📌 LDC / Les notes de Real Madrid – Shakhtar (2-3)

0

A quelques jours du Clásico, le Real Madrid faisait, ce mercredi soir, son entrée en lice en Ligue des Champions. Privés de leur capitaine Sergio Ramos et face à un Shakhtar décimé par le Covid-19, les Merengues sont passés complètement à côté de leur match et se retrouvent déjà en position défavorable dans un groupe compliqué. Voici les notes de ce calvaire madrilène.

Real Madrid 

Shakthar Donetsk

Le MVP : Tetê 

Buteur et passeur décisif, l’addition aurait peut être été encore plus lourde pour le Real si le brésilien avait été plus réaliste. Monté en puissance au fil du match, l’ailier de 20 ans a mis à mal la défense madrilène par sa percussion et sa faculté d’élimination. Sa gestion de la profondeur, point faible du Real, lui a permis de se montrer quasiment à chaque fois dangereux. Varane et Militão ont eu beaucoup de mal à le contenir à l’image du but refusé de Marlos en fin de match. Son repli défensif pour aider son compère Dodo a également été bénéfique pour son équipe, qui a souffert en seconde mi-temps. Une première journée réussite en somme et qui ne demande que confirmation.

Le Patrón : Marlos

Le capitaine du Shakhtar a donné l’impression d’être chez lui. Facile balle au pied, il a distribué à merveille le jeu de son équipe. Ces changements de rythme ont grandement perturbé le plan de jeu défensif madrilène. Devant l’attentisme du milieu adverse, il s’est même permis des incursions offensives qui ont constamment amené le danger. Son expérience a donc grandement contribué à faire briller ses partenaires, habituellement remplaçants. Il aurait même pu tuer le match à 10 minutes de la fin mais une position de hors-jeu de Tetê l’en empêcha. On en oublierait presqu’il évolue dans un double pivot où son abattage et sa protection défensive ont été remarquable. Un vrai patron.

La Buena Sorpresa : Solomon

A l’image de son pendant Tetê, l’ailier israélien a été flamboyant. Totalement décomplexé, il a apporté beaucoup de mouvements sur son coté gauche. Sa percussion et ses dribbles ont dérouté la défense madrilène. Peu avare d’efforts, le joueur de 21 ans a effectué de nombreux replis pour former le double rideau défensif demandé par son entraineur. Auteur du troisième but de son équipe, il a participé activement à la victoire de son équipe. De belles promesses pour la suite de la saison.

La Decepción : la charnière Varane-Militão 

Jovic aurait pu être cité mais on commence à avoir l’habitude de ses contre-performances. La vraie déception de cette soirée revient à la paire Varane-Militão qui a été à la limite du ridicule face à une équipe bis du Shakhtar. Dépassé à chaque action offensive ukrainienne, le duo a cruellement manqué de rigueur défensive. Pris à défaut dans leurs dos, dribblés facilement, auteurs de grossières fautes, les deux merengues n’ont pas été à la hauteur d’une rencontre de Ligue des Champions. L’absence de Sergio Ramos a donc été une nouvelle fois décisive pour son équipe. Attention à Varane qui devra se reprendre dès samedi à l’occasion du clasico.

Melvil Chirouze

(@iamxmelvil)

 

Commentaires