Previa LDC / Manchester City – Real Madrid : un exploit sans Ramos est-il possible ?

0

Ce vendredi, la Ligue des Champions fait son grand retour dans un ersatz de compétition destiné principalement à maintenir une continuité de façade. Vaincu à Santiago-Bernabéu (1-2) lors du 1/8 de finale aller, le Real Madrid se déplace à Manchester pour affronter les Citizens de Pep Guardiola. Une opposition de styles entre le champion d’Espagne et le dauphin de Liverpool en Premier League. Sans son capitaine Sergio Ramos, la Casa Blanca parviendra-t-elle à réaliser l’exploit ? Voici notre Previa. 

Remonter une défaite en Ligue des Champions, c’est déjà difficile. Surtout quand le match aller était à domicile. Si, en plus, il s’agit du Manchester City de Pep Guardiola et que le capitaine emblématique Sergio Ramos est absent, alors la situation est quasiment désespérée. Fut un temps, dans les années 1980, à l’époque de la prestigieuse Quinta del Buitre et de Juanito, le Real Madrid était un spécialiste de la remontada en Europe. Certes, ce n’était pas en Coupe d’Europe des clubs champions mais « l’esprit de Juanito », si souvent invoqué quand le navire merengue est proche de sombrer, permettait de renverser des montagnes.

Le Real Madrid 2019-2020 n’est pas le plus beau de l’Histoire mais il a au moins le mérite d’être létal et son rush final en Liga a emporté le rival blaugrana. Sera-ce suffisant face à des Citizens qui ont lâché le championnat depuis très longtemps pour enfin remporter une compétition où ils n’ont atteint le dernier carré qu’une seule fois, quand Laurent Blanc avait testé un 3-5-2 sorti de nulle part ? Dans les colonnes d’El País, le journaliste Orfeo Suárez détaille le tour de force que doit réaliser le Real Madrid vendredi soir : « il a gagné la Liga avec une version très orthodoxe : force défensive, équilibre, rentabilité maximale des buts. Si la phase éliminatoire commençait maintenant ou se disputait sur un seul match, ce serait des arguments de poids. Mais devant la nécessité d’une remontée, d’une victoire avec plus d’un but d’écart, ce ne sera pas suffisant. A l’Etihad, le Real Madrid doit en appeler à son histoire, aux remontadas qui l’ont rendu craint et indéchiffrable. A l’irrationnel ». 

La vie sans Ramos

Outre le fait que le Real Madrid doit au moins marquer 2 fois pour se qualifier, il doit faire sans son capitaine Sergio Ramos, suspendu. La charnière sera donc composée de Raphaël Varane et Eder Militao. Un grand rendez-vous pour le champion du monde français, surtout quand on se souvient du Real Madrid-Juventus de 2018 lors duquel il avait sombré, à l’image de toute l’équipe alors que le plus dur avait été fait à l’aller à Turin. « Ramos est un joueur très important, a expliqué l’ancien Lensois. Je parle beaucoup avec mes coéquipiers et cela ne changera pas ma façon de jouer. Nous connaissons l’importance de Sergio dans ce groupe et nous devrons tous réaliser un grand match ». Varane est attendu au tournant, tandis que plusieurs observateurs ont estimé qu’il venait de livrer la meilleure saison de sa carrière : « j’espère que le meilleur est à venir car je veux toujours m’améliorer et progresser. Je suis plus mâture et l’expérience me rend meilleur ».

Ce rendez-vous crucial où il devra incarner un patron de défense est la meilleure façon de le prouver. Cependant, pour Fabio Capello, ce sera très difficile de renverser City dans de telles conditions : « Ce sera très difficile de défendre sans Sergio Ramos, a affirmé le technicien italien dans les colonnes de Marca. C’est le capitaine, le leader du vestiaire, le patron sur le terrain. Sa personnalité est très importante pour tous ses coéquipiers ». Ce n’est pas pour rien que le numéro 4 est du voyage à Manchester.

Cette fois Kroos est là !

Au match aller, Zinedine Zidane a commis l’erreur de sortir Toni Kroos de son XI de départ. Mal lui en a pris. L’Allemand est le métronome de son équipe. Quand il n’est pas là, le Real Madrid subit le match et ne trouve pas le bon rythme. Cette fois-ci, il sera bien titulaire, accompagné de Luka Modric, impressionnant depuis la reprise de la Liga, et Casemiro.

En conférence de presse, le Brésilien a évoqué les raisons d’espérer un exploit en terres anglaises : « avec la nouvelle norme, la mentalité est différente et le football est différent, principalement pour le facteur terrain car sans supporters, le jeu est différent. Manchester City a l’avantage du résultat de l’aller mais nous sommes le Real Madrid. Nous avons les meilleurs joueurs et nous savons que nous pouvons passer. Sans le public, cela peut nous avantager un peu. Mais les joueurs sont les mêmes, l’entraîneur est le même et nous savons tous que la difficulté est la même. Eux aussi ont une grande équipe ». 

Les XI possibles

James Rodríguez et Gareth Bale sont absents, plus soucieux de leur futur très proche que de reporter le maillot du Real Madrid. La principale inconnue concerne la ligne d’attaque : Eden Hazard, Isco, Marco Asensio et Vinicius Jr se disputent les ailes pour accompagner Karim Benzema en pointe.

Cliquez sur la feuille de match pour agrandir
Manchester City
El Mundo
Diario AS

 

 

 

 

 

 

 

Real Madrid
El Mundo
Diario AS

Commentaires