🔥 Golazo J6️⃣ / Pere Milla et la dulce de Elche

0
Pere Milla of Elche C.F during the La Liga match between Deportivo Alaves v Elche CF played at Mendizorroza Stadium on October 18, 2020 in Vitoria, Spain.(Photo by Ion Alcoba/Pressinphoto/Icon Sport) - Stade de Mendizorroza - Vitoria- Gasteiz (Espagne)

En Segunda comme en Liga, Elche voyage très bien et a remporté contre Alavés son 4e succès de rang à l’extérieur. Pour battre l’équipe de Pablo Machín, les Ilicitanos ont frappé une 1re fois avant la mi-temps, grâce à un modèle de prises de responsabilités des joueurs offensifs qui ont privilégié le jeu intérieur pour prendre de vitesse la défense des Babazorros. Buteur de la montée, Pere Milla a ouvert son compteur au sein de l’élite en étant au départ et à la conclusion. Analyse en images du golazo de la 6e journée.

Sortie de but en faveur d’Elche. Edgar Badía peut relancer court sur un côté. Tous les Ilicitanos sont suivis par un joueur d’Alavés. Le gardien opte pour le dégagement plein axe à hauteur du rond central.

Edgar Badía trouve Pere Milla qui se situe entre deux Babazorros. En allant à la lutte, Florian Lejeune lâche le marquage de Tete Morente. Pere Milla parvient à dévier de la poitrine sur son coéquipier libre qui a le temps de s’organiser pour orienter le jeu.

Tete Morente n’a pas à se poser de question : Fidel est démarqué sur le côté gauche d’Elche. C’est la 3e pointe du triangle. Les Ilicitanos sont déjà dans le camp d’Alavés et à égalité numérique.

Fidel dispose de 2 options : jouer le un contre un pour déborder Ximo Navarro ou rentrer à l’intérieur. Première prise de responsabilité dans cette action : il choisit le terrain plutôt que la craie.

Ce choix prend de vitesse Alavés. Elche multiplie les courses : Pere Milla fait l’appel à droite, Juan Sánchez Mino dédouble sur le côté et Tete Morente passe dans le dos de Rodrigo Battaglia dans l’axe. Fidel fait le choix de poursuivre l’action à l’intérieur avec Tete Morente qui arrive lancé au milieu de la défense adverse.

Tete Morente hérite du ballon. Entre Ximo Navarro et Florian Lejeune, la solution la plus évidente est de donner en profondeur à Juan Sánchez Miño. Mais une nouvelle fois, un joueur Ilicitano fait le choix de l’intérieur pour prendre Alavés à revers.

Ximo Navarro et Florian Lejeune sont mis dans le vent, Pere Milla n’est pas serré par Víctor Laguardia. Tete Morente lui donne la balle à l’entrée de la surface de réparation.

Pere Milla se met sur son pied gauche. Il a le jeu face à lui. Il peut frapper ou déborder pour centrer. Víctor Laguardia et Florian Lejeune font la même course pour couper l’élan de l’attaquant d’Elche, pendant que Ximo Navarro se replace dans l’axe. Fidel est en avance sur Rodrigo Battaglia tandis qu’Edgar Méndez ne fait même pas semblant de revenir sur Juan Sánchez Miño, absolument tout seul au 2nd poteau.

Pere Milla crochète intérieur et là c’est du velours : il a 3 coéquipiers seuls et 3 options de frappe puisque, vu le placement très avancé de Fernando Pacheco, outre les 1er et 2nd poteaux, il a l’espace pour le lober.

C’est sûrement le geste le moins beau de l’action mais il est efficace : Pere Milla décoche un zapatazo qui touche Fernando Pacheco mais le ballon passe entre ses jambes et termine sa course dans les filets.

Relancer court n’est pas l’alpha et l’omega du développement d’une belle attaque. En revanche, la prise de décision fait la différence et c’est la marque de fabrique de l’Argentin Jorge Almirón. Les Ilicitanos ont eu plusieurs fois l’occasion de choisir la facilité, sans pour autant aller à l’encontre du jeu. Mais en optant pour l’intérieur, ils ont complètement surpris la défense d’Alavés, guère aidée par le repli du reste de l’équipe. Le promu a marqué en n’étant jamais en infériorité numérique dans le camp adverse. Au bon goût de dulce de Elche !

François Miguel Boudet
@fmboudet

Commentaires