🔥 Liga / Un Che MVP, le retour de la Pulga, un duo d’Indios : le 1️⃣1️⃣ de la J9️⃣

0

Avec 32 buts inscrits, cette 9e journée de Liga a permis aux joueurs offensifs de se mettre en valeur, tout comme les spécialistes des penalties. Dans un 4-2-3-1 tourné vers l’attaque tous azimuts, Carlos Soler remporte la palme de MVP grâce à un triplé historique. Voici le 11 de ¡Furia Liga! pour cette J9. 

Ángel Jiménez (Granada) : titularisé en raison de l’hécatombe qui a frappé les Nazarís, le gardien de 18 ans qui évolue d’ordinaire avec le filial a été excellent malgré la défaite prévisible contre la Real Sociedad. Plusieurs parades de haut niveau et un penalty détourné : à l’image de Graná, le gardien a été courageux dans l’adversité.

José Luis Gayà (Valencia) : le capitaine blanquinegro a été étincelant contre le Real Madrid, mettant au supplice Lucas Vázquez pendant 90 minutes. Impliqué sur 2 des 3 penalties provoqués par les Murciélagos, l’international espagnol a été impeccable, comme toujours.

Joaquín Fernández (Valladolid) : 2 tacles, 2 interceptions, 8 dégagements, aucune perte de balle et aucune faute dans ses 45 mètres. Pucela avait bien besoin de ça pour renouer avec le succès et piéger l’Athletic.

Paulo Oliveira (Éibar) : 4 interceptions, 3 dégagements, 4 duels aériens, aucune perte de balle et une passe décisive inspirée pour offrir un but à Esteban Burgos. Et si le défenseur central d’Éibar était l’axial le plus sous-coté de Liga ?

Daniel Wass (Valencia) : la suspension de Thierry Correia a contraint Javi Gracia de remettre le Danois arrière droit. Vinicius Jr n’a pas existé, totalement muselé par l’ex de l’ETG. Ce n’était pas spectaculaire mais c’était très sérieux.

Manu Trigueros (Villarreal) : 68 ballons touchés, 5 dribbles, 9 tacles, 4 dégagements, aucune perte de balle et un but. Ce qu’on appelle un match plein.

Carlos Soler (Valencia) ⭐ Le MVP de ¡Furia Liga! : après avoir inscrit le penalty de l’égalisation à la 100e minute lors de la 8e journée contre Getafe, le canterano blanquinegro est cette fois entré dans l’Histoire en marquant 3 penalties contre le Real Madrid. S’il a manqué sa 1re tentative avant que la VAR lui offre un second essai, Soler ne s’est pas caché pour punir Thibaut Courtois. Prendre ses responsabilités quand le bateau tangue, la marque des grands.

Marcos Llorente (Atlético de Madrid) : une passe décisive suivie d’un but en 22 minutes, voilà comment le Colchonero a célébré sa 1re convocation avec la Roja. A l’heure actuelle, il est peut-être le joueur le plus complet du championnat.

Lionel Messi (Barcelone) : il a fallu attendre la 9e journée pour retrouver la Pulga dans ce XI ! 45 minutes de jeu, un doublé et une feinte de corps parfaite pour offrir un but à Antoine Griezmann. Et aucune vidéo de 5 secondes à la 93e minute pour le critiquer !

Joao Félix (Atlético de Madrid) : un doublé et une passe décisive pour le Portugais qui n’en finit plus de flamber avec les Indios. La 2e saison du crack part sur des bases fabuleuses et l’Atlético s’affirme de plus en plus comme un candidat au titre.

Paco Alcácer (Villarreal) : un but et une passe pour Gerard Moreno à mettre à l’actif de l’attaquant groguet qui verra son coéquipier avec la Roja devant la télévision alors qu’il est le 9 espagnol le plus en forme du moment en Liga.

Commentaires