Liga – Un Getafe-Seville de gala, des duels pour le maintien et pour l’Europa : La previa de Furialiga (J25)

0

Neuf matchs la semaine dernière suite au report d’Eibar-Real Sociedad au 10 mars en raison d’un incendie. Le constat après cette journée est que toutes les équipes de cette Liga sont compétitives surtout que les 4 dernières du classement ont pris des points. Cela donne des matchs très serrés et prouvent ainsi que cette Liga est concurrentiel et pas au bout de ses surprises. La prochaine journée s’annonce donc géniale, avec trois gros matchs pour la qualification européenne et trois affrontements pour le maintien.

Betis (12e) – Majorque (18e) le 21/02 à 21h

Le Betis semble trop irrégulier pour accrocher l’Europe cette saison. Cependant, s’ils veulent faire une remontée et essayer de rendre leur fin de saison excitante, il faut gagner ce week-end. Le club est en crise de point et n’a pas gagné depuis 1 mois (sublime victoire 3-0 contre la Réal Sociedad le 19 Janvier). Le club andalou produit un jeu collectif trop moyen, malgré des individualités intéressantes (Fekir, Canales, Emerson par exemple). Pour le moment, la saison du Betis pourrait se résumer à l’image de celle de Borja Iglesias (du talent, mais le rendement n’est pas efficace) qui sera d’ailleurs absent suite à son carton rouge. Frustrant.

Majorque s’est bien ressaisi après des défaites contre deux concurrents pour le maintien qui ont fortement affecté le mental des troupes de Moreno mais avec une victoire 1-0 la semaine passée dans un match largement dominé et où la victoire a été méritée. Le gros défi qui attend Moreno est de reproduire ce genre de performance à l’extérieur, là ou l’équipe a le plus de difficultés : Majorque est bon dernier (sur les matchs à l’extérieur) avec seulement un point pris hors de ses terres. Pour les aider, les jeunes Kubo « qui a changé le match » selon Garitano le coach d’Alaves et Cucho le buteur contre Alaves, sont en forme. A noter l’absence en défenseur de Lumor, blessé. 

Onze probables 

Betis 

Majorque

Celta Vigo (17e) – Leganes (19e) le 22/02 à 13h

Un des gros matchs du week-end pour la course au maintien. Le Celta ne pensait pas se retrouver à cette position en début d’année et quand on voit leur prestation au Bernabeu lors du dernier match, on se demande comment cela est possible. Les hommes d’Oscar Garcia ne joue pas à leur réel niveau et les prestations d’Iago Aspas et de Rafinha sont encourageantes pour le maintien. Le Celta qui n’a pas perdu à domicile depuis début novembre, se doit d’engranger des points face à Leganes où seuls deux petits points d’écarts séparent les deux équipes.

Leganes a perdu ses deux attaquants principaux durant ce mercato hivernal (En-Nesyri à Seville et Braithwaite au Barça), pas le meilleur des scénarios avant d’aborder une lutte pour le maintien intense. Braithwaite était un joueur qui c’était formidablement bien intégré au système et En-Nesyri était le buteur attitré. Aujourd’hui le club est sportivement touché mais leurs idées ont été récompensé : le travail de recrutement et les finances récoltées annonce un futur serein pour le club (que ce soit en Liga ou en Segunda). Les madrilènes espère rester encore en Liga. Cela passera par une résultat positif du coté de Vigo.

Onze probables 

Celta

Leganes

Real Sociedad (8e) – Valence (7e) le 22/02 à 18h30

On retrouve la Real Sociedad, 10 jours après leur demi-finale aller de Copa. Une équipe que l’on avait trouvé essoufflée et fatiguée à la fin de ce match. Tout à fait normal vu le rythme de l’équipe : 10 matchs en 40 jours. Cette trêve de 10 jours arrive donc à point nommée (match reporté à Eibar) pour retrouver de la fraîcheur et décompresser après toutes ces émotions (victoire à Bernabeu, victoire dans le derby basque, demi-finale de Copa, défaite dans le temps additionnel à Leganes…). La Real espère continuer sur leur rythme à Anoeta (5 victoires d’affilées). Llorente sera toujours absent, lui qui devrait faire son retour à la compétition début Mars.

Valence a vécu un cauchemar pour son match aller de Ligue des champions (défaite 4-1 à San Siro face à l’Atalanta) après avoir fait vibrer le public dans un des matchs de la saison face à l’Atlético Madrid (2-2 avec un excellent Ferran Torres). Les joueurs de Celades ont beaucoup de problèmes à l’extérieur cette saison (seulement la 11e équipe de la Liga). Valence a beaucoup joué ces temps-ci et on a senti les joueurs épuisés. La question que l’on peut se poser est : comment Celades va-t-il gérer ses rotations ?

Coté négatif : la perte de Garay et Paulista s’annonce très difficile à gérer.
Coté positif : les prestations de Ferran Torres, le joyau étant sur une excellente forme.

Onze probables 

Real Sociedad

Valence

Osasuna (11e) – Grenade (9e) le 23/02 à 12h

Les deux promus vivent quasiment la même saison, des matchs excitants avec une haute intensité, des joueurs qui sont dans d’excellentes formes et un objectif maintien quasiment atteint à 14 journées de la fin. Cerise sur le gâteau pour Grenade qui va jouer une place en finale de Copa à Nuevo Carmenes le 05 Mars devant un public en fusion. Les deux équipes sortent d’un résultat positif (victoire de prestige à San Mames pour les basques et victoire au buzzer face à Valladolid pour les andalous).

Ce match reste très intéressant car une des deux équipes, en faisant une série, pourrait même aller titiller les gros calibres pour l’Europe. Carlos Fernandez coté Grenade est le joueur du moment. Cependant, des interrogations subsistent toujours du côté d’Osasuna en raison de l’absence de l’attaquant Chimy Avila. L’Argentin est out jusqu’à la fin de saison, lui qui était si précieux pour son équipe avant sa blessure. 

Onze probables 

Osasuna

Granada

Alaves (14e) – Athletic Bilbao (10e) le 23/02 à 14h

Alaves est passé à coté de son dernier match et voit le premier relégable (Majorque, leur adversaire lors de la dernière journée) revenir à 6 points. Pour prendre de l’air, un derby basque attend les joueurs de Garitano. Cependant, aucune raison d’être nerveux, son plan marche pour le moment. Les joueurs sont dans un système et une animation (4-4-2 bloc bas avec des contres éclairs en utilisant le talent de Lucas et la taille de Joselu) qui fonctionnent bien.

Bilbao est en crise en championnat et le club basque n’avance plus (0 victoire sur les 9 derniers matchs). Heureusement, la Copa est là pour que les supporters puissent vibrer. 3 derbys de suite (2 défaites pour le moment) en championnat pour les joueurs Gaizka Garitano (aucun lien de parenté avec Asier, d’Alaves), ce n’est pas un calendrier facile pour ses troupes. L’équipe s’appuie cependant sur un jeu huilé, plaisant à voir, où chacun connait son rôle, l’Athletic devant être plus efficace pour aller chercher cette victoire qui permettrait de préparer au mieux leur nouvel objectif : gagner la Copa.

Onze probables 

Alaves

Athletic

Valladolid (15e) – Espanyol (20e) le 23/02 à 16h

Valladolid est sur une série très compliquée (1 victoire sur les 12 derniers matchs de Liga). La victoire à Majorque et le nul contre Villarreal avait fait du bien dans les têtes mais la défaite à la dernière seconde à Grenade a fait autant de mal. L’équipe doit se rattraper et faire plaisir à leur supporters qui attendent une victoire, dans un match crucial pour le maintien. Hatem Ben Arfa, qui n’était pas sur la feuille pour le dernier match, devra être à son meilleur niveau avant d’attaquer le sprint final, pour amener de la folie à une attaque apathique. C’est l’équipe des « mal classés » la moins en forme !

Espanyol est une équipe très difficile à jouer depuis qu’Abelardo est arrivé au club. Un effectif intéressant, qui depuis l’arrivé de leur nouveau coach a fait quasiment que des matchs aboutis et même sans l’homme providentiel (Raul De Tomas absent à Seville), ils ont réussi à ramener un point d’Andalousie. Une animation défensive huilée qui permet à l’équipe d’être dangereuse dès la récupération du ballon. A noter que l’équipe a bazardé son match européen pour se consacrer essentiellement à la lutte pour le maintien.

Onze probables 

Valladolid

Espanyol

Getafe (3e) – Seville (5e) le 23/02 à 18h30

Duel d’européens et d’ambitieux à Madrid ! Getafe est tout simplement énorme en ce moment. L’équipe vit actuellement la meilleure saison (en terme de points) de son histoire. C’est l’équipe qui maximise le mieux le potentiel de ses joueurs. Une équipe pas très talentueuse mais qui sait ce qu’elle doit faire sur le terrain. L’animation est simple : défendre et faire mal à chaque possession, 4-4-2 avec un pressing où chaque joueur connait ses déplacements aux centimètres près. Ça permet aujourd’hui d’être troisième de Liga derrière les deux monstres, d’être en passe d’éliminer l’Ajax et de se qualifier pour les 1/8e d’EL. On se demande jusqu’où vont-ils aller ?

Séville reste sur trois matchs sans victoire et est entrain de gâcher son excellent début de saison. Contre l’Espanyol, les andalous ont perdu des points à la maison, forcément un mauvais coup face à la lanterne rouge (plus pour longtemps ?). Mais dans cette mauvaise prestation, quelques éclaircies : notamment la prestation de Suso. Un but et une merveilleuse passe décisive pour Ocampos qui permettent au milieu droit d’arriver avec confiance avant le gros match du week-end. En Europa League, un bon nul à Cluj place l’équipe en bonne position pour la qualification.

Onze probables 

Getafe

Sevilla

Paul Etienne

Commentaires