đź“Ś LDC / Les notes de Real Madrid – Inter (3-2)

0
Partido de Liga de Campeones entre el Real Madrid y el Inter de Milán. En la imagen, Karim Benzema celebra el primer tanto.Champions League match between Real Madrid and Inter Milan. In this picture, Karim Benzema celebrates the first goal. Photo by Icon Sport - Stade Santiago-Bernabeu - Madrid (Espagne)

En difficultĂ© avec seulement 1 point en deux matches, le Real Madrid devait obligatoirement s’imposer face Ă  l’Inter de retour au premier plan europĂ©en. Au terme d’une rencontre Ă  rebondissements, la Casa Blanca s’est finalement imposĂ©e et se relance dans la course aux phases finales. Voici les notes du choc de ce groupe B. 

Real Madrid

Inter

 

El MVP : le Real Madrid

Dos au mur avant ce match, le Real Madrid se donne une bouffĂ©e d’air frais au classement en arrachant les 3 points face Ă  l’Inter. MaĂ®tres de leur sujet en première mi-temps, les joueurs de Zidane se sont fait peur en seconde lorsque leur adversaire est revenu Ă  2-2. Mais le bon coaching de l’entraĂ®neur français avec les entrĂ©es des BrĂ©siliens Vinicius Jr et Rodrygo ont permis aux Merengues de repasser devant au tableau d’affichage. Dans le jeu, tout ne fut pas parfait mais on peut souligner l’envie de crĂ©ation du Real qui s’est montrĂ© concerner de bout en bout. HabituĂ©s Ă  jouer des finales, les Vikingos ont de nouveau montrĂ© qu’ils Ă©taient prĂŞts Ă  relever le dĂ©fi prĂ©sentĂ© Ă  eux. On peut notamment souligner l’apport des milieux Ă  la construction et Ă  la rĂ©cupĂ©ration madridistas qui a Ă©tĂ© dĂ©terminant et qui a mis grandement en difficultĂ© le club nerazzurro, contraint de reculer et de dĂ©fendre, mais aussi leur combativitĂ© en fin de match quand l’Inter prenait le dessus physiquement. MĂŞme si deux nouveaux buts ont Ă©tĂ© concĂ©dĂ©s, le rĂ©sultat est au rendez-vous et demande maintenant confirmation au match retour en terres milanaises.

El PatrĂłn : Sergio Ramos

Encore lui. ! Absent lors des deux premiers matches de poule, le capitaine madridista a montrĂ© une nouvelle fois qu’il Ă©tait indispensable Ă  son Ă©quipe. DĂ©fensivement, il a eu fort Ă  faire face Ă  un Lautaro MartĂ­nez très mobile mais a rĂ©ussi Ă  le contenir et Ă  anticiper les mouvements des coĂ©quipiers de l’Argentin. ImpĂ©rial comme Ă  son habitude dans les duels aĂ©riens, il a montrĂ© sa supĂ©rioritĂ© et sa dĂ©termination dans les deux surfaces comme en tĂ©moigne son but sur un corner de Toni Kroos, son 100e (!) avec le Real Madrid. Sa prĂ©sence a logiquement mis en confiance son coĂ©quipier RaphaĂ«l Varane qu’on a perçu plus rigoureux dĂ©fensivement que face au Shakhtar et au Borussia Mönchengladbach. Par ailleurs, ses transversales Ă  la relance sont toujours aussi dĂ©stabilisatrices pour l’adversaire et permettent de sauter efficacement les lignes pour crĂ©er le dĂ©calage en phase offensive. En fin de match, l’Andalou a rĂ©ussi Ă  prĂ©server la victoire de son Ă©quipe malgrĂ© le temps fort intĂ©riste. On espère donc pour le Real Madrid qu’il pourra compter sur son homme Ă  tout faire pour la suite de la compĂ©tition car le chemin est loin d’ĂŞtre tracĂ© d’avance.

La Mala Sorpresa : Achraf Hakimi

Le Marocain Ă©tait de retour chez lui, Ă  Madrid, oĂą il a passĂ© près de 10 ans. On attendait donc une grosse prestation de sa part dans la continuitĂ© de ses performances depuis son dĂ©part de la Casa Blanca. Mais Ă©tonnement il n’en fut rien. Dans son rĂ´le de piston droit, il a Ă©tĂ© gĂŞnĂ© par cet entre-deux positionnel, n’arrivant pas Ă  trouver le juste milieu entre attaque et dĂ©fense. DĂ©fensivement, il a dĂ» très longtemps contenir les montĂ©es de Ferland Mendy et marquer Eden Hazard. Offensivement, l’ancien de Dortmund a Ă©tĂ© très discret, en difficultĂ© par le dĂ©fi physique et la vitesse proposĂ©s par le latĂ©ral français. On l’a mĂŞme senti nerveux par moments, commettant des fautes stupides. Le pire est venu de sa malheureuse passe dĂ©cisive pour Benzema qui ne s’est pas fait prier pour tromper Handanovic. En somme, un match sans qui mĂ©rite une rĂ©ponse Ă  la hauteur de son talent lors du match retour.

La Decepción : Eden Hazard 

De retour en Ligue des Champions, le Belge n’a pas marquĂ© la rencontre de son empreinte. Pas vraiment dans le coup sur les attaques placĂ©es de son Ă©quipe, Hazard a enchaĂ®nĂ© les mauvais choix. Son jeu de corps manquait de dynamisme et ses dribbles n’Ă©taient pas dans le sens du jeu, ce qui lui a valu de nombreuses pertes de balle. On l’a aussi vu redescendre très bas pour distribuer le jeu de son Ă©quipe, pas forcĂ©ment utile quand on connaĂ®t les qualitĂ©s de ses coĂ©quipiers pour le faire. On aurait donc aimĂ© le voir proche de la surface adverse pour apporter du soutien Ă  Karim Benzema. A sa dĂ©charge, il revient de blessure et a subi de nombreuses fautes qui ont freinĂ© sa progression vers le but interiste. Il reste donc du travail pour retrouver le Hazard des beaux jours. A lui dĂ©sormais de s’en donner les moyens.

Melvil Chirouze
@iamxmelvil

Commentaires