🏆 LDC / Real Madrid – Shakhtar Donetsk : Pas de quoi crâner

0
Real Madrid coach Zinedine Zidane during the La Liga match between Real Madrid and Cadiz CF played at Alfredo Di Stefano Stadium on October 17, 2020 in Madrid, Spain. (Photo by Ruben Albarr‡n/Pressinphoto/Icon Sport) - Stade Santiago-Bernabeu - Madrid (Espagne)

Éliminé piteusement par Manchester City lors de la dernière édition, le Real Madrid a une revanche à prendre cette saison. Pour débuter la phase de groupe, les Vikingos privés de leur capitaine Sergio Ramos reçoivent le Shakthar Donetsk, club sans domicile fixe et décimé par la COVID-19. Les états de forme, les déclas et les XI probables sont dans la previa ! 

⌚ Mercredi 21 octobre à 18h55
📺 RMC Sport 2

  • 4 jours après le revers à domicile contre Cádiz, le Real Madrid change d’air avec la Ligue des Champions. C’est la 5e participation de Zinedine Zidane à la compétition en temps qu’entraîneur. Il a fallu attendre le l’été 2020 pour qu’il soit éliminé pour la 1re fois.
  • Le Shakhtar est une équipe sans domicile fixe depuis plusieurs années en raison de la guerre au Donbass. Après avoir migré à Lviv puis Kharkiv, l’équipe est désormais basée à Kiev, la capitale.
  • C’est la 3e fois que les deux équipes se rencontrent. En 2015, ils s’étaient retrouvés dans le même groupe de C1. Le Real Madrid l’a emporté à 2 reprises avec des goleadas : 4-3 en Ukraine et 4-0 au Santiago-Bernabéu.

Real Madrid : sans Ramos mais avec une envie de revanche

  • Sergio Ramos n’est pas dans le groupe pour ce 1er match de poule. Touché au genou gauche contre Cádiz, le capitaine merengue devrait être mis au repos en prévision du Clásico de samedi prochain. La dernière fois que l’Andalou n’a pas joué, le Real Madrid a coulé à Manchester City.
  • Marcelo est éreinté par Marca. Depuis 2018, le taux de victoire du Real Madrid quand le Brésilien est titulaire est de 54%. Le pourcentage de Ferland Mendy est 69%, celui de Sergio Reguilón 68% (ça c’est sûrement pour balancer une petite pierre dans le jardin de Zizou)
  • Justement, Zinedine Zidane a fait le dos rond en conférence de presse d’avant-match : la défaite contre Cádiz, les failles offensives, le niveau de Marcelo et Isco, c’est pour lui. Il compte sur l’état d’esprit de son groupe pour rebondir au plus vite et ce match face à un Shakhtar amoindri, qui plus est à domicile, est l’occasion parfaite pour se remettre à l’endroit avec la Clásico.

Shakhtar : 8 absents de marque

  • Dans quel état sera le Shakhtar pour ce match ? Luís Castro doit composer avec les absences de Kryvtsov, Matvienko, Alan Patrick, Stepanenko, Kovalenko, Konoplyanka, Taison et Junior Moraes qui sont restés en Ukraine. En tout, 10 joueurs sur 25 ont été contrôlés positifs à la COVID-19, sans oublier les 9 membres du staff. Lors de la victoire en championnat contre le FC Lviv (5-1), les Hirnyky ont joué avec 7 joueurs de moins de 20 ans.
  • Luís Castro a succédé à Paulo Fonseca parti à la Roma en 2019 et qui avait lui-même remplacé l’iconique Mircea Lucescu. C’est sa 1re expérience hors du Portugal puisqu’il n’a jamais quitté son pays pendant sa carrière de joueur (il était latéral droit) et d’entraîneur. Avant d’arriver au Shakhtar, il dirigeait le Vitoria à Guimaraes.
  • Le Shakhtar est toujours un savant mélange d’Ukraine et de Brésil. Sur les 29 joueurs de l’effectif, 16 sont des autochtones, 13 sont auriverdes. Au fait, il devient quoi Brandao ?

💬 Les déclas

Zinedine Zidane (Entraîneur du Real Madrid) : « Nous savons qui nous sommes et ce que nous voulons. L’important est de se préparer. Ensuite, il y a beaucoup d’équipes qui veulent gagner la Ligue des Champions et le Real Madrid en fait partie. Cela sera compliqué, il y aura des moments difficiles comme toujours. Nous attendons beaucoup de la Champion’s ».

Luís Castro (Entraîneur du Shakthar Donetsk, dans Marca) : « Dans notre championnat, nous avons 75% de possession et nous sommes une équipe joyeuse qui attaque. Logiquement, contre le Real Madrid, cela ne sera pas le cas car avec sa force, il va beaucoup nous priver de ballons. L’an dernier contre Manchester City, nous avions 45% de possession. Pourquoi ? Pas parce que nous ne voulons pas le ballon mais parce qu’eux te l’enlèvent directement. A partir de là, nous devons essayer de nous adapter, mieux défendre et profiter de la possession que nous aurons pour leur faire mal ».

XI possibles

Real Madrid

Shakhtar Donetsk

Commentaires