Liga / Valladolid – Real Madrid : Tenir le rythme et ne pas tomber dans le piège

0

Quelques jours après la Copa Del Rey, où le Real Madrid s’est qualifié face à l’Unionistas de Salamanca, et le Real Valladolid sortir contre Tenerife, la Liga est de retour, et les hommes de Zidane, co-leaders, se déplacent au Stade José-Zorrilla pour affronter les hommes de Sergio Gonzalez qui se rapprochent de plus en plus vers la zone de relégation (8 matchs de Liga sans victoire). Previa de ce match crucial pour les deux équipes, chacun dans leur lutte respective.

Un Real qui reprend la forme

Après la belle victoire des Merengues en Supercoupe, les coéquipiers de Karim Benzema confirment leur bonne période avec 2 victoires (vs Sevilla le weekend dernier, et en Copa mercredi dernier) et comptent consolider cette bonne phase avec une victoire contre Valladolid. Toujours privés d’Eden Hazard, et avec un Sergio Ramos incertain, les Madrilènes doivent faire face à l’absence d’un combattant toujours précieux lors de ce genre de matchs, Dani Carvajal. Autant dire qu’aller chercher les trois points ne sera pas une promenade de santé pour les Blancos. 

Reposés contre Unionistas Salamanca, Toni Kroos et Luka Modric seront dans les meilleures conditions pour permettre au Real de dominer la bataille du milieu du terrain. Ils seront bien évidemment accompagnés par l’un des joueurs les plus en forme du Real cette saison, et le double buteur du dernier match, Casemiro. Isco ou Valverde devraient compléter un milieu à 4, que Zidane utilise de plus en plus souvent ces dernières semaines, et qui lui permet une grande maîtrise du match. Rodrygo ou Jovic accompagneront Benzema en attaque, tandis que Nacho s’occupera de remplacer Carvajal en défense.

Un Valladolid en difficulté, à la recherche d’un match qui pourra les relancer

Sur une série de 8 matchs sans victoire en Liga et disqualifiés de la Copa Del Rey cette semaine contre Tenerife, rien ne semble aller pour les hommes de Sergio, qui ne sont plus qu’à 6pts du Celta Vigo, premier relégable. L’entraîneur espagnol a depuis quelques semaines décidé de changer de schéma tactique, se reposant sur un 5-3-2 qui a apporté une certaine sérénité défensive, mais qui n’a fait qu’empirer l’efficacité offensive (3 buts seulement sur les 5 derniers matchs). 

Le retour de blessure de Nacho Martinez sur le côté gauche de la défense fera du bien à l’équipe, le latéral ayant souvent un apport offensif très intéressant. Pedro Porro pourrait également bénéficier d’une nouvelle chance, lui qui avait brillé avec Girona la saison dernière. Autre bonne nouvelle, le retour en forme du capitaine, Ruben Alcaraz,  qui semble mis dans les meilleures conditions dans ce 5-3-2, entouré par Herrero et du jeune Fede. Derrière, Sergio pourra compter sur la solidité de Salisu, auteur d’une excellente saison, et qui est lié depuis quelques jours à Getafe (après le départ de Cabrera à l’Espanyol) et dont la perte pourrait s’avérer fatale dans la lutte au maintien.

Les clés du match : Un Real solide derrière mais peu inspiré devant, retrouver-t’il sa créativité ?

Sur le papier, le match semble très abordable pour les hommes de Zizou, mais offensivement, l’équipe ne rassure plus depuis la blessure d’Hazard. Une domination souvent stérile, beaucoup de buts sur coup de pied arrêtés, le Real semble avoir perdu énormément en terme de créativité et de variété de jeu, et le 5-3-2 de Sergio pourrait s’avérer difficile à contourner si les joueurs offensifs ne sont pas au top de leur forme. L’absence de Sergio Ramos sur ce genre de match se ressent souvent, et ce ne serait pas étonnant de voir Courtois un peu plus embêté que d’habitude, la paire Varane-Militao n’ayant pas encore assez d’automatismes. Nul doute que le Real Valladolid aura à cœur d’aller chercher au moins un point, qui serait un incroyable boost au moral, boost dont ils ont cruellement besoin. N’oublions pas que les coéquipiers d’Alcaraz sont allé chercher un point du Bernabeu lors de la phase aller, avec un but en toute fin de match inscrit par Oscar Plano, et magnifiquement servi par Sergi Guardiola.

Onze probables 

Valladolid

Real Madrid

Ali Taji

Commentaires