📌 LDC / Les notes de Real Madrid – Shakhtar (2-3)

0

A quelques jours du Clåsico, le Real Madrid faisait, ce mercredi soir, son entrée en lice en Ligue des Champions. Privés de leur capitaine Sergio Ramos et face à un Shakhtar décimé par le Covid-19, les Merengues sont passés complÚtement à cÎté de leur match et se retrouvent déjà en position défavorable dans un groupe compliqué. Voici les notes de ce calvaire madrilÚne.

Real Madrid 

Shakthar Donetsk

Le MVP : TetĂȘ 

Buteur et passeur dĂ©cisif, l’addition aurait peut ĂȘtre Ă©tĂ© encore plus lourde pour le Real si le brĂ©silien avait Ă©tĂ© plus rĂ©aliste. MontĂ© en puissance au fil du match, l’ailier de 20 ans a mis Ă  mal la dĂ©fense madrilĂšne par sa percussion et sa facultĂ© d’Ă©limination. Sa gestion de la profondeur, point faible du Real, lui a permis de se montrer quasiment Ă  chaque fois dangereux. Varane et MilitĂŁo ont eu beaucoup de mal Ă  le contenir Ă  l’image du but refusĂ© de Marlos en fin de match. Son repli dĂ©fensif pour aider son compĂšre Dodo a Ă©galement Ă©tĂ© bĂ©nĂ©fique pour son Ă©quipe, qui a souffert en seconde mi-temps. Une premiĂšre journĂ©e rĂ©ussite en somme et qui ne demande que confirmation.

Le PatrĂłn : Marlos

Le capitaine du Shakhtar a donnĂ© l’impression d’ĂȘtre chez lui. Facile balle au pied, il a distribuĂ© Ă  merveille le jeu de son Ă©quipe. Ces changements de rythme ont grandement perturbĂ© le plan de jeu dĂ©fensif madrilĂšne. Devant l’attentisme du milieu adverse, il s’est mĂȘme permis des incursions offensives qui ont constamment amenĂ© le danger. Son expĂ©rience a donc grandement contribuĂ© Ă  faire briller ses partenaires, habituellement remplaçants. Il aurait mĂȘme pu tuer le match Ă  10 minutes de la fin mais une position de hors-jeu de TetĂȘ l’en empĂȘcha. On en oublierait presqu’il Ă©volue dans un double pivot oĂč son abattage et sa protection dĂ©fensive ont Ă©tĂ© remarquable. Un vrai patron.

La Buena Sorpresa : Solomon

A l’image de son pendant TetĂȘ, l’ailier israĂ©lien a Ă©tĂ© flamboyant. Totalement dĂ©complexĂ©, il a apportĂ© beaucoup de mouvements sur son cotĂ© gauche. Sa percussion et ses dribbles ont dĂ©routĂ© la dĂ©fense madrilĂšne. Peu avare d’efforts, le joueur de 21 ans a effectuĂ© de nombreux replis pour former le double rideau dĂ©fensif demandĂ© par son entraineur. Auteur du troisiĂšme but de son Ă©quipe, il a participĂ© activement Ă  la victoire de son Ă©quipe. De belles promesses pour la suite de la saison.

La Decepción : la charniÚre Varane-Militão 

Jovic aurait pu ĂȘtre citĂ© mais on commence Ă  avoir l’habitude de ses contre-performances. La vraie dĂ©ception de cette soirĂ©e revient Ă  la paire Varane-MilitĂŁo qui a Ă©tĂ© Ă  la limite du ridicule face Ă  une Ă©quipe bis du Shakhtar. DĂ©passĂ© Ă  chaque action offensive ukrainienne, le duo a cruellement manquĂ© de rigueur dĂ©fensive. Pris Ă  dĂ©faut dans leurs dos, dribblĂ©s facilement, auteurs de grossiĂšres fautes, les deux merengues n’ont pas Ă©tĂ© Ă  la hauteur d’une rencontre de Ligue des Champions. L’absence de Sergio Ramos a donc Ă©tĂ© une nouvelle fois dĂ©cisive pour son Ă©quipe. Attention Ă  Varane qui devra se reprendre dĂšs samedi Ă  l’occasion du clasico.

Melvil Chirouze

(@iamxmelvil)

 

Commentaires