Real Madrid – Martin Odegaard, futur prince du Bernabeu et successeur de Luka Modric ?

0

« Impossible de renoncer à Odegaard, le meilleur milieu offensif de Liga ». Ainsi titrait MARCA un article sur Martin Odegaard il y’a quelques semaines, après une énième masterclass du jeune norvégien. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces éloges sont amplement mérités. Retour sur l’excellente saison d’un joueur qui est en train de confirmer tout son talent et peut rêver à un destin fabuleux en blanc. 

Le 5 Juillet dernier, la Real Sociedad signait Odegaard pour un prêt de 2 ans, après une excellente saison avec le Vitesse aux Pays-Bas (seul joueur de l’équipe type de la saison qui n’évolue ni à l’Ajax ni au PSV). Le Real Madrid ayant déjà 2 joueurs à son poste (Isco et James), un prêt en Liga était le choix logique, et la Real Sociedad, avec son jeu offensif et ses aspirations européennes, semblait le club parfait pour ne pas bloquer l’évolution du norvégien. Bilan de la 1ère moitié de saison du jeune crack qui a préféré la Liga et la proximité de la maison blanche à l’Ajax.

Des statistiques impressionnantes

Dès le début de saison, Odegaard commence très fort, et remporte en septembre le trophée de meilleur joueur du mois en Liga devant Karim Benzema et Gerard Moreno, autant dire que le ton était déjà donné. 4 mois plus tard, Odegaard est toujours aussi étincelant, et ne semble pas vouloir s’arrêter de sitôt. 

4ème meilleur dribbleur de Liga (derrière Fekir et Messi), 2ème meilleur passeur clé (passes précédant un tir), 3ème joueur ayant créé le + d’occasions (derrière Messi et Rodrigo), buteur à 4 reprises et passeur décisif à 5 reprises, son bilan a la mi-saison est copieux, et on a rarement vu un joueur aussi jeune performer à un tel niveau pour sa 1ère saison en Espagne. Du haut de ses 21 ans, le Norvégien dégage une sérénité et une allure folle. Solide, confiant et surtout déterminant, il propose sa meilleure version en retranscrivant le meilleur de ses précédentes expériences.

Une polyvalence remarquables 

Autre aspect très intéressant chez le norvégien, sa capacité à évoluer dans 3 postes. Ailier droit la saison dernière avec le Vitesse, il a semblé cette saison tout aussi à l’aise en tant que milieu relayeur qu’en milieu offensif plus avancé sur le terrain, une qualité qu’appréciera probablement Zidane lors du retour de Martin au Real, et qui n’est pas sans rappeler un certain Luka Modric, aussi bon à la création d’occasions qu’en métronome du milieu et dans l’organisation du jeu de son équipe.

Son aisance à la récupération et son entente avec Mikel Merino est excellente cette saison. Le 442 rigide qu’il a connu sous Leonid Slutsky la saison dernière lui permet maintenant d’être un excellente relayeur. Si l’on prend par exemple sa heatmap lors de sa dernière titularisation contre Mallorca, les madridistas reconnaitront certainement la ressemblance de placement avec celle de Modric :

Des qualités dignes d’un top player

Parlons maintenant de ses points forts. Tout d’abord, sa vision de jeu. Quand on regarde Odegaard jouer, on a l’impression qu’il regarde le match avec la même caméra que nous, téléspectateurs, aucun bon appel de balle ne lui échappe, au grand bonheur de ses coéquipiers, surtout le suédois Isak, qui se voit offrir 2-3 face à face par match (et qui en a profité pour gagner sa place de titulaire au profit de Willian José). Son entente avec les ailiers mobiles comme Portu et Oyarzabal est aussi excellente. Martin Odegaard a un talent certain pour mettre ses coéquipiers dans les conditions parfaites pour performer.

Vient ensuite logiquement sa qualité de passe. Au-delà de ses dernières passes à la Guti, un aspect très important de son jeu est sa volonté et sa capacité à toujours chercher une passe vers l’avant, et à transpercer les lignes adverses. En témoigne ce schéma, qui montre que c’est le joueur de Liga qui a réussi le plus de passes vers la surface de réparation adverse (devant un certain Leo Messi, et loin devant le reste des joueurs !).

Coté dribbles, il n’est pas en manque. 4ème meilleur dribbleur de Liga derrière les références dans le domaine (Messi, Fekir…), le petit norvégien ne trouve aucune difficulté à se débarrasser de son vis-à-vis, souvent grâce à une feinte « à la Messi » ou il rentre sur son pied gauche, avant de servir un coéquipier ou de frapper. Contrôles, frappes de balle, repli défensif, accélérations, conservation de ballon, on peut passer la soirée à citer toutes ses qualités tellement Odegaard a la palette complète du milieu de terrain moderne, des qualités qui font que l’on a du mal à ne pas le voir éclabousser la Liga de son talent pendant un très long moment. Prédestiné à devenir un top joueur depuis toujours, Martin Odegaard semble parfaitement à la hauteur des attentes et fait étalage de son talent chaque week-end.

Suffisant pour retourner au Real dès cet été ?

« Il a un bel avenir » disait Zidane lors d’une interview il y’a déjà 5 ans, quelques jours après sa rentrée en jeu à 16 ans avec le Real Madrid au Bernabeu, contre Getafe. Interrogé également après le match aller en Liga contre la Real Sociedad cette saison, il avait déclaré être impressionné par la saison du norvégien, et très satisfait de ce qu’il apporte techniquement à son équipe. Odegaard de son côté ne rate pas une occasion de complimenter le français et ses résultats à la tête du Real, et également de lancer des petits messages aux Merengues, en déclarant être très content à Sociedad, mais que son but à long terme était de s’imposer à la Casa Blanca.

Le mariage Odegaard-Real Madrid semble inévitable, la seule interrogation étant si Zidane insistera pour récupérer le norvégien dès cet été (chose qui semble la plus probable) ou s’il le laissera terminer son prêt de 2 ans, et peut être même jouer l’Europe la saison prochaine avec la Real Sociedad. Les ¼ de finales de la Copa ce soir nous donneront peut être un élément de réponse, car de par sa qualité, Odegaard peut mettre le Bernabeu à ses pieds dès aujourd’hui. Et on le sait, au Real Madrid tout est une question de politique. Affaire à suivre.

Taji Ali

Commentaires