Liga – Le génial Take Kubo, Joao Felix inspiré, Parejo décisif, Piqué en patron : El once de Furialiga (J27)

0

La Liga a encore changé de leader. Derrière, la lutte continue d’être féroce pour les places européennes et le maintien est encore une fois bouleversé. Des matchs haletants ont été joués, retour sur les prestations individuelles les plus marquantes du week-end en Liga.

Ruben Blanco (Celta Vigo) : Le gardien galicien, véritable confirmation cette saison a encore une fois livré une prestation cinq étoiles pour permettre à son équipe de garder sa cage inviolée. À défaut d’être génial, le Celta devient consistant et surtout solide défensivement et le niveau de Ruben Blanco y est pour beaucoup dans cette nouvelle force que dégage les hommes d’Oscar Garcia.

Gerard Piqué (FC Barcelona) : Le Catalan, capitaine du FC Barcelona a encore vécu une soirée agitée. Serein dans la tempête, le central ne s’est que très rarement laissé dépasser et a géré chaque situation chaude avec une sérénité admirable. Pas aidé pour un Umtiti en-dedans, il confirme que malgré ses sauts de concentration, il reste l’un des meilleurs défenseurs du monde.

Djené (Getafe) : Tout aussi solide et inspiré mais moins en réussite, Getafe a dû se contenter d’un partage des points frustrant face au Celta. Le central togolais s’est une nouvelle fois montré, pas mis en danger défensivement, il a montré sa qualité de relance. Un domaine qu’il montre rarement mais dans lequel il est aussi très intéressant. Avec 2 passes clés notamment, il a livré une bonne prestation.

Yeray (Athletic) : Dans une défense à 2 qui lui convient mieux, Yeray a été solide dans la tempête face à Valladolid. Alors que le club de Pucela a littéralement pilonné la défense des Leones, le central ne s’est jamais laissé déborder et a livré une bonne copie toute en souffrance. Un match qui confirme que Lezama est un formidable pourvoyeur de central de qualité.

Cucurella (Getafe) : Même si les Azulones ne l’ont pas emporté, l’ex du Barça a encore une fois été impérial face au Celta. Inspiré, solide, disponible et surtout en jambe, il a multiplié les courses et mis de l’huile dans les rouages. Facilitateur de transmission quand il faut mais aussi provocateur au besoin, l’ex latéral prend une dimension considérable cette saison. Déjà excellent face à Eibar, il a encore passé de nombreux paliers à Madrid.

Rosales (Leganes) : Le latéral Vénézuélien n’est pas le plus en forme cette saison, mais face à Villarreal, il a été l’un des meilleurs. Offensif et disponible au besoin, il n’a jamais cédé à la panique dans son couloir face à l’armada du Sous-marin jaune.

Take Kubo (Mallorca) : L’offensif Japonais, ex du Barça et actuellement sous contrat avec le Real Madrid vit une saison compliquée dans un club qui lutte pour sa permanence. Pas toujours protagoniste, Take saisit pourtant chaque occasion pour montrer qu’il a beaucoup de ballon. Encore brouillon, il a gagné en consistance ces dernières semaines. Buteur pour offrir une belle victoire à son club face à Eibar, il semble devenir un indiscutable et sera l’un des protagonistes les plus importants pour acquérir le maintien.

Dani Parejo (Valencia) : Le capitaine du Valencia CF, devenu nouvelle coqueluche d’une Aficion exigeante, a pris ses responsabilités en ouvrant la marque sur un coup franc génial. Encore l’un des meilleurs au milieu, il symbolise ce qu’a été Valence la saison dernière et ce qu’il est en train de devenir cette saison : une formation frustrante qui semble avoir raté le coche.

Joao Felix (Atletico) : Le Portugais, dans le rôle de liant qui lui va si bien a livré l’une de ses meilleures prestations avec les rouges et blancs face à Seville. Disponible, buteur mais surtout inspiré, il a été là où on l’attendait pour rendre l’animation offensive des Colchoneros plus consistante qu’elle ne l’est vraiment. Un match encourageant, à quelques jours d’affronter Liverpool en LDC.

Oscar Rodriguez (Leganes) : Mis sur le banc un peu durement par son coach ces dernières semaines, Oscar a encore montré le chemin à son équipe. Après son coup franc monumental pour offrir la victoire à sa formation il y a maintenant plusieurs week-end, l’ancien du Castilla a marqué un doublé face à Villarreal. Auteur des deux buts de son équipe qui offrent trois points à Leganes, il confirme qu’il doit être le joueur central des Pepineros. Javier Aguirre y croit encore, Leganes peut le faire.

Gerard Moreno (Villarreal) : Encore l’un des meilleurs côté Villarreal malgré la défaite, Gerard confirme qu’il est certainement l’attaquant le plus complet de Liga actuellement. Fort partout, il est aussi bon pour bien faire jouer les autres que devant les bois. Au départ et à la conclusion de l’action qui permettra à ses formation d’ouvrir la marque, il a été l’un des plus protagonistes chez le Sous-marin jaune. Un match plein, qui aurait pu être parfait avec plus de réussite dans la surface. Gerard Moreno retrouve son meilleur niveau au bon moment, l’Euro c’est demain.

Benjamin Chahine 

@BenjaminB_13

Commentaires