Liga / Real Betis – Real Madrid : Un ensemble d’individualités face à des Madrilènes sereins

0

Après la belle victoire du week-end dernier lors du Clasico, le Real Madrid se déplace au périlleux Benito Villamarin pour affronter le Betis de Rubi, dans une rencontre qui s’annonce tout sauf facile pour les blancos. Prévia de ce Partidazo.

Un Real Madrid en confiance

Le leader de la Liga se déplace chez le 14ème, un match abordable sur le papier, mais qui ne le sera certainement pas pour les coéquipiers de Karim Benzema. Les hommes de Zidane viennent pourtant avec un plein de confiance après leur victoire 2-0 contre le Barça et voudront confirmer avec une victoire, surtout après celle du Barça hier soir contre le Real Sociedad. Solides à l’extérieur cette saison (notamment défensivement, 8 buts encaissés seulement en 13 matchs), les Merengues auront en face une équipe dont le potentiel offensif n’est plus à prouver, mais surtout, un public chaud bouillant qui sera à fond derrière les siens de la première à la dernière minute. A noter que le match aller entre les deux équipes s’était soldé par un 0-0 au Bernabeu, match où les Verdiblancos avaient été impressionnants défensivement.

Un Betis à quelques points de la zone de relégation

3 défaites et 3 matchs nuls lors des 6 derniers matchs, autant dire que le Betis n’est pas dans sa meilleure forme. Frileux défensivement (5 buts encaissés lors des 2 derniers matchs), les coéquipiers de Fekir n’arrivent pas à redresser la barre et la zone de relégation n’est plus très loin après cette mauvaise série (5 pts d’avance seulement sur Mallorca, 18ème). Si le trio Fekir-Canales-Joaquin brille au milieu, on ne peut pas en dire autant sur la nouvelle recrue Borja Iglesias, signé pour un montant record de 30m€, et qui n’a marqué qu’à 3 reprises. Rubi continue pourtant de le préférer à Loren Moron, pourtant buteur à 9 reprises cette saison, réalisant la meilleure saison de sa carrière. Du côté de la défense, les 2 gros problèmes de Rubi dernièrement sont la méforme de Joel Robles dans les cages (enchainant les erreurs lors des derniers matchs, et coutant 2pts à son équipe contre Mallorca) et l’absence d’un milieu de terrain défensif de référence, Carvalho à peine de retour de blessure et Guido pas encore convaincant.

Les clés du match : Le Real pourra t’il résister à la puissance offensive du Betis, et être efficace offensivement ?

Du côté du Real, Zidane devra faire avec beaucoup d’absents. Tout d’abord Eden Hazard, indisponible pour au moins 2 mois après sa rechute face à Levante, mais également Carvajal, Isco et Nacho. Mariano, après son but face au Barça, a été préféré à Jovic dans la liste des convoqués. Militao prendra donc le coté droit de la défense, et aura un sacré client devant lui nommé Joaquin. Mendy devra lui contenir le virevoltant Fekir, bien en jambes au cours des dernières journées. Au milieu du terrain, Zidane devrait conserver le même milieu que face au Barça (Casemiro, Valverde et Kroos). L’interrogation se trouve en attaque, car vu l’absence d’Isco, Zidane adoptera en principe un 4-3-3 avec de vrais ailiers, ce qui pourrait bien signifier le retour de Bale ou de Vazquez dans le 11 de départ. Vinicius lui occupera le couloir gauche, et Benzema la pointe de l’attaque. Coté Betis, Moron pourrait être enfin préféré à Iglesias, Carvalho récupérera son poste au milieu du terrain, et Rubi pourrait opter pour une défense à 5, avec Sidnei qui se rajouterait à Bartra et Mandi, stratégie qui avait bien marché à l’aller.

Onze probables 

Betis

Real Madrid

Taji Ali 

@TajiAli10

Commentaires