Clasico – Vinicius Jr au Real Madrid, après l’éclosion, l’envol pour faire oublier Hazard ?

0
Crédits : Iconsport

Vinicius Jr dispose d’une chose qui est la base de beaucoup dans le football : le caractère. Quand on regarde les matchs plutôt que les stats, le Brésilien séduit obligatoirement, tant son football est de proposition dans un sport qui tend vers l’homogénéité où chaque geste doit être scientifiquement approuvé. Pourtant, Vinicius Jr n’a pas que des partisans, il a même du séduire Zinedine Zidane à son retour. À l’orée d’un Clasico qui clôture une semaine vitale pour le Real Madrid, Vinicius doit enfiler sa cape de super héros. Mais le Brésilien peut-il passer si tôt un palier aussi important ? Décryptage.

Son histoire avec le Real est courte mais déjà semée de rebondissements. Alors qu’il pose ses valises à l’été 2018 à Madrid, Vinicius va découvrir le football européen lors d’une des pires saisons du club madrilène ces dernières saisons. La nomination de Santiago Solari à la place de Julen Lopetegui permet à l’offensif brésilien de quitter la Castilla pour devenir un joueur du groupe pro. Intéressant à chacune de ses apparitions, il réussit à convaincre en Ligue des Champions avant de trouver la lumière face à Valladolid en Liga. À défaut de devenir vraiment consistant, Vinicius JR est la nouvelle coqueluche du Santiago Bernabéu, sous le charme des coups de rein de ce jeune homme avec un appareil dentaire.

L’arrivée très rapide des attentes et de la nécessité « d’avoir des stats »

Le retour de Zinedine Zidane couplé à la baisse de forme du Brésilien font fondre son temps de jeu. Rien de dramatique, Vinicius ne devait pas devenir si important si tôt, pourtant il a déjà fait le plus grand, se soustraire au Castilla pour devenir un joueur à part entière du Real Madrid. Son football, aussi brouillon que festif rend d’énormes services à son club qui doit composer avec un secteur offensif assez mal conçu et mal planifié.

L’arrivée d’Eden Hazard, remplaçant numérique d’un Cristiano Ronaldo mais surtout joueur fini et avec les qualités parfaites pour former un duo efficace avec Benzema a logiquement remis Vinicius dans un rôle de supersub. Essayé sur le côté droit sans succès, le Brésilien retrouve donc une place sur le banc, derrière Zidane et va devoir de nouveau faire ses preuves. Rien d’illogique à 19 ans encore une fois, il est difficile d’avoir le même rendement que Jordan Sancho si tôt dans une carrière, surtout au Real Madrid, où l’exigence et l’excellence sont la norme.

Crédits : Iconsport

Pourtant alors que les jours raccourcissent à l’automne 2019, le cas Vinicius Jr devient une zone de tension à Madrid. Eden Hazard montre qu’il a tout pour être indispensable mais il tarde aussi à montre la pleine mesure de son talent avec la tunique blanche. Le Belge connait plusieurs ralentissements du fait de blessures qui freinent son ascension. Vinicius n’est toujours pas dans les plans de Zidane, qui voit en lui surtout un joueur avec des lacunes criantes plutôt qu’une solution pour son jeu. Le technicien français va jusqu’à préférer ne plus utiliser d’ailier en plaçant notamment Bale ou Rodrygo en soutien de Benzema avec Isco en meneur de jeu.

Vinicius Jr a de plus en plus de détracteurs. On lui reproche son manque de stats, son côté encore trop flou et cette faculté à constamment ou presque prendre la mauvaise décision dans la zone de vérité. Le Brésilien produit beaucoup mais la finalité est faible. Cependant dans un secteur assez fracturé au Real Madrid, il dispose actuellement des mêmes stats en Liga qu’Hazard avec un but et une passe décisive avec un nombre de minutes équivalentes mais beaucoup moins de titularisations pour le Brésilien.

Quand on creuse un peu plus les statistiques pour quantifier la production de Vinicius Jr qui certains jugent insignifiante parce que peu intéressante en terme de but ou de passe décisive, la donne évolue encore. En terme de xGoal ou xAssist sur 90 minutes selon Understat, le Brésilien est un des joueurs du Real Madrid le plus en vue. Il est notamment deuxième à égalise avec Bale en terme de Expected goals en tirant en moyenne une fois de moins que le Gallois par match. Du côté des Expected assist, Vinicius est premier au Real pour les joueurs à plus de 700 minutes en Liga.

Prendre le temps de grandir dans un football toujours plus pressé

Attendu titulaire pour le Clasico après avoir rendu une copie Viniciesque face à Manchester City en Ligue des Champions (un énorme raté mais une passe décisive et plus de 75% de dribbles réussis), le Brésilien joue déjà gros. Protagoniste lors du Clasico de la saison dernière lors duquel il avait offert l’enfer à Semedo, tout le monde attend de nouveau Vinicius Jr comme le seul à capable de changer le rythme de sénateur que le Real Madrid met en place pour préserver son bloc du pressing adverse.

Déjà très en vu aussi lors du derbi de Madrid l’année passée où il avait notamment poussé Gimenez à la faute, Vinicius a un style très intéressant pour l’avenir du Real Madrid. Pas capable de faire la synthèse de tout comme Hazard, Vinicius Jr reste un football capable de toucher beaucoup le cuir, de vivre un peu partout sur le terrain et surtout de remonter de longues distances seul ou avec peu de soutien. Des qualités qui en font un joueur très déterminant pour un club qui a dû mal à dicter les changements de rythme et doit faire face à un football toujours plus pressant et rapide.

Crédits : Iconsport

Bien sûr, Vinicius a encore beaucoup à progresser pour devenir un top joueur à part entière. Actuellement il doit composer avec des jambes de feu, une rapide d’exécution incroyable et une capacité d’élimination létale mais un cerveau qui a dû mal à suivre le rythme et semble avoir toujours 2 ou 3 secondes de retard. Même si son côté associatif montre des signes de progression intéressants, les attentes qu’il génère font que tout le monde en attend toujours trop de lui alors qu’il n’a pas encore 20 ans. Loin de se dégonfler, Vinicius Jr propose toujours le même football sans se cacher.

Le cas Raheem Sterling est un parallèle intéressant à tenter et même Vinicius Jr avoue prendre exemple sur l’Anglais qui a franchi des paliers immenses dans la prise de décision et devant les cages cette saison sous Pep Guardiola après avoir stagné durant un moment dans ce rôle de joueur véloce mais rarement décisif. Zidane peut-il être le Guardiola de Vinicius, le Brésilien peut il devenir un joueur important dans la fin de saison du Real Madrid avec la blessure de Hazard ? Beaucoup d’incertitudes et un deuxième élément de réponse avec le Clasico après un huitièmes de finale intéressant en C1.

Benjamin Chahine

@BenjaminB_13

Commentaires