Barça B – Valladolid Promesas : Première étape vers la Segunda

0
Twitter Fc BarcelonaB

García Pimienta et ses hommes sont en mission ! Le but ultime ? Atteindre la Segunda. Pour ce faire, le Barça B devra commencer par se défaire d’une autre filiale, le Valladolid Promesas. Un match unique sur terrain neutre à l’Estadio Ciudad de Málaga, qui permettra à l’équipe victorieuse d’atteindre la prochaine étape de ces playoffs exceptionnels en Andalousie, crise du COVID oblige. Présentation de cette première étape cabossée pour des Blaugrana attendus mais diminués.

Barça B : À la guerre comme à la guerre

La convocation était attendue et elle a révélé une grosse surprise. Déjà privé d’Alex Collado, blessé cette semaine à l’entrainement, García Pimienta devra aussi faire sans deux autres hommes importants de son XI, Riqui Puig et Ronald Araujo dont Quique Setien n’a pas voulu se séparer. Malgré la perte de la Liga, l’ancien coach du Betis souhaite conserver les deux joueurs en plus d’Ansu Fati qui, même s’il n’a aucune apparition en B cette saison, aurait pu être du voyage. Ces absences s’ajoutent à celle d’Hiroki Abé, blessé de longue durée mais aussi à celles de Chumi, Kike Saverio et Guillem Jaime dont les contrats n’ont pas été renouvelés en juin dernier et qui ont quitté le club. Résultat des courses : Garcia Pimienta se présente avec un effectif de 12 joueurs (dont deux gardiens) et a dû, pour étoffer son groupe, piocher chez les juvenils.

D’un point de vue qualitatif, la donne est claire : Pimi doit affronter ce match avec un effectif d’une qualité bien moindre que prévue. Mais le coach blaugrana aime les défis. Se qualifier pour ces barrages est déjà en soi un exploit. Si Ernesto Valverde et Quique Setién ont dû faire avec un effectif mal constitué et bien trop léger tant qualitativement que quantitativement, c’est García Pimienta qui l’a par la suite payé, voyant son groupe modifié tous les week-ends d’une façon non préparée et loin d’une logique de progression programmée par la direction. Les blessures n’ont pas épargné la filiale catalane non plus.

A LIRE – García Pimienta, une vie en blaugrana

Malgré tout, l’entraîneur a toujours à disposition du talent et non des moindres : le gardien Iñaki Peña qui a grandement participé à cette qualification, mais aussi Monchu le capitaine infatigable, incroyable tireur de coup franc. Les juvenils Péqué, Nils, Konrad de la Fuente ou encore Ilaix Moriba devraient avoir eux une très grande occasion de convaincre leur possible futur coach de leur confiance la saison prochaine.

Valladolid Promesas : Pour une première historique 

Si le Barça B aborde ces barrages d’accession avec des fissures, son rival, lui, avance serein en espérant graver son nom dans l’histoire des Blanquivioletas. Placer pour la première fois de son histoire sa filiale en deuxième division, Valladolid en rêve et a des arguments à faire valoir. Les jeunes pousses, entraînés par Javier Baraja, ancien défenseur du club et frère de Rubén, ont terminé quatrième de leur groupe, comptabilisant seulement cinq défaites. Un beau parcours comptable mais aussi sportif pour les créateurs du compte Twitter @Valladolid_FRA : « Toutes les fois où nous avons pu regarder, l’entraîneur avait des intentions offensives et une volonté de déployer du beau jeu« .

Une volonté de proposer un football attrayant mais aussi de former les futurs joueurs du José-Zorilla : « Une chose à souligner concernant cette équipe, c’est qu’il y a de plus en plus de jeunes joueurs qui sortent de la formation et jouent désormais avec l’équipe première: Toni Villa, Waldo Rubio, Kike Pérez, Mohamed Salisu)« . Des joueurs qui ont une chance en équipe première mais qui peuvent aussi partir évoluer ailleurs et notamment chez le rival du jour. C’est le cas de José Arnaíz arraché par le Barça à l’été 2017 pour son équipe B.

Les autres affiches 

Si l’affiche entre le Barça B et le Valladolid Promesas (dimanche à 20h) promet avec deux coachs qui ont l’habitude de proposer un football dynamique et vivant, d’autres affiches devraient offrir des duels sous haute tension.

C’est le cas notamment des deux affiches indépendantes qui mettront aux prises les quatre vainqueurs de groupes qui s’affronteront pour deux places directement qualitatives :

  • CD Castellón – UD Logroñes
  • FC Cartagena – CD Atlético Baleares

Pour ceux qui ont terminé deuxièmes, troisièmes et quatrièmes de groupe au cours de cette saison avortée, notamment donc le Barça B et le Valladolid Promesas, la route sera plus longue. Au tour suivant ,les deux équipes battues lors des barrages de vainqueurs de groupes seront toujours en course et rejoindront les six vainqueurs du premier tour de barrage pour quatre matchs secs encore une fois. Et pour terminer, les quatre dernières équipes en course s’affronteront pour les deux dernières places qualificatives. Tout un programme donc, mais c’est le prix à payer pour intégrer la Segunda, notamment pour des filiales qui veulent montrer qu’elles existent aussi.

Tracy Rodrigo

Commentaires