🔥 Golazo J2️⃣ / Nolito et Aspas (Celta) en promenade dans la défense de Valencia

0

Le football, ça peut être très simple quand il est joué avec audace. Contre le Valencia CF, Nolito et Iago n’ont eu besoin que d’une seule passe pour percer la défense blanquinegra. Voici notre analyse en images du golazo de la 2e journée de Liga avec, à la conclusion, l’inimitable Mago de Moaña. 

Real Celta de Vigo – Valencia CF
Samedi 19 septembre 2020
Estadio Balaídos

Maxi Gómez commet une faute sur Nolito dans la surface de réparation du Celta. Iván Villar dégage son camp.

Iván Villar cherche Denis Suárez qui monte au duel avec José Luis Gayà qui le devance.

Renato Tapia est à la retombée et cherche Nolito côté gauche. Yunus Musah saute pour intercepter mais l’Anglais est lobé.

Yunus Musah serre Nolito qui se retrouve dos au jeu. Deux solutions de passes s’offrent à lui : Lucas Olaza et Fran Beltrán.

Alors qu’il contraint son adversaire direct à jouer vers l’arrière, Yunus Musah lâche Nolito (pour fermer le côté ou monter sur Fran Beltrán ?) qui peut se mettre dans une position préférentielle, c’est-à-dire face au jeu et lancé.

Kang In Lee fait un effort de repli tandis que Geoffrey Kondogbia se retrouve entre deux eaux. Nolito peut orienter sur Denis Suárez qui n’est pas pressé par Gonçalo Guedes, adresser une passe latérale vers Hugo Mallo à droite ou attendre que Kondogbia vienne sur lui pour tenter de trouver Iago Aspas positionné entre les lignes.

Nolito choisit de percer balle au pied. Il est entouré par 4 Blanquinegros. Emre Mor vient se proposer mais Mouctar Diakhaby ne le suit pas. Iago Aspas se positionne entre Daniel Wass et Gabriel Paulista.

Avec une croqueta, Nolito efface Vicente Esquerdo. Iago Aspas est placé entre Daniel Wass et Gabriel Paulista. Il indique du bras à Nolito où il veut recevoir le ballon. Nolito glisse la balle entre Gabriel Paulista et Mouctar Diakhaby qui recule et qui a laissé trop d’espace de passe en n’allant pas sur Emre Mor.

A la limite du hors-jeu, Iago Aspas est en position idéale face à Jaume Domenech. Il peut frapper ou choisir le dribble, à l’extérieur comme à l’intérieur.

Iago Aspas fait le choix de rentrer à l’intérieur avec son pied gauche pour pousser du pied droit.

En 22 secondes, le Celta a combiné jeu aérien et jeu au sol pour ouvrir la marque. Par son laxisme défensif, Valencia a offert de nombreuses possibilités à Nolito qui n’a pas hésité à y aller seul pour trouver Iago Aspas, auteur d’un but d’école. Un jeu direct qui n’est pas dans la veine d’Óscar García mais qui est un recours très efficace pour les Galiciens.

François Miguel Boudet
(@fmboudet)

Commentaires