Liga – Le Valladolid de Ben Arfa en déplacement, Seville pour continuer de rêver : La previa de Furialiga (J22)

0

Illustration d’équipes bien en place défensivement, de plans de jeu bien huilés, mais également de prestations offensives relativement stéréotypées. La 21e journée, bien que pauvre en termes de buts (16) valide l’idée d’une Liga bien plus serrée avec une lutte acharnée à tout les étages. Si les différentes équipes n’ont pas su faire preuve du réalisme nécessaire pour atteindre le quota de buts que nous offre habituellement le championnat espagnol, elles ont néanmoins su présenter un excellent niveau technique et tactique (Réal Sociedad – Mallorca).

Les prestations défensives XXL de Valladolid et Léganes, qui sont, toute deux, parvenues respectivement à accrocher les ogres madrilènes, continuent d’affirmer le rôle et la qualité des plus petites écuries du championnat. Par ailleurs, la nouvelle attraction du mercato, se situe du côté de Valladolid. La récente signature (pour 6 mois) d’Hatem Ben Arfa, libre de tout contrat depuis son départ de Rennes l’été dernier et dont Ronaldo a fait sa priorité, accentue tout l’intérêt de la course au maintien. Il va effectivement être intéressant d’observer comment ce joueur, dont le talent et les évidentes qualités correspondent parfaitement aux exigences techniques du football espagnol, peut parvenir à booster cette équipe en grande difficulté. La 22e journée de Liga et les belles affiches opposant les équipes en forme actuellement (Athletic – Getafe et Villarreal – Osasuna) risquent donc de tenir toutes leurs promesses.

Grenade (11e) – Espanyol (20e) le 01/02 à 13h

En grande difficulté actuellement avec 7 points pris (tous à domicile) sur les 11 derniers matchs, les Andalous retrouvent enfin leur stade de Los Carmenes. Malgré l’éclaircie encourageante ayant résulté de la qualification pour les 1/4 de finale de la Copa del Rey (3 matchs après prolongation face à des adversaires de niveau inférieur), la formation de Diego Martinez peine, en Liga, à retrouver sa superbe et son insouciance du début de saison.

A l’inverse, l’Espanyol est sur une excellente dynamique. Raul De Tomas, auteur de 3 buts en 3 matchs depuis son arrivée (dont 2 en Liga), se positionne déjà comme le meilleur buteur du club. Depuis sa prise de fonction comme entraîneur de la lanterne rouge actuelle, Abelardo semble avoir apporté à sa formation une réelle solidité défensive mais également une certaine efficacité en contre-attaque et sur coups de pied arrêté. En déplacement ce week-end à Grenade, l’une des surprises de la première partie de saison, l’Espanyol va donc espérer continuer sa remontée folle dans l’objectif du maintien.

Onze probables 

Granada

Espanyol

Majorque (17e) – Valladolid (16e) le 01/02 à 18h30

C’est le gros match à enjeux du week-end. Seulement 4 points et une place séparent les deux premiers non relégables. Les joueurs de Vicente Moreno n’y arrivent décidément pas à l’extérieur. Après une défaite 3 -1 en Copa del Rey à Saragosse, Majorque se déplaçait à Anoeta sur le terrain de la Real Sociedad. Malgré une première période aboutie durant laquelle ils ont fait trembler plus d’une fois les joueurs de San Sébastien, les Majorquins se sont finalement inclinés sur le score de 3 – 0 après une seconde période complètement loupée. Pourtant, le très haut niveau technique de Dani Rodriguez et la grande forme de Budimir constituent autant de signes encourageants, pouvant permettre à Majorque de confirmer la grosse victoire acquise dans leur stade face à Valence le 19 janvier dernier (victoire 4 à 1).

De son côté, depuis le 3 Novembre 2019 et justement les 3 points pris à domicile contre Majorque, Valladolid n’y arrive plus et reste, en Liga, sur une série de 9 matchs sans victoire. Conséquence d’une animation offensive fébrile, Guardiola est le meilleur réalisateur de son équipe avec seulement 4 petits buts. Arrivée surprise du mercato hivernal, et bien qu’il soit incertain pour ce match, Sergio n’a pas manqué de rappeler en conférence presse que Hatem Ben Arfa  »attirait l’attention et suscitait de l’excitation ». Si nous souhaitons évidemment le voir rapidement à l’oeuvre, espérons que sa simple arrivée puisse dès ce week-end, inspirer ses nouveaux coéquipiers.

XI probables 

Mallorca

Valladolid

Valence (7e) – Celta Vigo (18e) le 01/02 à 21h

En difficulté face à une valeureuse équipe de Leonesa, le tenant du titre Valence, est finalement parvenu (au tirs au but) à se qualifier pour les 1/4 de la Copa del Rey. Encore engagé dans toutes les compétitions, mais toujours en attendant de connaître l’avenir de Rodrigo, le club a pu bénéficier durant ce mercato hivernal de l’arrivée de Florenzi (joueur de qualité et très expérimenté). En Liga, les valenciens se sont rassurés après leur victoire 2 – 0 contre le FC Barcelone. Ils souhaitent donc confirmer rapidement avant un calendrier compliqué qui les verra enchaîner un déplacement à Getafe, la réception de l’Atlético Madrid et enfin, la première confrontation aller de Champion’s League, à l’extérieur face à l’Atalanta Bergame.

Le Celta Vigo est aujourd’hui la seconde équipe qui sous performe le plus en Liga après l’Atlético Madrid (17 buts marqués pour 23,56 xG). Cependant, ces statistiques ne reflète pas le véritable potentiel de cette équipe et des joueurs qui la composent (Denis Suarez, Iago Aspas, Rafinha). Les hommes d’Oscar Garcia, vont devoir rapidement prouver pour sortir leur club de la zone rouge, d’autant plus lorsque l’on connaît les deux confrontations qui vont suivre ce déplacement à Valence (FC Séville, Real Madrid).

XI probables 

Valence

Celta

Leganes (19e) – Real Sociedad (6e) le 02/02 à 12h

Leganes n’a connu qu’une seule défaite sur ses 9 derniers matchs toute compétitions confondues (face à Getafe). Dirigée d’une main de maître par Javier Aguirre, consciente de ses qualités et de sa solidité défensive, l’équipe se place aujourd’hui en Liga dans une dynamique positive. Défait au Camp Nou par le FC Barcelone sur le score de 5 à 0 en Copa del Rey, Leganes pourra néanmoins compter dans sa perspective du maintien, sur sa performance au Wanda Métropolitano, avec notamment la grosse prestation de son milieu, Kévin Rodrigues (élu homme du match). Enfin, l’arrivée de Roger Assalé cet hiver, en provenance des Young Boys (joueur pouvant évoluer à tous les postes offensifs) doit aussi contribuer à l’atteinte de cet objectif du maintien dans l’élite du football espagnol.

Après sa défaite à l’extérieur contre le Bétis Séville le 19 janvier dernier, la Real Sociedad a su rebondir en enchaînant 2 victoires en Copa del Rey et une victoire en Liga 3 à 0 face à Majorque. La Real Sociedad peut aujourd’hui compter sur ses belles performances collectives, mais aussi sur l’excellente forme d’Isak. L’attaquant suédois est véritablement en train de confirmer toutes les attentes placées en lui avec 4 buts en 3 matchs et une implication dans le jeu très intéressante. Le génie norvégien Martin Odegaard a également été l’auteur d’un superbe coup franc direct permettant de placer une nouvelle fois ses coéquipiers sur le chemin de la victoire. Dans sa lutte pour les places européennes, les hommes d’Alguacil doivent continuer de gagner.

XI probables 

Leganes

Real Sociedad

Eibar (15e) – Betis (12e) le 02/02 à 14h

Avec un plan de jeu parfaitement exécuté et une victoire à la clé à domicile face à l’Atlético Madrid mais également avec son match nul recherché au Celta Vigo (un peu plus de réussite), Eibar sort de deux prestations abouties. Mais si comme chaque saison, Mendilibar arrive à tirer le maximum de son effectif, les Basque peinent à trouver un véritable buteur (Kike 3 buts, Charles 2 buts, Enrich 1 but) et à jouir d’une situation plus favorable. Le club continue de regarder vers l’arrière et se doit donc de proposer une nouvelle fois aux spectateurs d’Ipurua, un match plein de passions, de mouvements et d’intensité.

Le Betis Séville est en forme, joue bien, mais malheureusement, cela ne se voit pas au niveau comptable. La défaite à Madrid (Getafe) sur un pénalty accordé après consultation de la VAR est synonyme du manque de réussite qui frappe actuellement cette équipe. Dans un des déplacements les plus difficiles du pays (Ipurua), le groupe, porté par un excellent Joaquin (quasiment leader dans toutes les statistiques offensives, doit faire plus pour valider leur bonnes performances.

XI probables 

Eibar

Betis

Athletic Club (9e) – Getafe (4e) le 02/02 à 16h

L’Athletic est redoutable à San Mames et compte bien le montrer à un Getafe très en forme. Les joueurs de Garitano ont valider leur place en 1/4 de finale de Copa après une deuxième séance de tirs aux buts consécutives. En championnat ils alternent le bon et le moins bon, cela donne une 9e place. Mais tout le monde est d’accord pour dire que cette équipe mérite mieux. Cela va passer par des prestations de plus haut niveau des joueurs offensifs comme Iñaki Williams qui a potentiellement le niveau pour être décisif à tous les matchs. Garitano essaye de mettre en avant Villalibre qui apporte satisfaction a chacune de ses sorties. Tout Bilbao espère faire mieux que les résultats précédents.

Le Getafe de Pepe Bordalas est très ambitieux. Après deux résultats négatifs, l’équipe n’a pas eu le temps de plonger dans la crise qu’elle a enchaîné deux résultats positifs, face à Leganes et le Betis, deux adversaires redoutables ces temps-ci en Liga. Mais aujourd’hui les hommes de Bordalas n’ont peur de personne et sont capables de grandes choses. L’attaque Mata- Molina est performante mais même quand ces deux-là n’arrivent pas à franchir le verrou c’est Angel qui le fait. Cette équipe est pleines de ressources, jusqu’où ira-t-elle ?

XI probables 

Athletic

Getafe

Séville (3e) – Alaves (14e) le 02/02 à 18h30

Séville est une des équipe avec le plus de certitudes du pays. Julen Lopetegui a réussi à mettre en place un système où les joueurs sont réglés à tous les postes. Le club andalou jouit aujourd’hui d’une merveilleuse 3e place, derrière les deux ogres : Barça et le Real. La performance face à Granada permet de croire que l’équipe va pouvoir garder sa dynamique, tant l’équipe n’a eu aucune mal à être dominant et remporter la victoire finale. Mais les maux des saisons précédentes (deuxième partie de saison à un faible niveau) font peur à toute une ville. Les hommes de Lopetegui vont-ils pouvoir conserver leur niveau actuel ?

Les Basques sont dans une situation favorable par rapport au maintien, mais une chose est sûre c’est qu’ils ne peuvent pas se relâcher tant la tâche parait compliqué et les équipes avec qui la lutte va se jouer sont en embuscade. Après une superbe victoire sur le terrain de Levante, les hommes de Garitano n’ont pas réussi à être performant à la maison face à une belle équipe de Villarreal. Porté par un excellent plan de jeu et des joueurs offensifs de qualités, les joueurs d’Alaves doivent répondre présent et permettre au club de rester en Liga. Cela passe par une prestation solide du côté de Seville.

XI probables 

Sevilla Alaves

Villarreal (8e) – Osasuna (10e) le 02/02 à 18h30

Villarreal est une des équipes les plus en forme du pays, huit victoires lors de leurs neuf derniers matchs toutes compétitions confondues. C’est une équipe parfaitement en place qui connait ses qualités et ses défauts. Une animation basée sur la solidité et les contres-attaques: voilà le plan de jeu que met en place Calleja. Une équipe remplie de joueurs de qualités se doit de jouer la lutte pour les places européennes. Le sous marin jaune a réussi à se qualifier pour les 1/4 de finale de la Copa, grâce à un deuxième but en fin de match du jeune Fer Nino. Cette équipe a un nombre de joueurs capables d’exploits offensifs de qualités au-dessus de la moyenne et continue d’être efficace offensivement (3e meilleur attaque de la Liga). Face à un adversaire redoutable ils veulent maintenir leur forme.

Osasuna fait partie des équipes frissons de la Liga. Capable d’emballer un match en une fraction de seconde, l’équipe possède d’énorme ressources offensives et de jours capables de défendre face aux meilleurs. La perte de Chimy (sûrement jusqu’à la fin de saison) sera un énorme coup dur. On verra comment réagit l’équipe basque qui était fortement dépendante de son attaquant. Encore un énorme test pour cette équipe face à Villarreal pour savoir s’ils peuvent, une fois de plus, repoussé leurs limites.

XI probables 

Villarreal

Osasuna

Paul Etienne

Commentaires