LDC / Real Madrid – Manchester City : Être impactant sans Eden Hazard

0

L’heure de la vérité a sonné pour le Real Madrid, qui affronte enfin LA semaine la plus décisive de la saison. Premier stop, le match aller de la Champions League face à Manchester City, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les hommes de Zizou ne vivent pas leur meilleur moment de la saison. Décryptage.

La défense, toujours un point fort ?

S’il y’a une grande satisfaction du Real cette saison, c’est bien sa solidité défensive. Avec 17 buts seulement encaissés en 25 matchs de Liga, les coéquipiers de Ramos font partie des meilleures défenses d’Europe cette saison. Entre un Courtois excellent, des latéraux qui bouchent tous les espaces, des centraux plus que rassurants, le tout protégé par un Casemiro dans la forme de sa vie, le coté défensif est LA bonne nouvelle du Real cette saison.

Encore faut-il confirmer ça contre une des meilleures attaques d’Europe, et leur panoplie de joueurs offensifs aussi créatifs que dangereux (Aguero, Jesus, KDB, Bernardo Silva, Mahrez etc…). Cependant, avec 3 buts encaissés lors des 3 derniers matchs, le Real semble lever un peu le pied, mais il faut également préciser que ces 2 matchs là ont vu l’absence de Mendy, lui qui a semblé si important à l’équilibre défensif lors de ses apparitions (8 clean sheets en 12 titularisations).

Un milieu qui tient la route

Le milieu du terrain ne semble pas être un problème pour le Real Madrid cette saison. Casemiro enchaine les excellentes performances depuis le début de la saison, Kroos a récupéré son top niveau, Valverde est LA révélation de l’équipe (si ce n’est de la Liga), et Modric est précieux à chaque fois qu’il a du temps de jeu. SI on ajoute à ça les apparitions très encourageantes d’Isco, on peut dire que le milieu du terrain du Real assure et rassure ! Un aspect qui sera très important quand on sait l’importance que donne Pep à la domination du milieu du terrain.

L’impact physique et l’intensité étant au rendez-vous, c’est l’aspect créatif qu’il faudra améliorer, surtout au vu de la faible prestation de la ligne offensive. Modric semble être le seul dans ce milieu à pouvoir faire la différence sur un dribble ou une passe, et le croate a de grandes chances de débuter sur le banc au profit de Valverde, qui, bien qu’il soit impressionnant physiquement, n’a pas cette petite touche de folie dont le Real aura cruellement besoin.

Une attaque qui inquiète, et une finition qui laisse à désirer

Nous en venons donc au grand sujet d’inquiétude de tout madridista, l’attaque ! Entre un Benzema très poussif depuis le début de l’année, un Bale qui marque une fois chaque 3 mois, un Hazard blessé, et un Vinicius qui crée du danger sans pouvoir finir ses actions, l’attaque du Real n’a jamais semblé aussi stérile et inoffensive. La blessure de belge était LA chose à éviter à tout prix, tellement l’ex joueur de Chelsea était le seul capable de déstabiliser la défense sur chaque prise de balle, et aller au bout de ses actions.

Autre alternative, Luka Jovic, les supporters réclament de plus en plus du temps de jeu pour le serbe vu la forme de Benzema, mais Zidane ne semble pas broncher et se contente de lui donner des bouts de matchs, voire même pas de minutes (non convoqué contre Levante Samedi dernier). Une doublette Benzema-Jovic est pourtant compatible sur le papier, vu qu’elle permettrait au français de faire ce qu’il sait faire le mieux (combiner et redescendre fluidifier le jeu) tout en gardant un vrai 9 dans la surface, qui pourra profiter de ce travail et être à l’affut d’un ballon intéressant à exploiter. Zidane tentera t’il le coup dans un match aussi important ? On en doute, mais il n’est pas impossible que le serbe fasse son entrée en jeu si le Real n’arrive pas à faire la différence devant avec Benzema seul en pointe.

Les clés du match 

Une défense rassurante et une attaque inquiétante, telle serait le résumé de la saison du Real. Mais comme on le sait si bien, tout dépend de la forme de la soirée et des 90 minutes. Intensité, impact physique, prise de risque, assiduité tactique, autant de facteurs clés qui détermineront le résultat d’un match qui promet d’être spectaculaire !

Concernant la composition, le plus probable est que Zidane utilise le 4-4-2 auquel il a souvent recours dans les phases éliminatoires de Champions League. Pas de doutes défensivement, ou la défense type de la saison sera alignée (Carvajal Ramos Varane Mendy). Au milieu du terrain, Casemiro Kroos et Valverde devraient être titularisés, et accompagnés par Isco au poste de n°10, qui descend plus bas pour aider la relance à sortir du pressing adverse. En attaque, le mystère plane autour du joueur qui va accompagner Benzema, et les mieux placés pour remplir ce rôle sont Vinicius et Bale. Le brésilien a montré de belles choses ces dernières semaines, mais le gallois a bénéficié de la confiance de Zidane lors des grands rendez-vous de cette saison (derby et clasico notamment). Reste les options Vazquez et Jovic, qui semblent elles bien moins probables.

Onze probable

Taji Ali

Commentaires