FC Barcelone : l’envol de Frenkie De Jong

0
(Photo by Pressinphoto/Icon Sport) - Frenkie DE JONG - Camp Nou - Barcelone (Espagne)

Depuis son arrivée au FC Barcelone, Frenkie De Jong a connu de nombreux obstacles et changements. Discret, parfois même perdu à ses débuts au Barça, le Néerlandais s’est pourtant aujourd’hui imposé comme l’un des joueurs et leaders indispensables à cette équipe. Si l’ancien milieu de terrain de l’Ajax jouit surtout d’une liberté retrouvée grâce à Quique Setién, le travail de Frenkie De Jong pour devenir l’une des légendes du club n’en est qu’à ses balbutiements. Analyse d’une explosion annoncée.

Le FC Barcelone a considérablement changé de forme et de fond depuis l’arrivée de Quique Setién. Si l’ancien coach du Betis a déjà rempli sa mission de rapprocher le jeu culé de son célèbre modèle, faire retrouver au Barça sa gloire passée sur le terrain n’est pas chose facile. Pour y parvenir et arriver à développer son jeu, Setién peut compter sur Frenkie De Jong. Imprégné de la manière dont Johan Cruyff a fait sa percée à l’Ajax, malgré des débuts compliqués au Barça, polyvalent, visionnaire, constamment à la recherche d’espaces, le joueur néerlandais est devenu au fil du temps indispensable. Si la cohabitation avec Busquets n’est pas toujours simple, l’ancien de l’Ajax aspire comme personne à trouver sa place dans cette équipe. Les ailes bien déployées depuis l’arrivée de l’ancien coach du Betis, Frenkie De Jong montre tout son potentiel.

Frenkie De Jong, Sergio Busquets, pour le meilleur et pour le pire

Frenkie, Busquets, ou les deux ? Depuis que le joueur néerlandais est arrivé au Barça, cette question a fait office de casse tête pour beaucoup de suiveurs du ballon rond.  Au moment de sa signature, il était largement admis que le joueur de 22 ans serait installé comme l’héritier naturel de Sergio Busquets. Le problème est que le Barça n’est pas tout à fait prêt à quitter Busquets et que De Jong est trop bon pour s’asseoir sur le banc. Liés alors pour le meilleur et pour le pire, ces deux-là n’ont alors pas d’autres choix que de s’adapter. Plus avancé que Sergio au milieu de terrain, plus n°8 que n°6, De Jong quelque peu perdu, a lui vécu à ses débuts le pire de cette nouvelle alliance.

À lire : Frenkie De Jong, un talent patient et naturel

Tantôt en tant que milieu défensif et créatif, le jeune talent est devenu pourtant au fur et à mesure des rencontres l’un des patrons de l’équipe catalane, même sous Valverde et avec Busquets à ses côtés. La raison ? Même si des joueurs comme Arthur l’aident davantage à s’exprimer librement, polyvalent, à l’aise balle au pied, De Jong sait surtout s’adapter. Cette capacité à aider à jouer sur de nombreux fronts a d’ailleurs fait que Valverde et Setién ont pu adapter leur utilisation du Néerlandais en fonction de la façon dont ils voulaient jouer.

Un nouveau rôle clé au milieu de terrain

Alors que sous Quique Setién, le style de jeu basé sur une possession élevée a commencé à se réinstaller, le rôle de Frenkie De Jong a évolué. Peut-être pas aussi rusé que Busquets pour casser les mouvements de ses adversaires, le milieu de terrain néerlandais ordonne, commande et décide. Avec ses bons mouvements balle au pied, et sa vision toujours orientée vers l’avant, De Jong est devenu un atout indispensable pour maintenir la pression dans le camp adverse. Avec Busquets à la base du milieu de terrain offrant une couverture défensive et la connexion principale entre les défenseurs centraux et le milieu de terrain, De Jong a surtout déplacé ses responsabilités de dépassement vers le haut dans la moitié de terrain adverse.

(Photo by Pressinphoto/Icon Sport) – Frenkie DE JONG – Michal FRYDRYCH – Camp Nou – Barcelone (Espagne)

Sa nature lui demande de pouvoir voir et calculer le jeu. Aujourd’hui, De Jong est plus à l’aise pour assumer plusieurs rôles et marcher sur des hauteurs différentes dans le même jeu que jouer ancré dans un rôle spécifique. Lors de la dernière rencontre face au Betis, Quique Setién a même déployé le joueur néerlandais comme une sorte de «faux neuf». Apportant plus de verticalité au jeu de son équipe, De Jong s’est souvent retrouvé comme l’homme le plus avancé sur le terrain, devenant le joueur le plus influent en multipliant les passes et les courses effrénées vers le but adverse.

Principal allié de Leo Messi

Frenkie De Jong est le plus souvent utilisé pour masquer les nombreux problèmes du Barça en étant partout sur le terrain, même parfois à en devenir inaccessible et inutile pour ses coéquipiers. Le milieu de terrain du Barça a récemment perdu sa structure. Rakitic n’a pas la capacité technique de jouer au rythme exigé par Setién tandis qu’Arthur, qui semble être plus adapté au nouveau manager, doit lutter pour retrouver sa forme physique et technique. Pour que De Jong puisse montrer tout son potentiel et être utile au collectif, le Néerlandais doit trouver des joueurs qui puissent l’épauler et le libérer. Messi semble pourtant être le seule pour le moment à pouvoir maintenir le collectif à flot, en profondeur, pour diriger le jeu de son équipe et de son coéquipier à l’avenir.

Face à l’Athletic Bilbao en février dernier, malgré la défaite (1-0), Setién a trouvé la connexion entre Messi et De Jong qui pourrait faire les beaux jours de l’équipe à l’avenir. Si Arthur a libéré De Jong des actions organisationnelles, Messi permet à De Jong d’avoir plus de champs d’actions. Dans le sens contraire, toujours proche de l’Argentin, véritable soutien, capable d’apprécier le risque tout en gardant le ballon sous la pression, De Jong est un allié puissant pour aider Messi à trouver des solutions devant les cages adverses.

Les changement et différents obstacles n’auront finalement pas eu raison de son talent. Cohérent dans ses performances même avec un changement des responsabilités, Frenkie De Jong montre que les 75 millions posés sur la table par le club pour son talent ont été bien dépensés. Certes la route est encore longue pour rentrer dans la légende des meilleurs milieux terrains du club, mais son ascension ne fait que commencer.

Soledad Arque-Vazquez (@solearquev)

Commentaires