Liga / Atletico Madrid – Leganes : Un match pour éviter les ténèbres

0

On pensait l’Atletico capable d’enchaîner et d’aborder de la meilleure des façon 2020 après avoir très bien fini 2019. Mais voilà, le football est une science inexacte et les prévisions sont très souvent fausses. Après deux déconvenues coup sur coup, l’Atleti va recevoir un Leganes qui aussi mal commencé la nouvelle année. Un derbi de Madrid, entre deux formations aux objectifs différents mais au quotidien pas si éloigné en ce moment. Previa. 

Le 19e se déplace sur la pelouse du 3e au classement. Un duel qui semble déséquilibré sur le papier c’est plutôt vrai, l’Atleti est dans un monde différent de Leganes. Les Colchoneros, sont des ogres quand les Pepineros cherchent simplement à s’établir sur la durée en Liga. Cependant, ces deux formations sont des situations d’urgences et doivent composer avec des absences dommageables. Présentation d’un derbi qui peut être explosif.

L’Atleti de nouveau en quête d’un nouveau souffle 

Intéressant en début de saison, puis inquiétant, puis de nouveau satisfaisant et maintenant triste, la saison de l’Atleti ressemble à des montagnes russes. Eprouvante, la première partie de saison a poussé Diego Simeone à agir constamment dans l’urgence, pour compenser les différentes blessures et absences de ses éléments moteurs. Diego Costa, puis Josema Gimenez et enfin Joao Felix, tous ont raté une grande partie du début de saison et ont retardé la mise en place d’un plan sur le long terme. Eliminé de la Copa Del Rey par un D3 cette semaine, à une vingtaines de jours de la confrontation face à Liverpool et distancé en Liga, l’Atleti doit se relever.

Plus facile à dire qu’à faire quand on regarde l’état de l’effectif des Colchoneros. Toujours privé de Diego Costa, sans réelle profondeur devant et sur les côtés, les Rojiblancos n’ont pas vraiment de possibilité de proposer plus dans le schéma actuel préconisé par Diego Simeone. L’Atleti met l’essentiel de ses espoirs sur Joao Felix, qui doit créer et aussi attaquer la surface et faire vivre les côtés. Un costume bien trop grand pour un joueur bourré de talent mais qui n’a pas encore terminé sa formation. C’est encore et toujours Angel Correa qui fait office de sauveur et de bouée d’oxygène par sa capacité à générer énormément de danger par les courses. Face à un adversaire qui va lui laisser le contrôle du ballon, l’Atleti va devoir livrer une prestation cinq étoiles.

Leganes, des chantiers et un maintien toujours plus lointain 

L’arrivée de Javier Aguirre a permis aux Pepineros de finir l’année 2019 de la meilleure des façons. Deux belles victoires face au Celta et l’Espanyol pour ne plus être dernier et surtout combler l’écart avec le premier non relégable au classement. Oui mais voilà, la réalité d’hier n’est pas celle du présent. Les madrilènes ont vu leur attaquant vedette : Youssef En Nesyri plié bagage pour Seville. Une perte dommageable qui remet en cause l’équilibré chétif trouvé par le technicien mexicain. La preuve, le premier match sans le buteur marocain s’est soldé par une lourde défaite 3-0 à domicile face à Getafe. Alors que les nuages semblaient être parti, la banlieue sud de Madrid voit son ciel s’assombrir de nouveau.

Qualifié pour les huitièmes de finale de Copa del Rey, Leganes a évité que la sinistrose ne prenne trop de place dans la tête des joueurs. Cependant, quand on voit le recrutement mené par l’Espanyol, un des concurrents directs pour le maintien des madrilènes, cela doit poser question. Actuellement, la perte d’En Nesyri n’a pas conduit les Pepineros a bouger, c’est Guido Carillo, l’ancien de Monaco qui prend la suite. Un attaquant purement de surface quand En Nesyri était capable de vivre en dehors de celle-ci et surtout capable d’être auto-suffisant. Ce déplacement n’est pas vital pour Leganes mais un bon résultat permettrait aux joueurs de se faire du bien au moral, ce qui peut être déterminant dans cette course pour le maintien.

Les clés du match : Morata face à trois centraux 

4-4-2 face à 5-3-2, sur le papier, Leganes a le schéma parfait pour mettre l’Atleti en souffrance. Tout d’abord en défense, avoir trois centraux face à Morata et Joao Felix confère aux Pepineros l’assure d’être en supériorité. Surtout que le portugais est surtout un joueur fuyant plutôt qu’un garçon qui attaque la surface comme l’Espagnol. Devant, les hommes d’Aguirre vont aligner deux buteurs face à une charnière pas vraiment rassurante, on l’a encore vu ce week-end face à Eibar.

L’endroit où l’Atleti peut faire des différences c’est sur les côtés en mettant dans les meilleurs conditions possibles Arias et Lodi qui seront probablement les latéraux alignés. Le rôle des excentrés au milieu sera primordial pour fixer et ensuite trouver les deux défenseurs lancés. Les hommes de Simeone devront faire preuve de patiente et aussi de justesse pour faire vivre le ballon sans pour autant entrer dans un faux rythme ou en le rendant trop facilement. Une équilibre ténu que les Colchoneros ne trouvent que trop rarement.

Onze probables 

 Atletico

Leganes

Benjamin Chahine 

@BenjaminB_13

Commentaires