🔴🟡 Previa Roja / Ukraine 🇺🇦 – 🇪🇸 Espagne : Marquer… les esprits

0
Coach of Spain Luis Enrique during the UEFA Nations League match, League A, goup 4 between Spain and Switzerland played at Alfredo Di Stefano Stadium on October 10, 2020 in Madrid, Spain. (Photo by Ruben Albarran/Pressinphoto/Icon Sport) - Luis ENRIQUE - Stade Santiago-Bernabeu - Madrid (Espagne)

Dernier volet du triptyque de cette 2e trêve internationale de la saison, Ukraine-Espagne constitue une nouvelle opportunité pour Luis Enrique de poursuivre ses essais dans l’animation offensive. Après avoir étrillé la Zbirna en Espagne à l’aller, la Roja doit prendre 3 points maintenir son leadership dans son groupe de Ligue des Nations, si possible avec une goleada. Les infos, les déclas, les XI possibles : tout est dans notre Previa Roja ! 

C’était il y a un peu plus de 8 ans, quasiment une éternité : c’est à Kiev que la Roja a remporté son dernier Euro, après avoir exécuté l’Italie sans pitié (4-0). Du crépuscule de la génération dorée, ils sont encore 3 à accompagner les jeunes pousses : les inoxydables Sergio Ramos, Sergio Busquets et Jesús Navas.

Mais trêve de nostalgie. La Roja est toujours en reconstruction et l’Ukraine, déjà victime expiatoire en septembre à Madrid, fait figure d’adversaire idéal pour réaliser la synthèse des essais réalisés lors des matches contre le Portugal (0-0) et la Suisse (1-0).

Canales ou Merino ?

Si Sergio Reguilón devrait être l’unique changement en défense, à la place de José Gayà légèrement en retrait contre la Suisse, c’est une nouvelle fois au milieu et en attaque que Luis Enrique focalisera ses efforts. Cette fois-ci, Sergio Busquets sera mis au repos d’après la presse espagnole. C’est Rodri qui le remplacera. Dani Ceballos serait le favori pour figurer dans le XI, tandis que le poste de milieu gauche se disputerait entre Sergio Canales, titulaire contre le Portugal, et Mikel Merino, titulaire et passeur décisif contre la Suisse. L’avenir appartient davantage au joueur de la Real Sociedad, auteur d’un très bon match contre la Nati, même si le Bético quant à lui a montré son bel état de forme contre la Selecçao.

Un nouveau poste pour Oyarzabal

Coup dur pour Villarreal : Gerard Moreno s’est blessé à l’entraînement et sera absent 1 mois. Pour Luis Enrique, c’est aussi une solution en moins. C’est l’autre Moreno, Rodrigo, qui est annoncé dans le XI, en pointe et pas sur le côté droit comme contre le Portugal. Le nouveau joueur de Leeds n’a pas joué contre la Suisse, au contraire de Mikel Oyarzabal, convainquant et buteur contre la Nati en position de 9. Une place se dispute entre lui et Ferran Torres côté droit, une position plus naturelle pour le txuri-urdin qui s’est cependant très bien adapté aux spécificités en pointe. En revanche, à gauche, tout semble indiquer que c’est Ansu Fati qui commencera le match. Pas de duo avec Adama Traoré à l’horizon donc, à moins que le sélectionneur ne tente le coup en 2e période.

XI possibles

Selon Marca

Selon Diario AS

Commentaires