📌 LDC / Les notes de Bayern Munich – Atlético de Madrid (4-0)

0
By Icon Sport - Allianz Arena - Munich (Allemagne)

Balayé. Laminé. Éparpillé. L’Atlético de Madrid a vécu une soirée terrible contre le Bayern qui décidément apprécie les clubs espagnols ces derniers temps. En mesure d’inquiéter les Bavarois sur quelques situations, les Colchoneros n’y ont pourtant jamais vraiment cru. Battus 4-0 les Indios vont devoir vite se ressaisir. Voici nos notes. 

Bayern Munich

 

Atlético de Madrid

 

Le MVP : Kingsley Coman

Dynamique et en mouvement constamment, le Français a fait souffrir un Kieran Trippier complètement dépassé. Auteur de l’ouverture du score pour les siens alors que l’Atleti était mieux rentré dans la rencontre, Coman a dynamité sont côté gauche offrant de multiples situations à ses coéquipiers. Il bat à nouveau Jan Oblak en deuxième mi-temps en résistant au retour de son défenseur et en plaçant son ballon dans le petit filet juste avant de céder sa place. Un match XXL.

Le Patrón : Kimmich – Goretzka

Difficile d’exister au milieu des deux patrons de l’entrejeu munichois. Toujours juste et bien placé, le premier semble imperméable à la pression et offre une palette toujours plus impressionnante de conservation de balle et d’intelligence de jeu. Le second, tellement utile à la récupération et complément parfait du premier, a aussi dominé ce milieu de terrain s’offrant même le deuxième but en fin de première période.

La Mala Sorpresa : Où est l’âme du Cholismo ?

Où va l’Atleti ? Si le match du soir peut vite être oublié face à l’argument indéniable de la supériorité allemande, l’état d’esprit, le manque d’allant et de cohésion collectif interrogent grandement. Plongé entre une ancienne gloire et une mue qui ne semble jamais arriver l’Atleti semble coupé en deux, pris entre deux feux. El Cholo Diego Simeone est lui toujours là et va devoir à nouveau remobiliser ses troupes pour espérer côtoyer très vites les jours heureux.

La Decepción : Kieran Trippier 

Malmené, dépassé, sans solution, l’Anglais n’a jamais été en mesure de résister à la tornade Coman. Mal placé et battu physiquement Tripper n’a pu stopper l’hémorragie. Acculé il n’a pas non plus aider les siens offensivement, laissant son côté droit et son partenaire Marcos Llorente seuls. Un match à oublier.

Commentaires