Liga / Atletico – Villarreal : Nouveau choc pour le podium

0

Dimanche à 21h, les Rojiblancos reçoivent le Sous-marin jaune pour une rencontre alléchante du haut de tableau. Les locaux, encore dans le feu du match de Ligue des Champions face à Liverpool espèrent enchaîner, tout comme Villarreal qui reste sur une bonne dynamique en championnat. Qui accrochera le podium ? Qui en sera décroché ? Voici la previa d’un grand choc à venir.

Entre nouvelles incertitudes et encrage Choliste, l’Atletico se bat pour trouver le bon compromis et assurer une place en LDC l’année prochaine. De son côté, Villarreal est plutôt sûr de ses forces et ne renie pas ses principes depuis le début du championnat. Assez coriace et joueuse, la bande à Cazorla vient à Madrid pour jouer les trouble-fête au Metropolitano et continuer sa très bonne lancée.

L’Atletico enfin lancé ?

L’équipe du Cholo a d’abord difficilement sorti son épingle du jeu face à Granada (1-0) grâce à un très bon Koke proche des deux attaquants et un milieu de terrain en progression. Les trois compères commencent à trouver un équilibre intéressant : Thomas à la passe ou à la frappe, Llorente avec ses courses en profondeur et Saul dans les espaces pour combiner avec les attaquants et  les latéraux. Comme depuis quelques matchs, l’équipe s’est relâchée en deuxième période après une entame convaincante et conquérante, et a donc compté sur un Oblak et une charnière centrale en état de grâce pour préserver le score.

Ensuite, les Madrilènes ont affronté les Murcielagos dans un match très disputé et riche en occasions (2-2), où l’on a pu voir une équipe décomplexée et joueuse. Une intensité maximale, des courses et des projections en pagaille, des golazos aussi, comme si cette performance était le déclic et la conséquence directe du résultat de mardi soir. Certes, la défense a pris l’eau en deuxième période avec un Ferran Torres bouillant, mais la détermination et l’envie avec lesquelles les Rojiblancos ont joué étaient excellentes.

Avec un effectif plus qu’amoindri, l’Atleti s’est donc frotté au champion d’Europe en titre. Et quel match ! Des aficionados en feu (littéralement à l’arrivée du bus madrilène) ont embrasé le stade pour pousser les Colchoneros. Avec les mêmes intentions que face à Valence, certainement décuplées grâce à l’importance de l’événement, l’homme des grands soirs Saul a marqué et fait exploser le Metropolitano. Le reste de la partie est tout simplement un récital tactique de la part du Cholo, maître du stade et de la rencontre. Gérant les temps forts et les temps faibles à la perfection, contenant les assauts anglais et faisant même déjouer les attaquants et les latéraux adverses pourtant si forts, jusqu’à cette statistique impressionnante : 0 tir cadré par l’équipe de Klopp.

Les Madrilènes vont forcément surfer sur cette superbe performance collective, qui leur manquait tant depuis le début de la saison, pour construire sur des bases solides mais surtout des certitudes sur les forces de l’équipe. D’autant plus que beaucoup d’éléments reviennent de blessure pour ajouter de la qualité à cet effectif surprenant et plein de ressources.

Villarreal impressionne

Comme pour son adversaire du week-end, Villarreal s’est fait éliminé de la Copa del Rey par un club de division inférieure en ce début d’année 2020. Et on ne peut presque pas leur en vouloir tant ce nouveau format de coupe a accouché de nombreuses rencontres alléchantes et rythmées. Les petits poucets ont désormais toutes leurs chances et ont fait tombé de gros poissons en proposant de très belles oppositions aux équipes de l’élite. Outre cette légère ombre au tableau, rien à signaler pour l’équipe de Javier Calleja qui tourne à plein régime depuis plusieurs matchs.

C’est bien simple, sur les dernières rencontres de championnat, Villarreal est la troisième meilleure équipe de Liga derrière le Barça et le leader madrilène, intouchables. Et cette statistique reflète parfaitement l’état de forme de l’équipe, sur un petit nuage ou presque, l’équipe impressionne par sa maîtrise. Avec des vieux briscards encore au top et des jeunes pousses qui ne demandent qu’à exploser, Villareal est un joyeux mélange.

Cazorla est le maestro nécessaire à la construction des offensives tandis que Iborra et Triguerros complètent ce milieu plein d’expérience pour amener de l’impact physique à l’équipe mais aussi encadrer la fougue de Moreno ou celle de Chukwueze. Les deux attaquants apportent sans cesse le danger par leur vitesse ainsi que leur technique et peuvent servir dans les meilleures conditions le tout juste arrivé Paco Alcacer, déja décisif pour son premier match avec Villarreal. Derrière, la charnière Pau Torres et Albiol offre aussi de bonnes garanties même si la défense est probablement le secteur le moins solide de l’effectif.

Petite alerte cependant puisque depuis deux journées de championnat, les performances de l’équipe ont été un peu plus laborieuses qu’à l’accoutumé. Un nul face à Valladolid en galère dans les bas fonds du championnat et une victoire particulièrement accrochée face à Levante peuvent semer un léger doute dans les têtes de l’équipe. On peut cependant compter sur le panache du Sous-marin jaune face aux grosses cylindrées du championnat pour embêter cette équipe madrilène, comme au match aller (0-0) où ils avaient majoritairement dominé les débats.

Compositions probables

Atletico

Villarreal

Julien (@TorresismoATM)

Commentaires