Liga – Getafe rêve de podium, un duel de la peur, Chimy face à Odegaard : La previa de FuriaLiga (J18)

0

Dernier week-end de Liga en 2019 avec un alléchant programme proposé pour la 18e journée de championnat ! Des chocs de bas de tableau, des ambitieux qui veulent bien finir l’année et des gros qui souhaitent confirmer et s’éviter un hiver morose. Présentation d’une journée de championnat qui s’annonce encore une fois plaisante. 

Eibar (16e) – Granada (9e) le 20/12 à 21h

Restant sur 3 défaites de rang en Liga, Eibar a vraiment du mal à enchaîner les bonnes performances cette saison. Cohérents mais moins géniaux que les saisons précédentes, les Basques sont dans le dur et doivent batailler pour ne pas sombrer dans la zone rouge. La situation est moins inquiétante qu’il y a deux ans mais il est rare de voir Eibar avec une si faible production à ce moment de la saison. La suspension d’Orellana met les Armeros dans une situation encore plus difficile actuellement. En démonstration en Copa face à Logrones après avoir accroché un bon nul sur la pelouse de l’Athletic le week-end dernier, les hommes de Mendilibar peuvent espérer finir l’année 2019 sur une belle victoire à domicile.

Après une longue période compliquée, Granada semblait avoir fait le plus dur en écartant avec la manière Alaves lors de la 16 journée. Oui mais voilà, tout n’est pas aussi simple dans le football et le week-end dernier, les Andalous ont chuté face à Levante à la maison. Une défaite d’autant plus frustrante qu’elle s’accompagne d’une prestation globalement décevante. La permanence de Soldado dans le onze titulaire pose question. L’ancien du Real Madrid n’apporte rien hormis des coups et des cartons jaunes. Peu mobile il n’est pas utile à la création ou dans la surface. Cette constance dans le onze oblige Diego Martinez à devoir constamment choisir entre Vadillo, Carlos Fernandez et Darwin Machis alors que les trois ont tout pour être titulaire.

Onze probables 

Eibar

Absents : Orellana, Burgos

Incertains : Ramis, Alvarez, Coté, Arbilla

Granada

Absents : Sanchez, Fede Vico, Quini, Neyder Lozano, Montoro

Incertain : Herrera

Majorque (17e) – Seville (3e) le 21/12 à 13h

Les Insulaires enfin dans le bon tempo ? Habitués à prendre tous leurs points à domicile, les hommes de Vicente Moreno ont pour la première fois ramené un bon nul d’un déplacement. C’est le Celta qui a concédé ce résultat frustrant pour eux mais salvateur pour Mallorca qui a joué un football consternant mais finalement cohérent pour un promu qui lutte pour sa survie. Derrière des décisions arbitrales surprenantes et un match haché, c’est surtout la confirmation que l’état d’esprit des rouges est présent, ce groupe veut son maintien et se battra pour l’accrocher coûte que coûte. De retour à San Moix, Mallorca veut finir 2019 sur une excellente note et retrouver la victoire à domicile.

De son côté, Seville reste bien calé sur le podium mais est maintenant directement menacé par Getafe. Les Andalous qui ont perdu ce week-end face à Villarreal ont affiché un visage désastreux. Julen Lopetegui sur le banc s’est trompé dans sa lecture du match et la sortie de Banega pour faire rentrer une autre pointe, alors que le match demandait surtout plus de monde à l’intérieur du jeu, le montre bien. Les Palanguanas ont tenté plus de 60 centres lors de cette rencontre sans pour autant réussir à créer un décalage notable. Une défaite qui doit faire réagir une équipe qui nous a habitué à s’écrouler à cette période.

Onze probables 

Majorque

Absent : Raillo

Incertains : Pedraza, Salibur

Seville

Absent : Néant

Incertain : Nolito

Villarreal (13e) – (4e) Getafe le 21/12 à 18h30

Après avoir acquis un maintien surprenant début 2019, le Villarreal de Calleja peut finir l’année sur deux beaux résultats face à des clubs du haut de tableau en championnat. Après avoir battu Seville en étant souverain défensivement et létale dans la surface, le Sous-Marin jaune devrait répondre présent dans une nouvelle rencontre qui s’annonce alléchante. Les jaunes avaient bien débuté la saison 19-20 mais la blessure de Santi Cazorla plus quelques baisses de forme avaient fait chuter l’équipe au classement. La solidité du duo Pau Torres- Raul Albiol évitant au club de sombrer, le retour au premier plan d’un joueur comme Trigueros fait énormément de bien actuellement. Javi Calleja continue de s’appuyer sur le niveau de ses joueurs pour performer, le cadre tactique n’est pas assez fort pour permettre à l’équipe de le faire quand les têtes de gondoles sont moins inspirées.

Auréolé d’une qualification en seizième de finales de Ligue Europa, Getafe a opéré une excellente remonté au classement. Dorénavant quatrième de Liga, les Azulones ne sont qu’à un point de Seville 3e et à quelques longueurs du duo de tête. Actuellement, Bordalas a à sa disposition un groupe d’une vingtaine de joueurs interchangeables sans altérer la qualité de production globale de l’équipe. Solide, Getafe peut imprimer son jeu dès le début du match ou alors s’ajuster en cours de rencontre pour répondre à certains problèmes et prendre à contre-pied l’équipe adverse. Pepe Bordalas confirme qu’il est un des meilleurs entraîneurs de Liga actuellement.

Onze probables 

Villarreal

Absents : Guerra, Caseres, Soriano

Incertain : Moreno

Getafe

Absents : Manoljovic, Bergara

Incertains : Gallego, Kenedy

Leganes (19e) – Espanyol (20e) le 22/12 à 12h

Choc de bas de tableau vital pour les deux équipes. Leganes qui reprend du poil de la bête depuis l’arriver de Javier Aguirre peut espérer se détacher quelque peu de son adversaire du jour tout en se rapprochant de la zone de flottaison au-dessus de la zone rouge. Sans pour autant avoir chamboulé ce qui a été mis en place sous Pellegrino, l’ancien sélectionneur de la Tri a changé des petites choses tout en essayant de relancer les têtes d’affiche de l’équipe. La disposition tactique, qui oscille entre un 5-2-2-1 sans ballon en un 4-4-2 avec le ballon fait beaucoup de bien à l’équipe. Les Pepineros n’ont plus perdu depuis 2 matchs en Liga et ont accroché une très bonne qualification en Copa aux tirs aux buts face à Andorra. L’espoir renaît dans le sud de Madrid.

À Barcelone, l’histoire est bien différente. La nomination de Pablo Machin avait permis de ramener de l’espoir en Catalogne mais depuis, l’équipe a continué de s’effondrer. Le club est certes qualifié pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa mais a perdu son invincibilité. En Liga, ils n’ont plus gagné depuis fin octobre et proposent de moins en moins sur le terrain. Le 5-3-2, base de tout du côté de Machin ne permet pas de générer plus de danger et ne solidifie pas vraiment le bloc Perico. Pire encore, le besoin d’expérience annoncé par l’ancien de Sevilla bride une superbe génération sans pour autant apporter de résultats. L’Espanyol, qui est dans une situation compliquée, a mis en place un plan de recrutement en janvier tout en réfléchissant à déjà destituer Pablo Machin. Le flou règne à Barcelone et la survie du club en Liga est en question.

Onze probables 

Leganes

Absents : Marc Navarro, Recio, Szymanowski, Siovas

Incertain : Aucun

Espanyol

Absents : Corchia, Vargas

Incertains : Sanchez, Melendo, David Lopez

Osasuna (10e) – Real Sociedad (6e) le 22/12 à 14h

Choc dans l’Euskal Herria ! Les Navarrais solides à domicile, vont affronter une des équipes les plus plaisantes de la saison en Espagne dans un El Sadar toujours bouillant. Osasuna qui a concédé une défaite avec les honneurs face à l’Atleti après avoir tenu en échec Seville peut espérer basculer dans le bon wagon en 2020. Bien harnachés au milieu de tableau, pas trop loin de la zone Europe, les hommes de Jagoba réussissent parfaitement leur saison 1 après la montée. Le jeu est emballant et correspond à l’identité du club. Les recrues estivales font du bien et l’équipe tourne parfaitement. Ambitieux Osasuna peut viser une très bonne place à la trêve.

Du côté de la Real Sociedad, le jeu prime sur les résultats et il permet au club de réaliser une première partie de championnat excellente. Après des débuts compliqués, les hommes d’Alguacil ont lâché les chevaux et peuvent croire en leur destin européen. Solide l’équipe s’appuie sur des joueurs de classe comme Oyarzabal, Odegaard ou Monreal et des joueurs de championnat qui se fondent parfaitement dans le collectif huilé mis en place par l’ancien gardien maintenant sur le banc. Capable de marquer, de générer du danger tout en concédant peu d’occasions malgré les risques pris, la Real Sociedad s’affirme comme l’une des équipes à suivre cette saison en Liga. 2020 s’annonce radieux.

Onze probables 

Osasuna

Absents : Martinez, Kike Barja

Incertains : Nacho, Cardona, Perez, Perea

Real Sociedad

Absents : Illarramendi, Zurutuza

Incertain : Elustondo

Levante (11e) – Celta (18e) le 22/12 à 18h30 

Levante, une équipe frustrante mais toujours plaisante à suivre. Pas au mieux pour maintenir une série de bons résultats cette saison, les Granotes restent capable de tout et ne dévient pas de leur ligne de conduite. Sous Paco Lopez, le club joue au football, avec des profils intéressants à chaque endroit du terrain. Les prises de risques sont nombreuses et les calculs peu présents. Encore le week-end dernier, le club a concédé un but mais a gagné 2-1 sur le terrain de Granada. Dans le milieu du classement, Levante peut espérer basculer dans le bon wagon en 2020. Bien sûr, l’équipe semble pouvoir faire mieux mais il est sûrement plus important de proposer un jeu plaisant qui apporte un peu moins de points que de jouer un football réfractaire qui offre 2 ou 3 points en plus tout en enlevant tout le spectacle que peut proposer cette formation.

De son côté, le Celta tarde à pleinement se réveiller après un maintien acquis un peu miraculeusement la saison dernière mais un début décevant en 19-20. Fran Escriba parti, Oscar Garcia avec l’étiquette Masia devait remettre à flot un club qui est proche des Catalans depuis un moment. Même si les résultats ne sont pas encore probants, les Galiciens ont notamment livré une prestation infâme face à Leganes il y a deux semaines, le contenu va en s’améliorant. La défense est toujours un problème, mais le match face à Mallorca qui s’est soldé par un nul a permis d’entrevoir de jolies choses. Tout n’est pas parfait et le club est toujours en bas de tableau mais le Celta peut croire en des lendemains meilleurs, et c’est déjà pas mal.

Onze probables

Levante

Absents : Pier, Duarte, Ruben Vezo, Melero

Incertain : Miramon

Celta

Absents : Sergio Alvarez, Beauvue, Ivan Villar

Incertains: Denis Suarez, David Junca

Benjamin Chahine 

@BenjaminB_13

Commentaires