🚹 LDC / Les notes d’AtlĂ©tico de Madrid 1 – 2 RedBull Leipzig

0

DominĂ©s tactiquement par le RB Leipzig, l’AtlĂ©tico de Madrid a Ă©tĂ© Ă©liminĂ© dĂšs les 1/4 de finale de la Ligue des Champions contre un novice. MalgrĂ© l’Ă©galisation de Joai FĂ©lix, les Colchoneros ont Ă©tĂ© trop timorĂ©s pour espĂ©rer mieux. MVP, PatrĂłn, Sorpresa et DecepciĂłn : voici nos notes.

Atlético de Madrid

 

RB Leipzig

 

El MVP : Dayot Upamecano

Mur, rempart, forteresse imprenable
 dites le comme vous le voulez, mais Upamecano Ă  Ă©tĂ© aujourd’hui imprenable. Parfait dans tous les duels, dangereux sur coups de pieds arrĂȘtĂ©s, il a Ă©tĂ© le vrai moteur de son Ă©quipe, participant aussi dans les phases de crĂ©ations. Un futur top mondial Ă  son poste.

El PatrĂłn : Stefan Savic

Comme Upamecano, le central Ă  Ă©tĂ© le vrai patron de sa dĂ©fense. Courageux dans les duels, attentif dans sa lecture des attaques du Leipzig, Savic n’est pas le dĂ©fenseur le plus mĂ©diatique ni le plus Ă©lĂ©gant Ă  voir, mais il est une valeur sĂ»re.

La Buena Sorpresa : Joao Felix

O menino de oro change le match avec son entrĂ©e, explosif, inspirĂ© et inarrĂȘtable sauf avec une faute de Hostermann qui provoque un penalty synonyme d’égalisation. Malheureusement il finira par disparaĂźtre dans la folie d’un football encore un fois trop cruel avec l’AtlĂ©tico.

La DecepciĂłn : Diego Costa

Absolument invisible, l’attaquant est bien loin des jours oĂč il Ă©tait une panthĂšre assoiffĂ©e de sang et de buts. Avec une influence quasi nul sur le jeu, il est grand temps de que les chemins de Costa et de l’Atleti se sĂ©parent

Commentaires