Les doutes commençaient à s’immiscer au sein du club à la suite des blessures d’Umtiti, d’Araujo, et de Gérard Piqué. Mais ce jeune Masian vient apporter un peu d’espoir et de stabilité à ce poste de défenseur central, et nous rappelle à tous l’importance du vivier qu’est ce centre de formation catalan. Auteur de 5 interceptions dans le match, Oscar Mingueza a fait preuve de sérieux en défense, et notamment sur un tacle récupérateur qui a empêché le Dynamo de se créer une réelle occasion de but. 102 touches de balle, un pourcentage de passes réussies de 92,5 %, Mingueza s’est imposé sur cette rencontre comme un joueur capable de transmettre des passes vers l’avant, pour faire avancer son bloc équipe. Offensivement, le rendu est également encourageant. En remportant notamment ses deux duels aériens, c’est grâce à sa déviation sur corner que Martin Braithwaite parvient à mettre le ballon au fond des filets. Passeur décisif donc, un avenir radieux au sein du groupe blaugrana attend patiemment le jeune Oscar Mingueza.

Carles Aleñá a toujours été un joueur très intéressant pour le FC Barcelone. C’est un pur Masian qui a grandit avec ce style, celui que doit adopter et qui a fait la force du grand Barça. Pour ce déplacement en Ukraine, Aleñá disputait sa première titularisation de la saison, c’était seulement son deuxième match après avoir joué 8 petites minutes au match aller. Une nouvelle fois, l’ex-joueur du Real Betis a pu montrer toute l’étendue de sa palette footballistique. Ce qui est marquant chez ce joueur, ce sont ses nombreuses prises d’informations avant de recevoir le ballon. Il lève la tête sans arrêt pour situer l’espace autour de lui, et pour juger, une fois le ballon aux pieds, comment et dans quelle zone jouer. L’espagnol de 22 ans n’a perdu que 3 ballons contre le Dynamo Kiev. Son intelligence de placement du corps, d’orientation des épaules et de vision du jeu lui permettent de briller dans cette équipe. C’est un excellent passeur : 106 passes dont 99,1 % de passes réussies. Une statistique tout bonnement très valorisante pour Aleñá, qui espère plus que jamais pouvoir jouer plus de matchs avec son club de cœur cette saison. Auteur également de 3 passes clés, dont celle sur l’action du dernier but. Carles Aleñá fait partie des joueurs un petit peu laissés de côté depuis le début de saison. Cette fois-ci, il envoie un beau message en montrant qu’il a largement le niveau pour cette équipe, et qu’il faut assurément compter sur lui au sein du FC Barcelone.

3️⃣ Les jeunes à l’honneur

Nous avons parlé d’Oscar Mingueza et de Carles Aleñá, place aux autres jeunes qui ont pu disputer quelques minutes lors de ce large succès. En effet, d’autres joueurs ont pu honorer le maillot blaugrana. Certains pour une première titularisation dans la saison, d’autres tout simplement pour leurs grands débuts en équipe première. Ainsi, et c’était annoncé au vu de l’avance confortable dans le groupe G, Ronald Koeman a astucieusement procédé à une revue d’effectif. Carles Aleñá, Junior Firpo et Martin Braithwaite ont débuté un match pour la première fois cette saison. Faire tourner son groupe de joueurs comporte plusieurs avantages. Cela permet à la fois de reposer les cadres de l’équipe qui ont besoin de souffler, et également d’intégrer des jeunes joueurs qui pourront au fur et à mesure apporter à leur tour de plus en plus de garanties sur le terrain.

Junior Firpo, aligné dans le couloir gauche de la défense barcelonaise, a rendu une copie incomplète. Jouer cependant 90 minutes est une bonne chose pour le joueur, qui lui apportera certainement de la confiance. Martin Braithwaite en revanche, n’oubliera jamais cette soirée du 24 novembre 2020. Son premier doublé avec le FC Barcelone est par la même occasion son premier doublé en Ligue des Champions. 2 buts et une passe décisive pour le Danois, le sourire affiché sur son visage en dit long sur le joueur. Heureux d’avoir joué et aidé son équipe, généreux dans l’effort, et assurément prêt à tout donner dès que le coach fera appel à lui. Sa saison est lancée.

Enfin, 3 joueurs ont honoré ce maillot pour la première fois en équipe première. Il s’agit de deux Masians : Oscar Mingueza et Konrad De La Fuente, et Matheus Fernandes. Le premier a fait l’objet d’une rencontre de haute voltige, décrite précédemment. Le jeune attaquant Konrad a disputé uniquement 8 minutes de jeu, mais il est certain que ce geste de la part de son entraîneur l’encouragera à poursuivre ses efforts, dans un club où la concurrence fait rage. Matheus Fernandes,  le Brésilien recruté cet été, aura quant à lui joué 18 minutes contre le Dynamo. Nous pouvons aussi rajouter les noms de Sergino Dest et de Riqui Puig, dans cette liste de joueurs à l’honneur. Le latéral américain a certainement livré sa plus belle performance depuis son arrivée en Catalogne. 1 but décisif, et un match plein où chaque téléspectateur a pu comprendre l’intérêt du FC Barcelone à l’égard du joueur lors du dernier mercato estival. Riqui Puig, tant désiré par les supporters, a lui aussi eu la chance de fouler la pelouse ukrainienne du Dynamo Kiev. Comme à son habitude, le jeune Masian a épaté tout le monde en peu de temps. 26 minutes d’envie, de motivation, de projections vers l’avant, d’apport de danger dans la surface, de la souplesse dans l’extérieur du pied, de la délicatesse dans la passe, et de la générosité dans l’effort.

Sur cette rencontre, Ronald Koeman a fait jouer tout le monde ou presque, la relève de certains cadres peut commencer à s’épanouir. C’est maintenant au tour de l’entraîneur de continuer à faire confiance aux jeunes, afin de construite un groupe compétitif le plus large possible.

Dorian Faucherand (@DorianFchrd)

 

 

Commentaires