🔥 Liga / Oyarzabal avec El Chino et un capitaine Viking : Le 1️⃣1️⃣ de la J7️⃣

0

Cette 7e journée de Liga n’a pas spécialement mis les buteurs en valeur, ni les acteurs du Clásico. Cependant, les milieux de terrain ont fait la différence, tout comme les défenseurs qui ont été plus solides que jamais. Dans un 4-4-2 « rumbo », voici notre XI de la J7 avec évidemment une prime à la Real Sociedad, plus que jamais leader de la Liga. 

Sergio Herrera (Osasuna) : pour le centenaire d’Osasuna et dans un Sadar rénové, le gardien rojillo a de nouveau sorti un grand match, dans la lignée de son excellent début de saison. 5 parades contre l’Athletic et encore une portería a cero.

Anaitz Arbilla (Éibar) : et si les Armeros avaient enfin récupéré la meilleure version de son défense ? Placé latéral gauche, le vétéran a livré un match complet, avec notamment 9 interceptions contre Séville à Sánchez-Pizjuán.

Sergio Ramos (Real Madrid) : quand le capitaine merengue est sur le terrain, le Real Madrid change de visage. Il provoque et transforme le penalty qui fait basculer le Clásico en faveur des Vikingos alors que le Barça essayait de forcer la décision. Cette équipe est la sienne.

Germán Sánchez (Granada) : 12 dégagements, 8 duels aériens, 2 tacles et 3 fautes parce qu’il faut se respecter contre Getafe. Le Nazarí a été à la hauteur de son niveau depuis plusieurs semaines, c’est-à-dire l’un des meilleurs centraux de la Liga.

Andoni Gorosabel (Real Sociedad) : le latéral de la Real Sociedad confirme son joli début de saison en adressant une passe décisive à David Silva contre Huesca. C’est où qu’il faut parier pour le voir dans la liste des 23 pour l’Euro ?

Tomás Pina (Alavés) : Alavés avait un besoin urgent de points et c’est l’un de ses cadres qui a surgi pour ouvrir le score contre Valladolid. Ce n’était pas le match le plus attendu de la 7e journée, mais cette victoire offre un peu de répit à Pablo Machín.

Mikel Oyarzabal (Real Sociedad) : et si c’était lui le meilleur joueur de la Liga depuis le début de saison ? Avec ce doublé contre Huesca, le capitaine txuri-urdin porte son total à 4 réalisations et la Real Sociedad s’accroche à la 1re place du championnat.

Josan (Elche) : en ouvrant le score lors du derbi de la Communauté valencienne, le milieu d’Elche a validé la domination sans partage des Ilicitanos face à un morne Valencia CF. Sa frappe enroulée du gauche est un modèle de précision et de puissance.

David Silva (Real Sociedad) : 2 passes décisives pour El Chino, déjà comme un poisson dans l’eau à la Real Sociedad. Expérience, charisme et haut niveau : l’ancien Citizen n’est pas venu en pré-retraite chez les Txuri-urdinak.

Marcos Llorente (Atlético de Madrid) : positionné en seconde pointe au côté de Luis Suárez, le polyvalent Colchonero a inscrit un but de filou contre le Betis pour donner l’avantage à l’Atlético de Madrid qui avait bien besoin de se rassurer après la défaite contre le Bayern.

Kike García (Éibar) : le capitaine d’Éibar n’est peut-être pas le plus beau à voir jouer mais son abnégation sans faille a payé contre Séville. Une frappe puissante sous la barre de Yassine Bono et les Armeros sont repartis avec les 3 points du Sánchez-Pizjuán. Et puis c’est aussi l’un des rares 9 à s’être mis en valeur lors de cette 7e journée…

 

Commentaires