Liga – Le mur Courtois, En Nesyri en sauveur, un Carvajal retrouvé : El once de Furialiga (J26)

0

Derrière la formidable vitrine qu’a été le Clasico, cette 26e journée n’a pas été la plus propice aux surprises. La dernière ligne droite est déjà proche, devant ça se tient en un mouchoir et la course pour le maintien derrière semble déjà bouclée ou presque. Retour sur la prestations remarquées ce week-end en Liga. 

Thibaut Courtois (Real Madrid) : Mis de nombreuses fois à contribution surtout en première mi-temps, le Belge a répondu présent pour permettre à son équipe de ne pas encaisser de but. A la hauteur de ses déclarations d’avant match, Courtois s’est livré à un match à distance avec Ter Stegen et il s’est en plutôt très bien sorti.

Martinez (Granada) : Relancé titulaire en vu de la demi finale de Copa del Rey, Martinez a offert une belle prestation face au Celta pour ne pas encaisser de but à défaut d’en marquer. Granade avait fait tourné mais a pris un bon point face aux Galiciens et aborde le retour face à l’Athletic dans les meilleurs dispositions.

Inigo Martinez (Athletic) : De retour en 4231, les Basques ont livré un excellent match face à Villarreal malgré quelques rotations en attaque. Inigo Martinez et Yeray ont mâché le travail à un Unai Simon devenu rassurant au fil des minutes. Inigo s’est même offert le luxe d’alerter Asenjo sur coup de pied arrêté.

Le Normand (Real Sociedad) : Le Français, qui oscille entre le banc et le onze titulaire est un des joueurs à suivre du côté des Basques. Toujours propre dans ses interventions et surtout intéressant à la relance. Il permet à la Real de faire tourner sans jamais vraiment perdre en qualité. Une nouvelle victoire pour une équipe toujours plus prétendante aux places européennes.

Kevin Rodrigues (Leganes) : Dans un rôle hybride entre latéral et ailier, Kevin doit faire beaucoup et dispose de tout son couloir pour le faire. Encore une fois inspiré face à Alaves, il a livré un excellent match mais son équipe n’a pas pu faire la différence dans ce choc pour le maintien. Prêté par la Real Sociedad, le Français s’affirme tout de même comme un joueur intéressant en D1.

Carvajal (Real Madrid) : Pointé comme le maillot faible du Real par Manchester City, le latéral droit a logiquement craqué face au coup de boutoir des Anglais. Face au Barça, on pensait que Carvajal allait de nouveau vivre une soirée cauchemardesque sauf que pas du tout. Sans ailier attitré, le latéral a pu courir de nombreuses fois dans son couloir et a créé énormément de danger. Un match rassurant pour lui et qui va lui faire du bien au moral.

Oliver Torres (Sevilla) : L’ex milieu de l’Atletico n’est pas un titulaire indiscutable à Sevilla mais à chaque fois qu’il joue, il se passe quelque chose. Dans le match très compliqué vécu par les Andalous, Oliver a été déterminant pour permettre à son équipe de marquer. Double passeur en première mi-temps, il a été partout et surtout très créatif. Sa deuxième a été plus compliqué, comme son équipe.

Maksimovic (Getafe) : Le Serbe gagne en consistance et importance cette saison. Déjà très bon la saison passée, l’ex de Valence est un pion central de Getafe cette année. Vainqueur sur un but du milieu de terrain de Mallorca, Maksimovic permet de faire la synthèse de beaucoup au milieu dans 442 exigeant mais tellement agréable à voir.

Orellana (Eibar) : Le Chilien est un joueur différent et souvent une aubaine pour les clubs pour lequel il joue. Passé les quelques matchs où il fait sa tête de cochon, Fabian dicte le jeu et permet de rendre le jeu très aéré quand il est en jambe. Face à un Levante loin d’être au top, Orellana a été l’un des meilleurs coté Eibar.

Sergi Enrich (Eibar) : Il a été l’autre grand monsieur de la belle victoire d’Eibar face à Levante. Sans pour autant être buteur, Sergi Enrich a fait étalage de sa qualité technique et surtout de sa vision du jeu. Double passeur, il a notamment offert une superbe passé à Charles alors que beaucoup de buteur l’aurait tenté en solo. Sergi n’est plus aussi fort qu’avant, mais il est toujours aussi intelligent.

En Nesyri (Sevilla) : Le Marocain, transfuge hivernal à Sevilla doit faire faire à un De Jong revigoré par son arrivée. Titulaire face à l’Osasuna, il a marqué un double dont un très très important, à la 93e pour assurer les trois points et éviter la crise. Un excellent match pour un joueur qui confirme qu’il a beaucoup progressé depuis son départ de Malaga.

Benjamin Chahine 

 

Commentaires