🚨 LDC / Les notes d’Atlético de Madrid 1 – 2 RedBull Leipzig

0

Dominés tactiquement par le RB Leipzig, l’Atlético de Madrid a été éliminé dès les 1/4 de finale de la Ligue des Champions contre un novice. Malgré l’égalisation de Joai Félix, les Colchoneros ont été trop timorés pour espérer mieux. MVP, Patrón, Sorpresa et Decepción : voici nos notes.

Atlético de Madrid

 

RB Leipzig

 

El MVP : Dayot Upamecano

Mur, rempart, forteresse imprenable… dites le comme vous le voulez, mais Upamecano à été aujourd’hui imprenable. Parfait dans tous les duels, dangereux sur coups de pieds arrêtés, il a été le vrai moteur de son équipe, participant aussi dans les phases de créations. Un futur top mondial à son poste.

El Patrón : Stefan Savic

Comme Upamecano, le central à été le vrai patron de sa défense. Courageux dans les duels, attentif dans sa lecture des attaques du Leipzig, Savic n’est pas le défenseur le plus médiatique ni le plus élégant à voir, mais il est une valeur sûre.

La Buena Sorpresa : Joao Felix

O menino de oro change le match avec son entrée, explosif, inspiré et inarrêtable sauf avec une faute de Hostermann qui provoque un penalty synonyme d’égalisation. Malheureusement il finira par disparaître dans la folie d’un football encore un fois trop cruel avec l’Atlético.

La Decepción : Diego Costa

Absolument invisible, l’attaquant est bien loin des jours où il était une panthère assoiffée de sang et de buts. Avec une influence quasi nul sur le jeu, il est grand temps de que les chemins de Costa et de l’Atleti se séparent

Commentaires